24 HEURES DU MANS. PREMIERS ESSAIS STUDIEUX POUR L’ALPINE A450

 

24-HEURES-DU-MANS-2013-ALPINE-1ers-essais-officiels-mercredi-19-JUIN-Photo

24-HEURES-DU-MANS-2013-ALPINE-1ers-essais-officiels-mercredi-19-JUIN-Photo Claude MOLINIER

 

Les premiers essais officiels des 24 Heures du Mans 2013 se sont déroulés mercredi soir. Un drapeau rouge a privé les équipes de 55 minutes d’essais qualificatifs.

Nelson Panciatici a réalisé le meilleur temps de l’Alpine A450 en 3’43’’835.

Deux autres séances d’essais qualificatifs sont programmées ce jeudi 20 juin entre 19h00 et 21h00 puis entre 22h00 et 0h00.

Dix jours après une fructueuse Journée Test, l’Alpine A450 était de retour en piste  pour les premiers essais officiels des 24 Heures du Mans. Pierre Ragues n’a effectué que cinq tours durant les essais libres. Le programme établi pour la séance d’essais qualificatifs n’a pas pu être complété. Un drapeau rouge présenté peu après la moitié de la session a interrompu les essais du jour.

, reconnait Tristan Gommendy.

NELDSON PANCIATICI en grande conversation avec Philippe SINAULT- Photo Thierry COULIBALY – autonewsinfo

 

Philippe Sinault, Team Principal de Signatech Alpine, expliquait :

« Nous avions pris l’option de faire un tour rapide en fin de séance »

Comme le font fréquemment les grandes équipes ici, traditionnellement au Mans

Et il enchaînait :

« Le drapeau rouge nous a empêchés d’aller au bout de ce programme. Seuls Nelson Panciatici et Tristan Gommendy ont pu rouler de nuit. Il était primordial que Tristan teste l’Alpine A450 sur le sec, c’est un point positif. Il nous reste les deux séances de demain pour progresser dans la hiérarchie… »

NELSON-PANCIATICI-Cockpit-ALPINE-SIGNATECH-Photo-Eric-REGOUBY1

NELSON-PANCIATICI-Cockpit-ALPINE-SIGNATECH-Photo-Eric-REGOUBY pour autonewsinfo

 

Auteur du seizième temps au général  , le huitième LM P2, Nelson Panciatici regrettait pour sa part de ne pas avoir eu l’opportunité de montrer le potentiel de l’Alpine A450 :

« Nous sommes partis avec des pneumatiques rodés et le plein d’essence pour continuer à travailler sur les réglages à adopter en course. Il fallait d’abord se caler avant de faire un temps. Ce drapeau rouge nous empêche de développer notre programme. Nous allons regarder le ciel en espérant que la piste reste sèche demain. Je suis convaincu que nous pouvons aller chercher un bon chrono ! »

 

  24-H-DU-MANS-2013-TRISTAN-GOMMENDY-Photo-MAX-MALKA


24-H-DU-MANS-2013-TRISTAN-GOMMENDY-Photo-MAX-MALKA

 

A ses côtés, Tristan Gommendy reconnaissait.

« Ça fait du bien de reprendre la piste »

Avant d’ajouter :

« Il y avait beaucoup de trafic. De nuit, il est toujours compliqué d’avoir de bons repères. J’ai trouvé que la voiture était plutôt survireuse. Nous allons faire un débriefing complet pour parfaire les réglages de l’Alpine A450 avant la course. »

Ce jeudi, deux autres séances d’essais qualificatifs se dérouleront entre 19h00 et 21h00 et entre 22h00 et 0h00. La grille de départ sera composée selon les meilleurs temps de ces trois sessions confondues.

 

IL Y A 35 ANS

 

24HEURES-DU-MANS-1978-Alpine-Renault-A442-B.

24HEURES-DU-MANS-1978-Alpine-Renault-A442-B.

 

Durant la première journée d’essais, les équipages des Renault Alpine se concentraient sur les réglages des prototypes. Patrick Depailler (Renault Alpine A443 n°1) signait le troisième temps en 3’34’’8.

Didier Pironi (Renault Alpine A442B n°2) se plaçait en cinquième position en 3’35’’8 devant Jean-Pierre Jarier (Renault Alpine A442A n°3), septième, en 3’38’’3 et Jean Ragnotti (Renault Alpine A442A n°4), huitième, en 3’42’’7.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Gilles VITRY- Patrick MARTINOLI- Max MALKA- Claude MOLINIER

 

Sport

About Author

gilles