La passion de l'automobile
Flash Infos

24 HEURES DU MANS. DECES DE SIMONSEN.

WEC-2013-SPA-POULSEN-SIMONSEN-les-polemen-en-LMGTE-AM-©-Manfred-GIET-pour-autonewsinfo

24 HEURES DU MANS. DÉCÈS DE SIMONSEN.

 

WEC-2013-SPA-POULSEN-SIMONSEN-les-polemen-en-LMGTE-AM-©-Manfred-GIET-pour-autonewsinfo

WEC-2013-SPA-POULSEN-SIMONSEN-les-polemen-en-LMGTE-AM-©-Manfred-GIET-pour-autonewsinfo

 

L’ACO vient de nous annoncer la mort du pilote Danois ALLAN SIMONSEN !

Terrible nouvelle.

L’accident mortel de l’infortuné Simonsen, victime à 15 Heures 09 d’une violente sortie de route au volant de l’Aston Martin, la N° 95,se termine dans le chagrin et la tristesse.

Le pilote Danois? extrait dans un état grave de sa voiture? est décédé au centre médical du circuit, où il avait été transféré.

 

 

24-HEURES-DU-MANS-2013-Allan-SIMONSEN-Pole-en-GT/AM-photo-Patrick-MARTINOLI-autonewsinfo

24-HEURES-DU-MANS-2013-Allan-SIMONSEN-Pole-en-GT/AM-photo-Patrick-MARTINOLI-autonewsinfo

 

A 15 Heures 09, l’Aston Martin Vantage N° 95, alors pilotée par le Danois Allan Simonsen est sorti violemment de la piste au virage du Tertre Rouge et ce alors qu’elle entamait son quatrième tour.

Le pilote était immédiatement pris en charge sur les lieux de l’accident par les medecins du service médical de l’Automobile Club de l’Ouest.

Dans un état grave, Allan Simonsen était transféré sans délai, au Centre Médical du Circuit où il est est décédé peu aprés son arrivée des suites de ses blessures

Agé de 34 ans,  il était né Allan Simonsen, né le 5 juillet 1978 à Odense, Allan disputait ses septièmes 24 Heures du Mans.

Il partageait le volant de son Aston avec Christoffer Nygaard et Kristian Poulsen.

 

24-HEURES-DU-MANS-2013-Allan-SIMONSEN-Décédé-le-22-06-2013-au-Mans©-Manfred-GIET

24-HEURES-DU-MANS-2013-Allan-SIMONSEN-Décédé-le-22-06-2013-au-Mans©-Manfred-GIET

 

Avant le départ, Simonsen avait confié sa joie de piloter une Aston ‘’ officielle ‘’ :

«  L’année dernière, notre voiture était aussi engagée par Prodrive, mais nous avions avec nous nos propres mécaniciens, ceux de l’équipe Allemande Young Driver, qui sétait propriétaire de notre voiture. Cette année, tout est désormais 100% Prodrive et avec mes équipiers Danois, nous nous contentons de piloter. Il y a cinq voitures, qui sont toutes à 100% des voitures usine ! »

 

24-HEURES-DU-MANS-2013-ASTON-MARTIN-de-SIMONSEN-devant-les-deux-CORVETTE-avant-accident-samedi-22-juin-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

24-HEURES-DU-MANS-2013-ASTON-MARTIN-de-SIMONSEN-devant-les-deux-CORVETTE-avant-accident-samedi-22-juin-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Et, il avait précisé :

« Rien que le fait de me retrouver au Mans et d’avoir la chance de conduire la voiture sur la piste est quelque chose d’incroyablement spécial car Le Mans, c’est la plus grande course pour nous. C’est celle que nous attendons avec impatience. C’est aussi difficile d’y briller car il y a beaucoup d’excellents pilotes qui viennent du monde entier. C’est un défi énorme »

 

24-Heures-du-Mans2013-LAston-Martin-de-Simonson-avait-pris-un-bon-départ-Photo-Patrick-Martinoli

24-Heures-du-Mans2013-LAston-Martin-de-Simonson-avait-pris-un-bon-départ-Photo-Patrick-Martinoli

 

Allan avait curieusement conclut :

« Le départ est le moment le plus tendu car c’est là qu’il y a le plus grand risque avec une bonne quinzaine d’autres dingues sans cervelle derrière vous, plus les voitures « Pro » devant vous. Il faut donc éviter les ennuis tout en accélérant sans discontinuer. Le départ n’est pas vraiment ce que nous attendons le plus avec impatience, mais une fois que les choses sont décantées et que tout le monde a fait un relais, tout va de mieux en mieux. »

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-ASTON-MARTIN-N°-95-ALLAN-SIMONSEN-au-depart-a-15-Heures-Photo-Gilles-MOLINIER.j


24-HEURES-DU-MANS-2013-ASTON-MARTIN-N°-95-ALLAN-SIMONSEN-au-depart-a-15-Heures-Photo-Gilles-MOLINIER.j

 

Il roulait depuis 2002 dans divers Championnats de Grand Tourisme dont l’Australian GT Championship qu’il a remporté en 2007.

La famille d’Allan Simonsen, a été immédiatement prévenue par David Richards, directeur de l’écurie Aston Marin Racing.

L’ACO, dans un communiqué, tient à exprimer sa grande tristesse suite à ce drame et présente ses plus profondes condoléances à la famille et aux proches d’Allan Simonsen.

L’ACO, prècisant qu’elle ne ferait aucun commentaire tant que les circonstances prècises de l’accident ne seront pas totalement déterminées.

Le dernier accident mortel aux 24 Heures du Mans remonte à l’édition 1986 et a la disparition du pilote Autrichien Jo Gartner, le samedi 31 mai avec la Porsche 962 du Kremer Racing et à l’édition 1997, lors des essais préliminaires le dimanche 3 mai avec l’accident mortel du jeune Français Sébastien, Enjolras au volant de la WR

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-Pesage-EN-GT-ASTON-MARTIN-aligne-cinq-bolides-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo.com


24-HEURES-DU-MANS-2013-Pesage-EN-GT-ASTON-MARTIN-aligne-cinq-bolides-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo.com

 

Samedi en fin d’après-midi, la famille du défunt, demandait à l’équipe Aston Martin de poursuivre la course et de ne pas retirer les autres voitures comme le veut la tradition lorsqu’un drame survient en course.

Nous garderons d’Allan, le souvenir d’un charmant garçon, habitué des courses GT et d’endurance. Cette année, il avait avec son équipier, Kristian Poulsen, décroché la pole aux Six Heures de Spa, seconde manche du Championnat du monde d’endurance WEC

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Manfred GIET et Patrick MARTINOLI

 

WEC-2013-SPA-ASTON-MARTIN-de-NYGAARD-POULSEN-SIMONSEN-en-pole-dans-la-classe-LMGTE-Am-©-Manfred-GIET-pour-autonewsinfo.

WEC-2013-SPA-ASTON-MARTIN-de-NYGAARD-POULSEN-SIMONSEN-en-pole-dans-la-classe-LMGTE-Am-©-Manfred-GIET-pour-autonewsinfo.

 

 Son palmarès :

Formule Ford : Champion du Danemark en 1999

Championnat d’Europe FIA GT3 : Une victoire en 2006 à Silverstone

British GT Championship : Six victoires entre 2007 et 2013

Australian GT Championship : Champion en 2007 et Vice-champion en 2008