YOURI GAGARINE ET SA DJET. PREMIER RUSSE A ROULER EN RENE BONNET

 

Youri Gagarine et sa René Bonnet - Matra Djet pose devant l'obélisque de Titane érigé à Moscou sur l'Allée des Héros  à la gloire des conquérants de l'espace. Image : Matra - Lagardère 1965. Courtoisie  du Club René Bonnet - Matra Sports

Youri Gagarine et sa René Bonnet – Matra Djet pose devant l’obélisque de Titane érigé à Moscou sur l’Allée des Héros à la gloire des conquérants de l’espace. Image : Matra – Lagardère 1965. Courtoisie du Club René Bonnet – Matra Sports

 

 

INSOLITE

Bertrand VILLERET, nous a adressé un petit reportage ‘ clin d’œil ‘ à MATRA, alors que débute la longue semaine des 24 Heures du Mans où la firme s’est couverte de gloire il y a quarante ans avec ses trois succès consécutifs décrochés en 1972, 1973 et 1974

GAGARINE ?

Le tout 1er homme dans l’Espace en 1961

Le premier homme à avoir effectué un vol dans l’espace au cours de la mission Vostok 1 le 12 avril 1961, dans le cadre du programme spatial soviétique. Youri Gagarine acquiert une notoriété internationale et est décoré de nombreuses distinctions dont celle de Héros de l’Union soviétique et de la médaille de l’ordre de Lénine, les plus hautes distinctions soviétiques. La mission Vostok 1 est son seul voyage spatial, mais il fut aussi doublure de secours pour la mission Soyouz 1. Il meurt à 34 ans après le crash de son Mig 15. Son nom a été donné à un cratère lunaire et à un astéroïde.

 

GAGARINE et sa DJET

Ou le premier Russe à rouler en René Bonnet

Youri Gagarine et sa René Bonnet – Matra Djet, pose devant l’obélisque de Titane érigé à Moscou sur l’Allée des Héros  à la gloire des conquérants de l’espace.

« N’est-elle pas élégante ma Matra Jet, ? » semble se  dire Youri Gagarine.

 

En 1964 la société aéronautique Matra, dirigée par Marcel Chassagny et Jean-Luc Lagardère, fait l’acquisition du constructeur automobile René Bonnet, lequel a sorti en 1962 un petit coupé sport en composite remarquablement élégant :

La DJET.

Dans l’espoir de marchés spatiaux, et aussi par admiration pour l’homme, Matra, qui brillera bientôt en Formule 1 (Champion du monde 1969 avec Jacky Stewart) et en Endurance au Mans (Victoires 1972, 73 et 74 avec Henri Pescarolo) décide en 1965 d’offrir à Youri Gagarine un coupé Djet, rebaptisé pour l’occasion : René- Bonnet – Matra Djet .

En effet en 1965 Youri Gagarine a visité l’usine Renault de Flins et c’est Renault qui motorise la Djet avec le bloc de la R8 Gordini.

 

 

GAGARINE-Bordereau-de-douane-de-la-DJET

GAGARINE-Bordereau-de-douane-de-la-DJET

 

Petit reportage dans Moscou sur les traces de Gagarine et de sa Djet, dont les images et le bordereau de douane ont été conservés précieusement. Comme à l’époque Matra ne fabriquait pas encore l’Espace (pour Renault), on considère aujourd’hui à Romorantin que Gagarine ne fût pas le premier homme dans l’Espace, mais le premier Russe en René Bonnet…

L’Ingénieur aéronautique Gagarine était ravi en pré-vol de rouler avec  sa Djet qu’il garé devant l’Université de Moscou.  Avec une telle technologie Française, les astronautes Américains qui visitaient les campus en Chevrolet Corvette n’avaient qu’à bien se tenir

 

LIngénieur-aéronautique-Gagarine-semble-administrer-une-petite-visite-pré-vol-à-sa-Djet-garée-devant-lUniversité-de-Moscou.

LIngénieur-aéronautique-Gagarine-semble-administrer-une-petite-visite-pré-vol-à-sa-Djet-garée-devant-lUniversité-de-Moscou.

 

A l’époque l’attroupement qui se faisait autour de la Djet  de Gagarine semble confirmer la sensibilité  des Moscovites pour les beaux objets. Il est vrai que la Djet tenait plus de l’OVNI que de la forme pataude des Gaz -M, Gaz – Volga, Zil, Zis et autres Moskovitch produites par l’économie planifiée de l’époque…

Il n’y avait pas que les adultes et les officiels pour venir admirer la Djet. Les enfants aussi. Mais le pilote y était certainement pour beaucoup…

 

GAGARINE-fier-de-sa-DJET-RENE-BONNET

GAGARINE-fier-de-sa-DJET-RENE-BONNET

 

Selon le bordereau de douane, le véhicule livré au destinataire « Youri Gagarine (Cosmonaute) » , administrativement déclaré  « Matra Bonnet MBD », coûtait à l’époque 14.200 nouveaux Francs,  soit près du double de la Renault 16 qui venaitt de sortir de  l’usine de Flin et le quart d’une Jaguar Type E.

Que diriez-vous d’un petit tour dans Moscou Camarade Gagarine?

Et pas sur une  technologie venue de l’Est (Vostok) mais de France…

 

Petit reportage : Bertrand VILLERET

  http:// www.consultingnews.com

Images : Copyright Matra – Lagardère, 1965.

Courtoisie du Club René Bonnet – Matra Sports

 

Remerciements : à Jean-Paul Humbert, Club René Bonnet – Matra Sports à Romorantin Lanthenay

 

Pour info :

Club René Bonnet – Matra Sports :  http://grabouille37.perso.neuf.fr/  

Ateliers de restauration automobile EPAF, Romorantin :  http://db-matra.fr/

 

GAGARINE-Les-Moscovites-admirent-la-Djet-RENE-BONNET

GAGARINE-Les-Moscovites-admirent-la-Djet-RENE-BONNET

Sport

About Author

gilles