F1. PIRELLI POURRAIT QUITTER LA F1 !

 

PIRELLI Les dirigeants attendent la date du jeudi 20 JUIN - photo PIRELLI

PIRELLI Les dirigeants annoncent le 31 mai  attendre la date du jeudi 20 JUIN – photo PIRELLI

 

En charge du département compétition chez lez manufacturier Pirelli, Paul Hembery, vient d’indiquer que la firme Milanaise  pourrait très bien se retirer des Grands Prix à la fin de l’actuelle saison et abandonner la F1. Si l’on en croit ce que dit le Britannique cette décision dépendrait  du verdict qui sera prononcé jeudi prochain 20 juin à Paris par le Tribunal International de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile).

Ce jour-là, rappelons-le, la firme Pirelli et l’équipe de course  MERCEDES AMG GP, sont convoqués, place de la Concorde à Paris, au siège du pouvoir sportif.

Le motif de la réunion d’urgence du  tribunal étant d’écouter les deux parties avant de trancher et d’indiquer si le manufacturier Italien a enfreint le règlement et donc les termes du contrat qui le lie à la FIA.

Si d’aventure, Pirelli devait être déclaré coupable, un départ de la Formule 1 en fin d’année deviendrait tout à fait envisageable.

 

PIRELLI-Paul-Hembery-Directeur-Pirelli-Motorsports.

PIRELLI-Paul-Hembery-Directeur-Pirelli-Motorsports.

 

C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre, Paul Hembery lors d’un interview  qu’il vient d’accorder en ce début de week-end à la chaine Sky Sports !!!

« C’est effectivement une possibilité mais nous devons attendre pour voir ce qui va se passer la semaine prochaine à la FIA. Nous essayons de voir les choses de manière positive. »

Et, il ajoute :

« Nous voulons rester dans le sport automobile. Nous apprécions notre présence en Formule 1. »

 Et, il conclut :

«  La saison est encore longue et j’espère que cette situation tendue ne s’éternisera pas et que nous pourrons rapidement nous concentrer sur l’aspect sportif. »

 

FIA-JEAN-TODT-et-BERNIE-ECCLESTONE-GALA-FIA-NEW-DELHI-Dec-2011

FIA-JEAN-TODT-et-BERNIE-ECCLESTONE-photo FIA

 

Reste une question !

La FIA peut-t-elle prendre le risque de se passer de Pirelli ?

Car à l’heure actuelle, il parait impossible de dénicher un manufacturier capable d’ici le début de la saison prochaine de s’engager et financièrement et techniquement dans la discipline considérée comme la plus pointue au monde…

 

 Pascal-COUASNON-Michelin-L'actuel patronb du Département competition de MICHELIN -Photo-Michel-Picard-Autonewsinfo


Pascal-COUASNON-Michelin-L’actuel patron du Département compétition de MICHELIN -Photo-Michel-Picard-Autonewsinfo

 

Côté Michelin, le manufacturier préféré des pilotes depuis des lustres et ce dans toutes les disciplines, les dirigeants successifs du département compétition de Bibendum, ont toujours tous tenu le même discours :

«  Michelin ne s’engage véritablement que lorsqu’il y a en face une concurrence !!! »

De plus, Bibendum est actuellement confronté à la conjoncture difficile du secteur automobile et poids lourd et vient d‘annoncer cette semaine, la fermeture de son usine de Joué-les-Tours

Décision que n’a pas vraiment apprécié le gouvernement lequel ne s’est pas gêné de le faire savoir…

Alors, d’une part on voit mal Michelin, engloutir, dépenser et lâcher des millions d’€ pour un come-back en Formule 1, SANS ADVERSAIRE

Et d’autre part, est-t-il raisonnablement envisageable de lancer un projet  et un nouveau programme F1  pour débuter dans quelques mois !!!

Pas si sur…

Comme on le voit, la FIA devra peut-être et même surement réviser sa copie et mettre la pédale douce, au risque de se voir privée de… chaussettes  pour sa discipline REINE!

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : PIRELLI – Bernard BAKALIAN – Michel PICARD et Giles VITRY – autonewsinfo

 

WAIT AND SEE…

FIA - Entrée du siége Place de la Concorde a PARIS - photo Gilles VITRY

FIA – Entrée du siége Place de la Concorde a PARIS – photo Gilles VITRY

 

 

 

 

 

F1

About Author

gilles