WSBK IMOLA: SYKES LE VERT SOLITAIRE…

Tom Sykes (Kawasaki) plie les deux manches, colle des milliards de secondes à ses « poursuivants », et devient leader au Championnat du Monde Superbike 2013.

Imola est la septième course, sur quinze au total, du Championnat WSBK, alias Superbike mondial, où le Français Sylvain Guintoli (Aprilia) est arrivé en tête au classement général avec 28 points d’avance sur Tom Sykes (Kawasaki). Dans cette très spectaculaire discipline, on court deux manches par week-end et c’est ce qui en fait le charme, jamais un pilote n’est vraiment à l’abri avant les toutes dernières courses de la saison, il lui faudrait en gros pour cela cent points d’avance, chose impossible bien sûr. D’autant plus qu’il y a cinq vrais candidats au titre, qui ont tous gagné des courses depuis le début de la saison.

MANCHE 1: LA DEROUTE DE GUINTOLI , LE TRIOMPHE DE SYKES

TOM SYKES

TOM SYKES

 

Tom Sykes décroche sa quatrième victoire de la saison, Guintoli est tombé en panne moteur , cette première manche d’Imola remet quasiment les pendules à zéro au classement général du  Championnat du Monde Superbike !

Rea (Honda) était parti en tête mais est parti tout de suite au gravier, laissant  Giugliano  est en tête devant Guintoli, Sykes, Melandri et Laverty.

En début de course,  les choses se présentaient plutôt bien, les adversaires de Guintoli au mondial sont tous derrière lui.

C’est juste  après que l’histoire tourne au noir.

Au cinquième tour, Sykes passe Guintoli qui s’arrête en bord de piste.

Le moteur Aprilia qui a déjà trahi Laverty à Portimao lâche cette fois le leader du Championnat du Monde.

Mauvaise pub pour Aprilia !

Mais très bonne opération pour Sykes qui  prend la tête de la course, et termine avec huit secondes d’avance sur Giuglano, qui roule sur une vraie Aprilia mais privée, du team Althea.

Laverty est trois, Melandri quatre.

Jules Cluze (sur chute) et Sylvain Guintoli out, cette première manche a été dramatique pour les pilotes tricolores, seul Loris Baz , blessé la veille dans une chute durant les essais, est resté en course avec un résultat mitigé, une pâle neuvième place.

Bilan, le score  tourne dans le très mauvais sens pour Guintoli, dont Sykes était le principal adversaire au classement général du WSBK .  Sykes vainqueur  se retrouve à trois points du pilote français !

Et Laverty, le coéquipier de Guintoli chez Aprilia, son adversaire le plus et qui était loin au classement général  n’est plus, lui, qu’à 23 points, et se rapproche de façon très inquiétante de Sylvain.

Bref, la vraie cata.

En Superbike, une manche sans points est un handicap qu’il faut des semaines pour remonter, quand on y parvient.

Consolation…

 

SYLVAIN BARRIER

SYLVAIN BARRIER

 

On a quand même une grosse satisfaction en WSBK. dans la catégorie Superstock 1000, le Français Sylvain Barrier (BMW)  a gagné et augmente son avance au classement général du mondial, avec 95 points, devant l’italien Canepa (Ducati, 83 points) et le Français Guarnoni (Kawasaki, 70 points)…

 

Résultats Manche 1 WSBK 2013 Imola

1. Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) Kawasaki ZX-10R 37’52.860

2. Davide Giugliano (Althea Racing) Aprilia RSV4 Factory 38’00.058

3. Eugene Laverty (Aprilia Racing Team) Aprilia RSV4 Factory 38’02.344

4. Marco Melandri (BMW Motorrad GoldBet SBK) BMW S1000 RR 38’03.183

5. Michel Fabrizio (Red Devils Roma) Aprilia RSV4 Factory 38’11.557

6. Chaz Davies (BMW Motorrad GoldBet SBK) BMW S1000 RR 38’12.391

7. Leon Camier (Fixi Crescent Suzuki) Suzuki GSX-R1000 38’15.272

8. Ayrton Badovini (Team Ducati Alstare) Ducati 1199 Panigale R 38’22.002

9. Loris Baz (Kawasaki Racing Team) Kawasaki ZX-10R 38’29.688

10. Leon Haslam (Pata Honda World Superbike) Honda CBR1000RR 38’30.367

11. Carlos Checa (Team Ducati Alstare) Ducati 1199 Panigale R 38’32.099

12. Max Neukirchner (MR-Racing) Ducati 1199 Panigale R 38’36.194

13. Federico Sandi (Team Pedercini) Kawasaki ZX-10R 39’04.929

 

 MANCHE 2: SYKES SEUL EN PISTE…

 

 

Sykes, Rea, Giugliano, Laverty, Guintoli, Melandri, ce sont les cinq premiers au holeshot,  à part Melandri, tous ceux qui menacent Guintoli au classement général  sont devant lui.

Et donc, ça commence mal.

Loris Baz est neuf.

Guintoli est cinq et en plus carrément à deux secondes du leader!

Si Sykes continue à bombarder comme ça, il sera le nouveau  leader au Championnat du Monde WSBK…

Giugliano disparaît, Rea passe second et le retard de Guintoli est maintenant de quatre secondes !

Le second désastre de la journée est en route.

En quatre tours, Sykes ne fait pas dans le détail, il a collé deux secondes et demi à Rea, son second.

Si on peut parler de second quand on se fait torcher comme ça!

Pour Sykes, ce titre mondial en WSBK est important, même chose pour  Kawasaki, qui  veut ce titre avant d’aller rouler  en MotoGP,.

On comprend que Sykes ait envie d’aller chercher les victoires à la  façon royale !

Puis c’est Laverty qui disparaît.

Guintoli est trois, mais à six secondes !

On est à quatorze tours de la fin et la course est pliée…

Le classement général est plié…

Le Championnat est plié…

Bien sûr que non et heureusement mais à ce moment, c’est l’impression que l’on a!

Parce que l’on a vécu la veille un MotoGP de folie dans toutes les cylindrées,  avec des duels partout et jusque dans les derniers tours et du coup,  ce dimanche à Imola est carrément frustrant alors que ce Championnat fait justement tout pour être spectaculaire.

Là, c’est raté.

Baz est remonté sept et Cluzel est neuf.

Devant on imagine la tristesse, on a envie de chanter « Saudade » avec Cesaria Evoria, et encore « Saudade » c’est incroyablement lent en entraînant…

Sykes est quatre secondes devant Rea, Guintoli trois secondes derrière Rea, Melandri à deux secondes de Guintoli, Davies une seconde derrière Melandri et Baz, passé sixième devant  Camier (enfin une bagarre !) est six secondes derrière Davies !

Suspense zé-ro!

Bagarres zé-ro!

Bon c’est fini et il était temps !

L’Italie, les « Rossi », les rouges,  doivent réagir !

Un petit coup de péril rouge à Moscou, prochaine manche le 21 juillet, serait un bienfait considérable dans ce Championnat d’habitude si disputé!

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS WSBK

 

Résultats Manche 2 WSBK 2013 Imola

1. Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) Kawasaki ZX-10R 37’51.947

2. Jonathan Rea (Pata Honda World Superbike) Honda CBR1000RR 37’56.979

3. Sylvain Guintoli (Aprilia Racing Team) Aprilia RSV4 Factory 38’02.148

4. Marco Melandri (BMW Motorrad GoldBet SBK) BMW S1000 RR 38’05.067

5. Chaz Davies (BMW Motorrad GoldBet SBK) BMW S1000 RR 38’05.577

6. Loris Baz (Kawasaki Racing Team) Kawasaki ZX-10R 38’15.896

7. Leon Camier (Fixi Crescent Suzuki) Suzuki GSX-R1000 38’17.367

8. Michel Fabrizio (Red Devils Roma) Aprilia RSV4 Factory 38’28.458

9. Leon Haslam (Pata Honda World Superbike) Honda CBR1000RR 38’32.131

10. Ayrton Badovini (Team Ducati Alstare) Ducati 1199 Panigale R 38’33.047

11. Jules Cluzel (Fixi Crescent Suzuki) Suzuki GSX-R1000 38’34.835

12. Carlos Checa (Team Ducati Alstare) Ducati 1199 Panigale R 38’44.129

13. Max Neukirchner (MR-Racing) Ducati 1199 Panigale R 38’48.299

14. Federico Sandi (Team Pedercini) Kawasaki ZX-10R 39’07.939

15. Noriyuki Haga (Grillini Dentalmatic SBK) BMW S1000 RR 39’17.157

Classement Du Championnat du Monde WSBK 2013 après Imola. 

 

1. Tom Sykes, Kawasaki 235 pts.

2. Sylvain Guintoli, Aprilia, 229.

3. Eugene Laverty, Aprilia, 190.

4.Marco Melandri, BMW 182

5.Chaz Davies, BMW 154

6. Loris Baz, Kawasaki 136

7. Jonathan Rea, Honda 125

8. Michel Fabrizio, Aprilia 120

9. Davide Giugliano, Aprilia 99

10. Leon Camie, rSuzuki 80

11. Jules Cluzel, Suzuki 77

12. Max Neukirchner, Ducati 60

13. Carlos Checa, Ducati 59

14. Ayrton Badovini, Ducati 59

15. Leon Haslam, Honda 42

16. Federico Sandi, Kawasaki 28

17. Ivan Clementi, BMW 18

18. Vittorio Iannuzzo, BMW 15

19. Niccolò Canepa, Ducati 11

20. Alexander Lundh, Kawasaki 10

21. Fabrizio Lai, Kawasak i8

22. Glen Allerton, BMW 6

23. Jamie Stauffer, Honda 4

24. Kosuke Akiyoshi, Honda 2

25. Noriyuki Haga, BMW,2

 

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis