24 HEURES DU MANS : LA PASSION COMME MOTEUR POUR LES SPECTATEURS

LOGOS_24H_2013_2LIGNES_OR

 

 

Nous avions depuis le départ de la course l’envie d’aller à la rencontre du public, mais le déroulement de la course avec ses nombreux incidents, accidents, neutralisations en tous genres, nous ont contraints de différer la réalisation n de ce sujet.

Accompagné de l’ami Gilles VITRY photographe attitré de notre site, nous sommes partis dimanche matin, le nez au vent à travers le village, en bord de piste ou encore auprès d’un poste de commissaires.

On peut facilement circuler, aucune bousculade. Les boutiques attirent toujours des files de curieux, mais aussi de clients, sur les stands ALPINE, COSTUME CARBONE, WARSTON, par exemple.

Nous allons donc, à la rencontre des spectateurs.

 

IMG_2046

La Famille LAURENCE Photo Gilles VITRY

 

Nous sommes étonnés de découvrir des parents avec des bébés. Ainsi la famille anglaise LAURENCE , Tom et Carol, les parents et Alfie le bébé, qui arrivent de Calais et poursuivront leur voyage de deux semaines à travers la France par Poitiers. Tom réalise un rêve et s’est déplacé pour profiter de toutes les voitures par passion. Le couple est ravi de ce qu’il découvre et le bébé dort à poings fermés.

Le couple suivant, habitant au Mans est là pour THIBAUT, qui a été sélectionné pour disputer en ce moment la finale du jeune conducteur, organisée par l’ACO. Manon dort dans la poussette et Jérôme son papa, nous déclare sans détour sa passion pour cette course, à laquelle il assiste depuis 30 ans. La maman s’extasie encore de la fête du départ avec les parachutistes. C’était fantastique.

En connaisseur le papa est assuré de la victoire d’AUDI.

 

Les Manceaux pour accompagner Thibaut à finale du jeune conducteur ACO Photo Gilles VITRY

Les Manceaux pour accompagner Thibaut à finale du jeune conducteur ACO  – Photo Gilles VITRY

 

Plus loin, James porte sur le dos le matériel pour vivre un moment sur place. Il vient aux 24 heures tous les ans, depuis 20 ans et, avoue sans détour qu’avec son frère et son beau frère ils n’ont pas trop vu la course, mais pas mal bu, après avoir monté un camp au pied de la passerelle DUNLOP.

 

James Photo Gilles VITRY

James Photo Gilles VITRY

 

Cyril et Corentin, le père et le fils viennent du Loir et Cher et depuis ce matin, ils profitent vraiment. Corentin nous dit les yeux pétillants de passion:

 » J’ avais vraiment envie d’être là, j’en piaffais d’impatience. »

Le père poursuit:

« C’est la première fois que je vois les TOYOTA en vrai, techniquement c’est très intéressant. Mais j’adore aussi la bataille en GT Pro où c’est très serré. J’aime bien globalement les GT et mon favori c’est ASTON. »

Pour nous en persuader Cyril ouvre son blouson et nous montre sa chemise siglée ASTON MARTIN. Là encore la passion est bien là!

 

La passion pour ASTON, la passion du Mans Photo Gilles VITRY

La passion pour ASTON, la passion du Mans Photo Gilles VITRY

 

Dans un autre costume, blazer bleu marine , cravate, écusson de l’ACO à la boutonnière , le papa et ses deux fils arpentent en connaisseurs le village. Quand je félicite la famille pour cette belle représentativité, le papa me répond:

 » C’est normal je suis membre des amis de l’ACO et il faut dignement représenter le club et le faire connaitre . Comment sans cette passion, autant de gens pourraient s’intéresser aux 24 heures ? « 

Les deux garçons Erwan et Aymeric acquiescent de la tête et du regard, ils sont eux-aussi passionnés.

 

IMG_2051

La Famille ACO ! Photo Gilles VITRY

Après cette petite galerie de portraits, nous nous rendons au poste de commissaires N° 5 bis, où le 1er adjoint Yves SEBILLOTE nous accueille en l’absence du responsable au repos.

A l’amorce de la courbe DUNLOP, sur un petit tertre qui domine la piste, la vue est magnifique.

L’équipe présente est composée de 4 personnes.

Yves SEBILLOTE, employé métallurgiste chez VALLOUREC vient de Côte d’or depuis 1988. Nadège par passion, vient depuis 1994, elle habite Montauban. Jean Louis a contaminé son fils Vincent et, sont eux aussi très fidèles, même si le papa comme pour s’excuser, tient à préciser qu’il a connu une période d’interruption trop pris qu’il était par son travail.

La petite équipe, apparemment très soudée vibre ensemble aux exploits de course, regrette un peu les nombreuses interruptions, mais les accepte bien volontiers au titre de la sécurité qu’elle n’a de cesse de promouvoir.

Les commissaire du Poste 5 bis Photo Gilles VITRY

Les commissaire du Poste 5 bis Photo Gilles VITRY

De leur place privilégiée pour le spectacle, nos commissaires ont pu profiter. Un seul incident a eu lieu sur leur zone d’intervention: Patrick DEMPSEY en tête à queue suite à un accrochage avec une LMP 2.

Les commissaires du poste N° 5 bis voient avec intérêt le suspense qui dure encore en GT, ont une pensée émue à la mémoire d’Allan SIMONSEN et souhaitent que le meilleur gagne.

Nous revenons au paddock, la bagarre est toujours aussi intense en GT Pro notamment, les coursives des stands sont toujours aussi encombrées et nous reprenons contact avec la course, celle des acteurs et non plus des spectateurs, encore que!

Dans les stands, du public , aussi  Photo Gilles VITRY

Dans les stands, du public,  aussi Photo Gilles VITRY

Le dénominateur commun de toutes ces personnes est bien entendu la passion vécue des côtés du miroir. On aura noté sans surprise, mais malgré tout avec un brin d’étonnement de constater combien unanimement, toutes les personnes rencontrées, nous ont parlé des 24 heures comme l’épreuve qu’il convient de suivre absolument. Et le plus souvent, les 24 heures sont à vivre chaque année de manière à pouvoir faire des comparaisons entre les éditions et les pilotes.

Cette année restera dans les mémoires comme celle d’un drame terrible, d’un nombre impressionnant de sorties du safety-car (12 au moment où nous écrivons)., mais aussi d’une météo plus que capricieuse.

A part nos anglais, nous avons toutes les chances de revoir ces passionnés l’an prochain. Nous aussi, nous reviendrons.
Comme nous avons croisé d’autres spectateurs venus faire la fête, nous vous en livrons quelques portraits.

Alain MONNOT
Photos : Gilles VITRY- Patrick MARTINOLI – autonewsinfo

IMG_1425

IMG_1408

IMG_1406

IMG_1402

IMG_1404

Sport

About Author

admin