RALLYCROSS A LAVARE (72) : DU SPECTACLE A TOUS LES ETAGES

lav-d3-depart-mancheLavaré, un petit bourg dynamique de l’Ouest de la Sarthe organise depuis pas mal d’années maintenant une manche du championnat de France de Rallycross. A deux pas de la belle forêt de Vibraye et à trente kilomètres du Mans, le circuit est rapide, technique. Les concurrents du championnat de France en général apprécient en général ce week end en Sarthe.

 

En Super car, il y a un peu plus de monde qu’à Châteauroux puisque onze pilotes se sont engagés dans cette catégorie reine. Avec un favori logique en la personne de Jérôme Grosset-Janin qui tentera d’imposer sa Clio 3 WRC pour la troisième fois en trois courses.

IMG_0941

 

Pour l’instant seul Hervé Knapick semble en mesure de contrer les ambitions du jeune Savoyard qui semble parti pour un cavalier seul cette saison. A moins que Fabien Pailler ait résolu ses problèmes moteurs. Le Brestois reste en effet sur deux casses à Essay et à Châteauroux. Il y a, semble-t-il, un  »loup » dans la bergerie du moteur Peugeot et pour l’instant, chez Pailler Compétition, on cherche à résoudre ce casse-tête. Souhaitons pour Fabien mais aussi pour le spectacle que tout soit résolu. Voila pour le trio théorique de tête. Mais forcément quelques ambitieux voudront s’immiscer. Comme Christophe Wilt et Alain Heu qui semblent tous les deux en progression. Les deux pilotes des Citroën peuvent tirer leur épingle du jeu si là-bas au bout de la ligne droite, le premier droite-gauche voyait se neutraliser les trois cadors lors de la finale A. Pour la dernière place dans la finale A, on mettrait bien un billet sur le  »jeune » Christophe Jouet qui apprend doucement mais sûrement les subtilité du rallycross. Stéphane de Ganay, lui aussi, aura de beaux arguments à faire valoir comme il l’a démontré à Châteauroux. Et une mention spéciale à l’ami Yves Gallais qui représente depuis des années la passion de la discipline et du sport auto dans le grand Ouest.

 IMG_3030

En Super 1600, sans doute la catégorie la plus disputée, il y a bon nom nombre de prétendants. Au premiers desquels figure Adeline Sangnier. Impeccable depuis le début de saison, la pilote de la C2 réussit à mettre la pression sur une bande de jeunes gens qui ne lui font pourtant aucun cadeau .

 

Laurent Chartrain est de mieux en mieux dans sa nouvelle C2 et l’Alençonnais pourrait bien rééditer rapidement ses exploits de l’an dernier. Il a du talent, son organisation est impeccable et pas très loin de chez lui, il pourrait renouer avec la victoire lors de ce week end sarthois.

Le vainqueur de Châteauroux, Jean-Baptiste Dubourg, semble lui aussi dans une phase ascendante et le pilote girondin pourrait bien doubler la mise à Lavaré. Il faudrait bien entendu compter sur David Olivier et Fabien Chanoine, deux animateurs patentés de la série. La question reste de savoir si le jeune Dorian Launay est aussi à l’aise avec la Saxo qu’avec la Clio qu’il utilise en challenge européen. Cette voiture est compétitive on le sait puisque c’est celle utilisée habituellement par Julien Fébreau, mais elle semble moins bien efficace aux mains de Dorian. Une mention particulière à l’ami Gerbaud qui a retrouvé à Châteauroux un peu de la vélocité de sa Polo lors des finales à Châteauroux.

IMG_2962

 

En D3, Jonathan Pailler impeccable vainqueur à Châteauroux aura à cœur de rééditer son exploit. Le plus jeune des Pailler a du talent, reste à passer à travers les embûches de cette rude catégorie. Spectaculaires et efficaces, les D3 sont souvent aussi rapide que les super cars, les D3 constituent bien mieux qu’une course d’appoint. Les Saunois, Morize, Beduneau ou Dréan constituent là une bien belle escadrille de vaillants et leurs courses constituent toujours un morceau de choix.

 

En D4, Terpereau est sur son terrain. On voit mal qui pourrait aller chercher le Sarthois.

IMG_3191

 

Deuxième épreuve de la saison, la manche sarthoise de la coupe Twingo devrait confirmer la bonne santé de cette intéressante formule de promotion. A suivre chez lui le Sarthois Aurélien Crochard.

 

 IMG_3096

 

Jean-Michel LE ROY

 

 

 

Horaires de l’épreuve :

Samedi 29 juin 2013

Essais libres : de 9h00 à 12h00

Essais chronométrés et Super Pole : à partir de 13h30

1ère manche qualificative : à partir de 15h45

Dimanche 30 juin 2013

Warm-up : à partir de 8h00

2e manche : à partir de 9h45

3e manche qualificative : à partir de 13h30

Finales : à partir de 15h30

Sport

About Author

gilles