24 HEURES DU MANS 2013. AUDI DANS LE DUR, TOYOTA Y CROIT

 

LOGOS_24H_2013_2LIGNES_OR

 

 

Audi avait remis les pendules à l’heure pendant les essais.

Et, ils étaient peu nombreux à parier un kopeck sur l’avenir des Toyota,face à l’épouvantail d’Ingolstadt.

Les faits de courses, les différents incidents qui allaient retarder les Audi ,ont  finalement peu à peu, au fil des premières heures de course, transformé la parade allemande annoncée, en une rude empoignade entre les bolides d’Ingolstadt et ceux ‘ Made in Japan ‘  mais de … Cologne où les Toy, sont préparées !

 

24 HEURES DU MANS 2013 - le depart - photo Patrick MARTINOLI - autonewsinfo.

24 HEURES DU MANS 2013 – le depart – photo Patrick MARTINOLI – autonewsinfo.

 

Terrible, forcément  terrible.

Une chape de plomb s’est abattue sur le circuit manceau en début de course!

Trois tours venaient tout juste ‘être couverts.

Un jeune homme de trente quatre ans, le Danois Allan Simonsen, a trouvé une fin tragique. Assourdissant ce pace car pendant trois quart d’heure. Épouvantable ces nouvelles venant du PC médical.

De quoi prendre du recul et prendre le temps….

Le temps que le pace car ne libère la meute.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-Le-pace-car-apres-le-drame-Simonsen-photo-Patrick-MARTINOLI


24-HEURES-DU-MANS-2013-Le-pace-car-apres-le-drame-Simonsen-photo-Patrick-MARTINOLI

 

Quarante minutes exactement pour se remettre dans la terrible ambiance d’une course qui, quoiqu’il arrive, doit continuer…

 » The show must go on  » dit un célèbre dicton

Pendant le premier quart d’heure d’avant, on avait vu les Toyota insolentes, iconoclastes même. Vite fait, bien fait, elles s’étaient mis dans le sillage des Audi et sans vraiment le vouloir, Lapierre avait comblé le petit handicap qui la séparait de la voiture des cadors des essais.

Les deux Toy, d’ailleurs, semblaient survoler les débats et dans cette histoire, on s’étonnait un peu de la passivité des Audi qui se faisaient ramarrer par les deux TS030.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-Le-duel-AUDI-TOYOTA-a-bien-lieu-photo-Patrick-MARTINOLI


24-HEURES-DU-MANS-2013-Le-duel-AUDI-TOYOTA-a-bien-lieu-photo-Patrick-MARTINOLI

 

Et puis, il y eut cette terrible sortie de Simonsen. Avec derrière près d’une heure de safety car. Alors lorsque le restart fut donné, on pensait que l’armada Audi, allait répondre aux assauts Japonais !

Pour Lotterer et les tenants du titre, il était temps d’envoyer du dur. Les trois compères ne manquèrent pas de hausser le ton. Malheureusement, pas longtemps après la remise en piste, André Loterrer alors dans le baquet de la N° 1, s’aperçut d’un flou dans la commande de freinage. Ni une ni deux, le staff décida de changer les disques avant.

Un paquet de temps et les deux Toyota passaient devant, d’autant que du côté Audi, ça patouillait un peu avec la 3.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-Des-pepins-pour-l'Audi-N°-3-photo-Patrick-MARTINOLI-autonewsinfo


24-HEURES-DU-MANS-2013-Des-pepins-pour-l’Audi-N°-3-photo-Patrick-MARTINOLI-autonewsinfo

 

D’autant que Di Grassi se payait une pénalisante traversée d’une zone gravier… (relire nos récents commentaires sur le pilote brésilien).

En tout cas, de  quoi reléguer les deux autres Audi, hors de porté des Toy.

Juste une petite alerte pour Lapierre (un reboost dans la ligne droite) et hop, derrière l’Audi de tête chassaient deux japonaises… un peu comme en 2011  lorsque Peugeot plaçait ses trois 908 à l’affût d’une défaillance de la seule R18 rescapée aprés les deux accrochages successifs, de Mc Nish d’abord  en tout début d’épreuve, avec la Ferrari d’Anthony Beltoise, puis plus tard au cœur de la nuit, de celui de  » Rocky  » Mike Rockenfeller avec Kaufman.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-TOYOTA-chasse-derrriere-AUDI-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo


24-HEURES-DU-MANS-2013-TOYOTA-chasse-derrriere-AUDI-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

Avant de s’enfoncer dans la nuit mancelle, la lutte était grandiose. N’en déplaise  aux fâcheux qui donnaient déjà les Anneaux vainqueurs, sans même se coltiner aux deux tours d’horloge !!!

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-MORGAN-OAK-N°24-POLE-en-LMP2-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

En LMP2, grosses démonstration des voitures du OAK Racing qui s ‘imposaient en haut de classement. Baguette et Pla avaient positionné les deux Morgan devant l’armada Oreca dans une bagarre somptueuse.

Pour Alpine, les choses avaient bien commencées, Nelson Panciatici qui avait pris le départ passant 12 éme à l’issue du 1er tour après s’être élancé 15éme. Mais, rapidement, les choses devenaient  bien moins drôles avec une crevaison lente assez vite en début de course et ensuite, une kyrielle de pépins.

Lesquels allaient faire plonger la belle bleue dans les profondeurs du classement…

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-ALPINE-SIGNATECH-Photo-Patrick-MARTINOLI-autonewsinfo


24-HEURES-DU-MANS-2013-ALPINE-SIGNATECH-Photo-Patrick-MARTINOLI-autonewsinfo

 

On en était la lorsque la meute des concurrents se lançaient dans la longue nuit mancelle que nos amis Nippons nomment eux ‘ Le long, long jour ‘

 

Jean Michel LE ROY

Photos : Gilles VITRY – Patrick MARTINOLI – Gilles MOLINIER

Sport

About Author

gilles