POUR LES COURSES EURORACECAR DES 6 ET 7JUILLET, LE SPEEDWAY DE TOURS VOIT LE JOUR

 

Les GALPIN, père et fils

Les GALPIN, père et fils

 

Dans le milieu de la compétition automobile, tout le monde connaissait les GALPIN père et fils, Jean et Jérôme pour leurs talents de compétiteurs et l’an dernier, on les a découverts avec leur casquette d’organisateurs, notamment lors de la manche tourangelle de l’Euro-Race Car NASCAR. Depuis, les choses ont beaucoup progressé et le championnat européen connait déjà des heures de gloire, avec des publics nombreux et enthousiastes.

La greffe NASCAR a bien pris et à la lumière de l’expérience du 1er TOURS SPEEDWAY, les GALPIN ont décidé de franchir une nouvelle marche, en se donnant pour défi de tracer un circuit avec un virage relevé à la sauce INDIANAPOLIS. En effet, l’an dernier le circuit tracé sur le parking du parc des expositions de TOURS avait été, certes fort apprécié du public, mais les pilotes unanimement, avaient déploré les nombreuses bosses de la piste.

 

En 2012 sur une  piste  bosselée

En 2012 sur une piste bosselée

 

Le message a été bien reçu par Jérôme GALPIN qui a pris le taureau par les cornes et s’est mis en tête de revoir entièrement sa copie tourangelle. L’idée de départ était de surfacer les bosses et, de fil en aiguille, dans cette optique, on a évolué vers un véritable banking . Les efforts et le dynamisme de TOURS événements, sensible à la bonne réputation crée par la première course, rejoignaient la volonté de la famille GALPIN d’apporter un plus et aux pilotes et aux spectateurs. Ainsi, comme nous le confie Jean-Marc LAFON Directeur général des services techniques de la Ville de Tours

« En cherchant comment on pouvait améliorer et gérer au mieux cette équation : piste, spectacle, et sécurité, nous sommes arrivés, après quelques simulations, à un projet que nous sommes allés présenter aux USA aux les gens de la NASCAR. » (National Association for Stock Car Auto Racing)

Au cours du voyage où Jérôme GALPIN était accompagné de Jean-Marc LAFON et Denis SCHWOK Président de Tours Evénements, le projet de banking, en référence à des pistes similaires, en Floride notamment, était validé dans son principe par les autorités NASCAR. De retour en France, il n’y avait plus qu’à lancer les études et trouver les financements d’une opération qui se chiffre au bas mot à 500 000 euros TTC!

 

plan-tours2013c

Schéma de la piste

 

Le projet global avec les retombées économiques qu’il doit générer pour l’ensemble de la communauté de communes de Tours Plus, ayant été déclaré d’intérêt intra communautaire, et de ce fait financé par TOURS Plus avec une participation de TOURS Evénements. TOURS Plus est alors déclaré maître d’ouvrage, alors que les organisateurs, en l’occurrence la famille GALPIN, se sont engagés pour la mise en œuvre de manifestations d’envergure jusqu’en 2016 !

Si tout l’aspect conceptuel et financier était bien bordé, il restait une difficulté majeure : celle de la réalisation d’un chantier colossal avec des contraintes énormes. En premier lieu, la Société COLAS du district de TOURS ne pouvait disposer que de 4 semaines pour exécuter ce chantier d’envergure, sur lequel, Jérôme GALPIN, de retour de la course de BRANDS HATCH, nous donne rendez-vous à l’occasion d’une importante réunion de chantier.

 

M.CHARRAULT AEB; A.BEYSSAC chef de chantierr; J. GALPIN; S. OURDOUILLIE Ingénieur Tours Plus; R. BROSSARD Responsable COLAS et Jérôme GALPIN

 

A l’arrivée sur les lieux, Jérôme GALPIN découvre en même temps que nous le tracé du virage Sud relevé de 9 degrés et nous prenant à témoin s’exclame :

« Pour moi, c’est encore plus impressionnant que ce que je pouvais imaginer. On va avoir une vraie belle piste qui n’aura rien à envier à celles des USA. Tu vois, on va avoir ce dont nous rêvions, un terrain de jeu qui correspond à ce que l’on voulait faire. On l’avait annoncé et c’est en train de devenir une réalité. TOURS se dote sous tes yeux d’un véritable Speedway. On va assister à des courses magnifiques. Les pilotes vont se régaler à tourner 100 tours sur une piste aussi fabuleuse, ça devrait être très excitant ! De plus, pour les pilotes cette piste va constituer un challenge technique très intéressant. En effet, il leur faudra trouver un très bon équilibre entre le ‘ banking’ et la partie plate. La définition du bon set-up ne sera pas évidente mais sera le fruit du meilleur compromis. »

 

Construction de la piste à 9 degrés !

Construction de la piste à 9 degrés !

 

Alors que Jérôme GALPIN scrute les pentes des raccordements avec la partie plate de la piste, discute avec les ingénieurs de Tours Plus et de COLAS, du meilleur profil pour l’écoulement des eaux sur telle ou telle partie du circuit, prend des photos et ne cesse d’arpenter cette portion de piste en questionnant les uns ou les autres sur les étapes restantes avant la mise en place des murs de protection FIA ou du tracé des diverses zones, nous glanons auprès de Rodolphe BROSSARD responsable d’exploitation COLAS en Touraine quelques précisons techniques.

La Société COLAS mesure toute l’importance de cette opération qui constitue une première en Europe. Monsieur BROSSARD précise :
« L’application des enrobés avec un tel devers ajoute à la difficulté bien sûr. Tous nos laboratoires et les services techniques ont été mobilisés pour réussir ce challenge. Il nous faut beaucoup d’accroche. Nous avons du modifier la granulométrie de nos produits qui seront à la base identiques à ceux appliqués dans la ligne droite des Hunaudières pour les 24 heures du Mans. En fait ce chantier c’est un véritable mouton à 5 pattes. »

L’ingénieur de Tours Plus Monsieur OURDOUILLIE poursuit :

« Le grand problème avec cette réalisation tout à fait particulière c’est que tout est resserré dans le temps et puis la taille du chantier n’est pas négligeable. Jugez-en plutôt : nous avons transporté 3200 m3 de terre, nous allons appliquer 1800 tonnes d’enrobés pour traiter 10 000m2 sur les 2 virages d’un circuit correspondant à ¼ de mile, soit environ 600 m sur 16 mètres de large ! »

Sous nos yeux, les choses progressent au rythme des engins de chantier réglés comme dans un ballet d’opéra. Il le faut, le planning est hyper tendu et dès le 24 juin on doit passer à la phase dite d’aménagement de l’ensemble de ce qui sera pour quelques jours le SPEEDWAY de TOURS.

 

Tout réaliser en 4 semaines !

Tout réaliser en 4 semaines !

 

Qu’on se rassure, tous ces travaux n’ont pas été entrepris pour fêter seulement une fois par an le sport automobile version NASCAR. Le parking du parc des expositions offrant normalement 1300 places, en perdra seulement 30, mais à la demande, le circuit pourra être utilisé en dehors des grandes manifestations de la ville de TOURS. En effet, par un jeu de glissières démontables, le circuit pourra permettre des utilisations à la journée ou encore servir de base à une Ecole NASCAR européenne.

Comme on le voit, chez les GALPIN on ne manque pas d’idées et, en plus on a su les faire partager par les acteurs locaux, ravis de voir l’impact médiatique et populaire généré par ce type de manifestation.

 

La pose des enrobés du banking

La pose des enrobés du banking

 

Le lendemain, ne voulant pas rater la pose du revêtement de ce virage relevé au Sud du circuit, je rencontre un autre acteur majeur du projet : Denis SCHWOK Président de TOURS événements qui résume bien la philosophie de l’opération :
« La toute première raison de la course NASCAR était d’offrir, dans le cadre de notre American Tours Festival, un plus avec les courses à l’américaine s’adressant à tous les passionnés qu’ils soient venus pour la moto, la danse ou le folklore. Notre démarche s’inscrit dans une mutualisation et une optimisation de nos installations et de nos moyens. On ne peut plus se permettre de gaspiller de l’argent et le parking redevient parking quand il faut, mais avouez que ce circuit entre le stade de football et le parc des expositions, a de quoi faire rêver. Nous pensons que les responsables américains de la NASCAR vont être heureux de découvrir notre réalisation, eux qui étaient venus à TOURS pour accorder leur feu vert à nos plans. En tout cas le banking va être le label et la signature de notre épreuve. Nous avons crée un environnement festif, que nous pourrons faire évoluer encore si nous trouvons des partenaires. Pourquoi pas également un virage relevé pour la boucle Nord ? »

Pour notre part, nous avons hâte d’assister au baptême de ce Speedway tourangeau, qui devrait nous valoir un réel engouement et des pilotes et du public. Rendez-vous donc les 6 et 7 juillet prochains.

 

_007 Photo A. Monnot

On va bientôt pouvoir installer les murs de protection et les filets de sécurité

 

Texte  et photos : Alain MONNOT 

 

LE PROGRAMME COMPLET

RACECAR-TOURS-events-juillet-2012

RACECAR-TOURS-events-juillet-2012

 

VENDREDI 5 JUILLET

17h – 17h30 : Essais libres ELITE 1
18h – 18h30 : Essais libres OPEN 1
19h – 19h30 : Essais libres ELITE 2
20h – 20h30 : Essais libres OPEN 2

SAMEDI 6 JUILLET

09h30 – 10h00 : Départ Run Moto
10h30 – 11h10 : Qualification ELITE 1
11h20 – 12h00 : Qualification OPEN 1
13h00 – 13h20 : Séance d’autographe dans le paddock
13h35 : Show Pom Pom Girls
13h42 : Hymnes Nationaux Français et Américain
14h00 – 15h00 : Course ELITE 1
15h05 – 15h15 : Podium course ELITE 1
16h30 – 17h00 : Séance d’autographe dans le paddock
17h15 – 17h25 : Show Drift
17h35 : Show Pom Pom Girls
17h42 : Hymnes Nationaux Français et Américain
18h00 – 19h00 : Course OPEN 1
19h05 – 19h15 : Podium course OPEN 1
19h30 – 20h00 : Remise de prix Bike Show
20h : Concours de Burn Motos

DIMANCHE 7 JUILLET

09h00 – 09h40 : Qualification ELITE 2
09h50 – 10h30 : Qualification OPEN 2
11h35 : Show Pom Pom Girls
11h42 : Hymnes Nationaux Français et Américain
12h00 – 13h00 : Course OPEN 2
13h05 – 13h15 : Podium OPEN 2
14h45 – 15h15 : Séance d’autographe dans le paddock
15h15 – 15h25 : Show Drift
15h35 : Show Pom Pom Girls
15h42 : Hymnes Nationaux Français et Américain
16h00 – 17h00 : Courses ELITE 2
17h05 – 17h15 : Podium ELITE 2

 

 

Sport

About Author

admin