LE JET: BEAUTE ET VIOLENCE ABSOLUE… 0/100 KM/H EN DEUX SECONDES!

 

autonewsinfo vous informe sur tout ce qui se passe dans les sports mécaniques… sur deux roues, sur quatre roues, et même… quand il n’y a pas de roues, comme ici, dans ce cahier photo sur le Jet qu’Alain Rossignol nous a fait parvenir. Entre deux courses dans le désert, Alain aime bien aller shooter un motocross par ci, un Championnat de Jet par là… En l’occurrence ici au Cap d’Agde. Et toujours avec le même talent. Ce qui est drôle c’est que le promoteur de ce Championnat de France est Thierry Scharff, qui s’occupe de l’Africa Race en hiver… Comme quoi notre monde des sports mécaniques est tout petit, on se souviendra d’ailleurs aussi que les stars du Rallye Raid avaient aussi roulé en motoneige sur Harricana au Quebec et qu’il y a eu des raids motonautiques sur le Niger… Bienvenue dans un monde incroyablement violent et formidablement spectaculaire, le Jet!

 

VITESSE, ENDURANCE,OFFSHORE,FREE STYLE!

 

Il est certain que cela ressemble par beaucoup de ses aspects, aux courses de moto Tout-Terrain.

Les différentes disciplines où l’on court par exemple, mais aussi le fait que l’eau est un terrain très instable et très creusé fait immédiatement penser à une sorte de Motocross marin…

Thierry Scharff:  »

« Le Jet fut créé dans les années 70 aux Etats-Unis, afin de servir de véhicule d’interception rapide aux gardes côtes. Comme aux US on fait même des courses de tondeuses à gazon, des compétitions de Jet ont été organisées et cet engin est vite devenu un sport très populaire dans ce pays. Cette machine est arrivée sur notre continent en 1987. Dès l’année suivante, des compétitions ont été organisées en France et en Europe. Au fil des années, ces courses ont obtenu un succès grandissant auprès du public et des compétiteurs qui sont toujours plus nombreux ».

 

 

Six constructeurs se partagent le marché : KAWASAKI (inventeur du Jet), YAMAHA, SEADOO, HONDA, HSR BENELLI et ZAPATA RACING.

C’est drôle d’ailleurs, on retrouve pas mal de constructeurs de motos!

Ce qu’Alain Rossignol est allé shooter et qui fait l’objet de ce reportage est le Championnat de France de vitesse.

 

 

 

Il se court sur deux types d’engins, les jets à selles, du type de l’engin en photo ci-dessus et les Jets à bras, dépourvus de selle, qui se pilotent donc debout, ce que l’on voit sur la photo ci-dessous.

 

 

Techniquement, ce sont des monstres!

En compétition, ces engins propulsés par des turbines peuvent atteindre, pour les plus préparés, plus de 140 km/h.

En accélération, une machine d’origine passe de 0 à 100 km/h en 2 secondes! 

Et là c’est simple, si ces chiffres que me donne Thierry sont exacts, et je n’ai pas de raison d’en douter, cette accélération est plus forte que sur n’importe quel engin terrestre!

 

 

Les moteurs sont des  deux ou quatre temps, équipés en  deux ou quatre cylindres, avec des cylindrée allant de   550 à 1800 cm3!

Les machines de série les plus puissantes développent actuellement 315 CV.

Certains Jets sont même aujourd’hui équipés de freins et d’amortisseurs.

 

 

Dans la vitesse donc, deux catégories.

Jet à bras et Jet à selle.

Départ moteur en marche depuis la plage ou lancé.

 

 

 

Course rapide et technique sur un circuit d’environ 1,5 Km avec à un endroit du tracé, un parcours parallèle qui permet les dépassements et les tactiques de course.

 

 

Durée des manches, 20 minutes pour les jets à bras, 25 minutes pour les jets à selle.

 

 

20 pilotes maxi au départ.

Il y a en France quelques gros calibres de ce sport.

Jean Baptiste Botti est Champion du Monde de Jet à bras, François Medori est Champion du Monde de Jet à selle,  Cyrille Lemoine est dix fois Champion du Monde dans toutes les disciplines de ce sport.

La finale du Championnat de France aura lieu à Valras Plage les 21 et 22 septembre, une manche du Championnat du Monde aura lieu à Monaco les 8 et 9 septembre.

Alain Rossignol  n’est pas un grand causeur (sauf quand on parle musique), et  m’a envoyé cette très belle définition de ce sport:

« C’est une discipline de dingue, surtout en mer… Imagine toi sur un circuit de MX, (alias  Motocross) avec une bécane de  plus de 300 CV.. Sans la moindre suspension!!! Un truc de bûcheron! »
Démonstration par l’image…

 

a jet 4

 

a jet 5

 

a jet 8

 

 

 

a jet 13

 

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ALAIN ROSSIGNOL

 

Sport

About Author

jeanlouis