24 HEURES DU MANS. LE PESAGE AU MANS : LA « REPUBLIQUE » A L’HEURE DES HUNAUDIERES !

LOGOS_24H_2013_2LIGNES_OR

LE PESAGE AU MANS : LA  »REP » A L’HEURE DES HUNAUDIERES

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-UNE-FORMIDABLE-AMBIANCE-ce-dimanche-16-juin-pour-ouverture-des-verifications-tecniques-et-du-traditionnel-pesage-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo


24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-UNE-FORMIDABLE-AMBIANCE-ce-dimanche-16-juin-pour-ouverture-des-vérifications-techniques-et-du-traditionnel-pesage-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

 

Chaque année, la première heure du pesage, c’est comme si le circuit des 24 Heures s’offrait une énorme incursion dans les rue du centre ville du Mans.

Jadis c’est du côté des Jacobins que se dirigeaient les camions, les fans et la presse pour ce que d’aucuns redoutaient plus que tout il y a quelques années.

Le pesage devrait n’être qu’une simple opération de vérifications. Dimensions, poids, systèmes de sécurité et quelques autres obligations auxquelles ne peuvent échapper les concurrents.

Normalement, tout doit fin prêt.

Sauf que, quelquefois, une interprétation un peu audacieuse, des erreurs de mesures, ou même un peu de négligence font capoter quelques ambitions avant même de mettre les roues sur le circuit Manceau.

Avant même que ne rugissent ces bolides pour qui le public à pourtant les yeux de Chimène.

Ah, jadis ces colère de Luigi Chinetti qui, une année retira toutes ses Ferrari du célèbre NART (North American Racing Team) pour une rude fâcherie avec les commissaires de ce pesage.

On se souvient aussi qu’une année pas si ancienne, une Courage resta dans les stands parce que la balance de l’atelier du constructeur Sarthois, était bien plus optimiste que celle du pesage justement !

Pas le poids conforme, pas de départ!!!

Et, à l’ACO (Automobile Club de l’Ouest), on ne badine pas avec le sacro-saint règlement.

 

24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-devant-une-grande-foule-ce-dimanche-16-juin-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-devant-une-grande-foule-ce-dimanche-16-juin-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Cette année, pour cause de travaux du complexe culturel et aussi de tramway, c’est encore une fois, sur la place de la République, la  »Rep » pour les Manceaux, que les concurrents et les commissaires techniques avaient rendez-vous ce dimanche pour la 1ére des deux journées des vérifications.

Une foule du dimanche, impressionnante et passionnée, se pressait donc pour accueillir et admirer les Porsche au bleu blanc rouge, si sympathique du Normand Raymond Narac et ses amis de l’écurie IMSA Performance Matmut. Avant de découvrir, les Toyota, elles aussi bleu-blanc-rouge puis dans la foulée et à tour de rôle, les Lotus, les Viper et les Ferrari.

Bien entendu beaucoup de midinettes n’attendaient que… Patriiiiiick Dempsey, l’acteur-pilote devenu un inconditionnel des 24 Heures comme autrefois Steve McQueen ou Paul Newman.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-le-public-malgre-la-fete-des-peres-avait-repondu-present-et-en-nombre-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo


24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-le-public-malgré-la-fête-des-pères-avait-répondu-présent-et-en-nombre-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Plus calées sur les évolutions et circonvolutions sentimentales de Docteur Mamooour (que c’est bête une fille à cette âge-là) que sur la cylindrée de la Porsche que l’acteur de série B américaine partage avec deux autres (très) bons pilotes Patrick Long et JoeFoster, deux autres Américains, un peu surpris d’être si tranquilles et ce alors que leur collègue,  faisait se pâmer quelques donzelles sans doute persuadé que Dempsey sera dimanche le meilleur de tous ces drôles de gugusses engoncés dans des combinaisons chamarrées.

Le pesage, c’est un moment très particulier du Mans. C’est un temps privilégié que les pilotes, patrons de Teams et mécaniciens ne voudraient manquer pour rien au monde.

Le pesage, c’est vraiment véritablement l’entrée officielle dans la longue semaine du Mans.

 

24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-Arrivee-de-la-PORSCHE-du-Team-IMSA-PERFORMANCE-1ére-convoquée-ce-dimanche-16-Juin-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-Arrivee-de-la-PORSCHE-du-Team-IMSA-PERFORMANCE-1ére-convoquée-ce-dimanche-16-Juin-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Comme le reconnaissait d’ailleurs, Raymond Narac, le pilote-propriétaire du Team IMSA Performance,  l’un des premiers à passer aux opérations de vérifications administratives ce dimanche :

 » Oui bien sûr, c’est un peu ennuyeux mais ce petit bain de foule fait quand même du bien. Les gens viennent vous voir pour parler de la course de l’an passée. On se remémore quelques moments fantastiques. Mais il faut surtout faire attention à ne pas rester trop longtemps debout par exemple. Il faut déjà penser à la course et gérer au mieux son énergie. L’an dernier justement, c’est peut-être pour ces petites raisons que nous ne gagnons pas le GTA-AM. Alors cette année, nous nous devons de ne rien négliger. Je reste la semaine au Mans. Je peaufine ma préparation. Je fais un peu de sophrologie, c’est de l’énergie que l’on accumule. Cette année, nous le savons, le niveau de la course en GT-AM va être très élevé. Ceux qui l’emporteront, ce seront ceux qui commettront zéro erreur. »

Peu à peu, tout le monde entre dans ses repères, dans ses routines.

Les hommes de pointe, eux, sont déjà, et depuis longtemps dans les starting blocks.

 

24 HEURES DU MANS 2013- Pesage Dimanche 16 juin - le Team TOYOTA - Photo Gilles VITRY - aurtonewsinfo

24 HEURES DU MANS 2013- Pesage Dimanche 16 juin – le Team TOYOTA – Photo Gilles VITRY – aurtonewsinfo

 

Ainsi, Nicolas Lapierre, l’un des Français de Toyota, ne veut surtout pas se mettre trop de pression. Alors immanquablement, quand un confrère, un peu naïf, pose la sempiternelle

 »Alors, vous avez confiance en vos chances ? »

Nicolas, poli, lui assène un gentil

 »Bien sûr qu’on est là pour gagner. Mais c’est quand même difficile de parler de chance même si sur une course de ce type, tout est possible. A Spa, on était plutôt bien alors, il faut maintenant mettre tous les atouts de nôtre côté. Pour cette semaine c’est long. Il faut attendre en faisant attention à ne pas se disperser. Mais chez Toyota, tout est réglé à la minute près alors on n’a pas trop le temps de s’ennuyer ».

Stéphane Sarrazin est lui aussi bien entendu happé par la Presse.

L’ancien pilote Peugeot, trois fois poleman ici au Mans au volant des inoubliables 908, comme son ami Alex Wurz, sait bien que les Audi seront difficiles à battre.

Mais, il avoue s’être régalé avec sa Toyota lors de la séance d’essais préliminaires:

 » Dans le virage Porsche, elle est superbe. Agile, impressionnante de stabilité. Bon, c’est vrai, Audi semble un peu mieux que nous en vitesse de pointe mais franchement, nous avons toutes nos chances  »

 

24 HEURES DU MANS 2013- Pesage le Team SIGNATECH ALPINE  6 Photo Gilles VITRY - autonewsinfo

24 HEURES DU MANS 2013- Pesage le Team SIGNATECH ALPINE 6 Photo Gilles VITRY – autonewsinfo

 

Beau succès populaire encore pour la N°36 !

La 36 ?

L’Alpine qu’engage l’équipe Signatech de Philippe Sinault avec son trio de jeunes espoirs Français, Pierre Ragues, Nelson Panciatici et Tristan Gommendy.

Alpine la légendaire marque Dieppoise qui effectue son retour au Mans après 35 ans d’absence et le succès le 11 juin 1978 de la Renault Alpine A442, avec l’équipage, formé de Didier Pironi et de Jean Pierre Jaussaud.

Peu à peu, tout se met en place, les scrutateurs n’ont plus vraiment de mauvaises surprise, les deux 1éres manches du Championnat du monde d’endurance WEC (Silverstone et Spa) et les essais Préliminaires, d’il y a huit jours, ont permis de tout mettre en place.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-Au-PESAGE-clin-d-oeil-au-Team-PESCAROLO-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo


24-HEURES-DU-MANS-2013-Au-PESAGE-clin-d’œil-au-Team-PESCAROLO-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Mais le pesage, c’est une tradition Mancelle et elle perdurera.

Ces deux jours, sont un rendez-vous incontournable entre l’épreuve et son public.

Celui des passionnés et des inconditionnels de la plus grande course du monde.

Même si quelquefois, quelques improbables  ‘Docteur Mamour’  tentent de s’en approprier un petite part, la Légende est toujours en marche !

Cette année encore et cela dure depuis 90 années…

Car les 24 Heures demeurent, au fil des ans et des éditions, la course la plus mythique au monde!

Suite du pesage ce lundi, avec notamment les Audi. Bolides qui impressionnent encore et toujours avec onze victoires depuis 2000 (Douze si l’on tient compte du succès en 2003 de la Bentley, marque du Groupe Allemand, une Audi peinte en vert) 

En fait, depuis 13 ans, seule la 908 Peugeot est parvenue à battre Audi, le dimanche 14 juin 2009, avec David Brabham, Marc Géne et Alexander Wurz.

Audi cette année en quête d’un 13éme bouquet.

 

Jean-Michel LE ROY

Photos : Gilles VITRY – autonewsinfo

 

 

 24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-Team-IMSA-PERFORMANCE-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo


24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-Team-IMSA-PERFORMANCE-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

  24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-Team-ADR-DELTA-G-DRIVE-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo.jpg


24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-Team-ADR-DELTA-G-DRIVE-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo.jpg

24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-Team-OAK-Racing-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-Team-OAK-Racing-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-Team-OAK-Racing-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

24-HEURES-DU-MANS-2013-PESAGE-Team-OAK-Racing-MORGAN ART CAR – photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

Sport

About Author

gilles