24 HEURES DU MANS: ASTON MARTIN DOMINE VRAIMENT LES ESSAIS EN GT

LOGOS_24H_2013_2LIGNES_OR

 

_DSC4833

L’ASTON en tête des GT Am Photo Gilles MOLINIER autonewsinfo

Dans le paddock surchauffé en cours d’après-midi, tous les pilotes, tous les managers scrutaient le ciel par crainte de le voir leur tomber sur la tête. Pour certains le plus tôt serait le mieux, pour d’autres, plus optimistes, les nuées allaient passer. En fait, presque simultanément au baisser du drapeau vert à 19 heures une belle averse douchait tout notre beau monde qui hésitait à mettre ses roues sur le grand mouillé.

Le séchage intervenait progressivement quand l’ORECA-NISSAN du TeamGINION  BOUTSEN, N° 40 tapait dans les rails à Mulsane, ce qui entraînait de facto un nouveau drapeau rouge, le troisième en trois séances. En raison de cette réduction du temps en piste très handicapante pour les teams, la direction de course décidait d’anticiper d’une demi-heure le départ de la dernière séance qualificative qui allait se terminer normalement à minuit.

_DSC4809

FERRARI un peu en retrait mais bien prêt ! Photo Gilles MOLINIER autonewsinfo

Observer les passages étaient un peu consternant tant les pilotes étaient dans l’obligation de se montrer circonspects en raison des conditions de piste. Face à cette situation nous avons souhaité prendre des informations dans les divers stands des GT.

Comme il est de règle maintenant dans quelques ‘grandes écuries » telles qu’ASTON MARTIN ou PORSCHE l’accès aux stands étant totalement verrouillé, c’est chez LARBRE, IMSA MATMUT et AF CORSE que nous avons posé quelques questions, juste avant que le drapeau rouge ne soit encore une fois brandi vers 23heures, alors que la PORSCHE IMSA N° 76 justement, était sortie au virage Forza, avec Christophe BOURRET au volant.

Posté au milieu du stand AF CORSE FERRARI, nous découvrons Nicolas GOUBERT directeur adjoint de la compétition MICHELIN très attentif au passage en slicks, alors que la piste sèche progressivement. Le manager de l’écurie par contre nous précisait:

 » Nous allons retrouver des conditions normales et quand nous aurons terminé avec la qualification de KOYABASHI nous chercherons pas la performance. C’est inutile de prendre quelque risque que ce soit, nous avons le second temps et c’est très bien comme cela. »

_DSC4821

La PORSCHE N° 76 juste avant sa sortie de piste. Photo Gilles MOLINIER autonewsinfo

Franck RAVA ne parlait pas autrement juste avant la sortie de piste de Christophe BOURRET, et pourtant…Ecoutons ses propos très raisonnables:

 » Nous avons un vrai temps de normands, pour nous de ROUEN rien d’extraordinaire ! Nous avons travaillé les deux set up et avec nos 3ème et 5ème temps obtenues hier, on rode quasiment pour la course et l’on économise le matériel. »

Question économies, la casse de la N° 76 va obliger le manager à revoir ses estimations largement à la hausse.
Dans le même stand nous croisons le rookie Patrice MILESI qui n’a fait que deux tours dans la soirée et souhaiterait bien tout comme son copain Pascal GIBON rouler un peu plus pour apprendre la piste.

_DSC4823

On s’en tient à un programme ligth chez LARBRE Photo Gilles MOLINIER autonewsinfo

Chez LARBRE, Patrick BORNHAUSER confirme que les choses vont bien. Julien CANAL qui n’a pas encore roulé va succéder à Patrick alors que le jeune TAYLOR emmagasine un peu d’expérience.

Décidément les drapeaux rouges auront été les grands empêcheurs de tourner en rond, puisqu’un dernier intervenait suite à la sortie de piste de la HPD ARX N° 21 du STRAKKA Racing. Quand le vert était mis à nouveau avec une piste sèche on observait la descente des temps alors qu’il faut bien savoir que l’on tournait jusqu’à ce moment 5 secondes plus lentement que la veille en GT Pro et près de 8 secondes en GT Am.

Les drapeaux jaunes supplantaient les rouges en fin de séance et malgré tout, dans un très beau sursaut de fin de séance, grâce à une stratégie très ajustée on assista à de sérieuses modifications en tête des GT Pro comme des GT Am d’ailleurs.

_DSC4838

Les ASTON dominatrices Photo Gilles MOLINIER autonewsinfo

On peut conclure qu’ ASTON MARTIN n’a pas abandonné son leadership ce qui va l’aider dans son opération d’envergure pour célébrer le centenaire de la marque. Porsche n’entend pas se laisser dominer aussi facilement que l’on pouvait le dire alors FERRARI et CORVETTE regrettent beaucoup les règles d’équivalence qui semblent effectivement les pénaliser.

Les 24 heures du Mans c’est d’abord de l’endurance et c’est ce que se disent les frustrés d’un soir qui compte bien ‘se refaire’ grâce à leur science de la course, leur stratégie et la vaillance leurs pilotes.

_DSC4824

Les CORVETTE usine en retrait  Photo Gilles Molinier autonewsinfo

Pour ceux qui déploraient à juste titre les très nombreuses interruptions pour cause de drapeau rouge, nos amis d’Infocourse ont fait le décompte de ces arrêts cumulés entre mercredi et jeudi.

On arrive au total de plus de 100 minutes soit 3 heures et dix minutes… une éternité pour ceux qui avaient besoin de ce temps là pour valider encore certains réglages ou pour faire rouler les rookies par exemple !

_DSC4811

Les PORSCHE ne baissent pas les bras Photo Gilles Molinier autonewsinfo

Classement catégorie GT Pro:

1- ASTON-MARTIN N° 99 de MAKOWIECKI-BELL-SENNA, en 3’54″635

2- ASTON-MARTIN N° 97 de : F. DUMBRECK- S. MUCKE- D. TURNER en 3’55 » 445

3- PORSCHE N° 92 de: M.LIEB-R. LIETZ – R. DUMAS en 3′ 55″ 491

4-FERRARI N° 71 de : O. BERETTA-K. KOYABASHI-T.VILANDER en 3′ 58″ 078

5- PORSCHE N° 91 de : .J. BERGMEISTER- P.PILET- T. BERNHARD en 3′ 58″ 433

6 – CORVETTE N° 74 de O. GAVIN- T. MILNER- R WESTBRUCK en 3′ 58″ 644

_DSC4867

Avantagées par le règlement ou réllement dominatrices les ASTON ? Photo Gilles Molinier autonewsinfo

Classement catégorie GT Am

 

1- ASTON-MARTIN N° 95 de: C.NYGAARD -K. POULSEN- A.SIMONSEN en 3’57″776

2- PORSCHE N° 88 de: C. RIED- G. RODA- P. RUBERTI en 3′ 58″ 889

3-ASTON-MARTIN N°96 de: J. CAMPBELL-WALTER;R. GOETHE; S.HUAL en 3′ 59″ 805

4 – FERRARI N°61 de: J. GERBER-M. GRIFFIN-M.CIOCI en 3′ 59″ 997

5-PORSCHE N° 77 de P. DEMPSEY- J.FOSTER- P.LONG en 4′ 00″ 916

Alain MONNOT
Photos: Gilles MOLINIER, Claude MOLINIER autonewsinfo

_DSC4808

La VIPER pas très rapide ! Photo Gilles MOLINIER autonewsinfo

Sport

About Author

admin