24 HEURES DU MANS 2013. LA COURSE COMME AUTREFOIS… CHEZ MORAND RACING

24-HEURES-DFU-MANS-2013-Preliminaires-MORGAN-MORAND-Photo-Patrick-MARTINOLI

24-HEURES-DFU-MANS-2013-MORGAN-MORAND Racing-Photo-Patrick-MARTINOLI – autonewsinfo

 

Benoit Morand et Joe Genoud, deux amis de longue date, se sont retrouvés courant 2012 pour monter la structure Morand Racing. Et pour eux, plus important que tout, c’est une équipe basée sur des dimensions humaines qu’il cherchent à promouvoir

 

Joe Genoud est ancien motard suisse qui a quatre saisons de Grand Prix à son actif au début des années 80. Il est aussi le cousin d’Alain Genoud, célèbre pour ses victoires en moto au Bol d’Or et aux 24heures du Mans sur les motos préparées par Georges Godier et lui.-même

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-MORGAN-EQUIPE-morand-jOE-GENOUD-Portrait-Mercredi-19-JUIN-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo.


24-HEURES-DU-MANS-2013-MORGAN-EQUIPE-Morand-JOE-Joseph GENOUD-Portrait-Mercredi-19-JUIN-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo.

 

Au terme de sa carrière de pilote, Joe s’est tourné vers la politique et a occupé un fauteuil de député maire dans sa Suisse natale. En 2011, son ami Benoît Morand l’avait invité aux 24 heures du Mans où l’Oreca hybride LMP1 Hope Racing était engagée.

« Nous étions en avance sur tout le monde avec ce programme Hope » précise Benoît Morand. « La technologie que nous utilisions avec un volant d’inertie a depuis été adoptée par Audi. Ce qui prouve que nous étions sur la bonne voie. Malheureusement nous avons perdu énormément de temps avec l’homologation pour véhicule hybrides qui consistait à parcourir la distance de la voie des stands, environ 450m, sur la seule énergie électrique. Or, avec le volant d’inertie, il est très compliqué d’emmagasiner suffisamment d’énergie pour le faire. Avec des batteries, il suffit de les recharger. D’ailleurs, cette homologation n’a pas été appliquée, ni à Audi, ni àToyota. Et cela nous a coûté très cher. Après 3 à 4 millions d’euros dépensés, nous avons du suspendre le programme faute de finances. Hope de son coté travaille maintenant avec d’autres partenaires ».

Cet épisode avait marqué profondément Benoît Morand.

Joe Genoud explique :

«  J’avais ressenti son désarroi au cours d’un dîner après les fêtes, début 2012. Et après les vacances, je lui ai demandé s’il ne souhaiterait pas que nous fassions quelque chose ensemble. Et nous avons décidé de nous associer pour monter cette équipe en LMP2 ». Il ajoute avec un large sourire malicieux : « Comme j’aime bien le dire, nous avons alors fécondé un bébé. Ce bébé est né ici sur la piste de Mans. J’espère qu’il sera baptisé dimanche après midi avec un place sur le podium ».

Car c’est avec cette ambition que l’équipe avance. Après une brillante démonstration en ELMS à Silverstone où la voiture était dans le tiercé de tête avant d’être victime d’aquaplaning sur une piste littéralement inondée, un podium a été signé à Imola. L’équipe suit donc une progression qui ne demande qu’à être confirmée au Mans, au cours des prestigieuses 24 h.

 

24-h-du-Mans-2013-Morgan-Moran-filé-Patrick-Martinoli.

24-h-du-Mans-2013-Natacha GACHNANG-Morgan-TEAM Morand-Patrick-Martinoli.autonewsinfo

 

Le choix de la Morgan n’est pas le fruit du hasard.

« Tout le monde roule avec des Oreca. Nous voulions nous démarquer. Nous étions de longue date en discussions avec Henri Pescarolo, puis avec Jacques Nicolet. Nous avons donc choisit une Morgan, équipée d’un moteur Judd. Après des essais à Motorland avec Oak, nous avions constaté que le Judd et le Nissan se valaient. Et après une saison calamiteuse, Judd ne peut pas se rater une deuxième année consécutive. Quant aux pneumatiques, Oak roulant en Dunlop, nous n’allions pas chercher ailleurs ».

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-Pesage-Team-Suisse-de-Benoit-MORAND-et-Joe-GENOUD-avec-LA-PILOTE-NATACHA-GACHNANG-LOMBARD-MAILLEUX


24-HEURES-DU-MANS-2013-Pesage-Team-Suisse-de-Benoit-MORAND-et-Joe-GENOUD-avec-LA-PILOTE-NATACHA-GACHNANG-OLIVIER LOMBARD et Franck MAILLEUX- Photo Gilles VITRY – autonewsinfo

 

Le choix des pilotes s’est fait tout naturellement.

« Natacha a été la première à nous rejoindre. Olivier Lombard est venu faire les essais à Motorland et nous a démontré sa vitesse et sa fiabilité. Et Frank Mailleux est enfin arrivé. Je ne comprenais pas qu’un pilote de cette pointure en soit encore à chercher un volant. Ce sont tous des pilotes rapides et… faciles à vivre »

Bien entendu la question financière reste à l’ordre du jour. Le coût d’une saison en LMP2 reste raisonnable par rapport à ce qui a été dépensé avec la LMP1 en 2011.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-BENOIT-MORAND-Portrait-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo


24-HEURES-DU-MANS-2013-BENOIT-MORAND-Portrait-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

 

« Nous avons un budget inférieur aux grosses équipes avec 1,2 m€là ou d’autres sont à 1,6 ou 1,7, pour la saison ELMS et Le Mans ». explique Benoît Morand.

Et Joe Genoud ajoute :

« La moitié du budget est apporté par les pilotes, et c’est notre boulot de trouver le reste… ».

Le budget 2013 est d’ores et déjà bouclé et 2014 ne pourra être envisagé que si le budget est trouvé.

C’est donc dans une ambiance très conviviale que tout le monde œuvre dans le même sens… y compris dans l’hospitalité du team ou Gladys, Mme Morand à la ville, est au petit soin pour tout son monde avec un sourire sans faille…

 

Patrick MARTINOLI

Photos : Gilles VITRY – Thierry COULIBALY – Patrick MARTINOLI – autonewsinfo

 

 24-H-du-Mans-2013-Morgan-Morand-Indy-PatrickMartinoli.


24-H-du-Mans-2013-Morgan-Morand dans la courbe d’Indianapolis -Patrick Martinoli.autonewsinfo

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-MORAND-Racing-NATACHA-GACHNANG


24-HEURES-DU-MANS-2013-MORAND-Racing-NATACHA-GACHNANG – Photo Thierry COULIBALY – autonewsinfo

24 HEURES DU MANS Franck MAILLEUX- MORAND Racing - Photo Thierry COULIBALY - autonewsinfo

24 HEURES DU MANS Franck MAILLEUX- MORAND Racing – Photo Thierry COULIBALY – autonewsinfo

24-HEURES-DU-MANS-OLIVIER-LOMBARD-Portrait-stand-photo-Thierry-COULIBALY-autonewsinfo

24-HEURES-DU-MANS-OLIVIER-LOMBARD-Portrait-stand-photo-Thierry-COULIBALY-autonewsinfo

Sport

About Author

gilles