WSBK A PORTIMAO: GUINTOLI REDEVIENT LE CHEF!

 

Sylvain Guintoli se retrouve au soir de l’épreuve de Portimao avec 28 points d’avance au classement général!  J’avais dit, et j’avais tort, à la veille de cette course  portugaise du WSBK que dans la logique des choses, nous serions au dimanche soir avec un nouveau leader anglais vêtu de vert… J’ai eu tort parce que  Sylvain Guintoli a non seulement défendu son leadership le couteau entre les dents mais en plus, et cela fait partie du jeu, la chance l’a un peu aidé à maximiser sa prise de points. J’avais aussi écrit que j’espérais que Sylvain allait nous faire rêver en reprenant du poil de la bête, poil un peu terni ces dernière courses et sur ces deux manches portugaises, Sylvain a envoyé du lourd, et sur ce point, je suis content d’avoir été entendu par le destin…

 

DEUX SUR DEUX…

MELANDRI ET GUINTOLI

MELANDRI ET GUINTOLI

Bon, Sylvain n’a pas gagné mais fini deux fois deux.

Sauf que derrière, en première ou en deuxième manche, ses adversaires les plus dangereux au classement général ont eu des soucis majeurs.

En première manche par exemple, Sykes le poleman est parti logiquement en tête mais Melandri est dans sa roue, alors que Guintoli, cinquième sur la grille, part… cinquième!

Explication… Sylvain est le seul qui soit parti en pneus tendres, et il veut pas taper dedans en début de course…

Devant Laverty repasse Melandri et est juste derrière Sykes  (on dit de façon très poétique en sports mécaniques que l’on suce la roue arrière du mec qui est devant…) .

Puis Eugene Laverty devient leader, il est assez loin de Guintoli au classement général mais 25 points c’est énorme sur une seule course…

Mais voilà, il a un peu tapé dans les tours moteurs de son Aprilia, joli nuage bleu (de l’huile donc…) et on s’arrête là, moteur out…

Jonathan Rea, qui avait fait de somptueux essais qualifs avec sa Honda, lui, c’est dans les freins qu’il a tapé comme un malade. Out…

Melandri et Guintoli sont aux basques de Sykes, avec des dents longues comme un jour sans pain…

Melandri parce que son début de saison a été merdeux, Guintoli parce que Sykes lui bouffe ses points d’avance au fil des courses comme  la finance internationale mange la retraite des vieux, et a donc envie de se faire l’english…

Melandri lui sert de loco et Sykes l’ex-missile voit passer les deux nouveaux lance roquettes devant lui.

Melandri et Guintoli vont se battre comme des chiffonniers, l’un passant l’autre et finalement peut-être que quelqu’un a passé un panneau à Sylvain lui expliquant qu’il ne joue pas dans la même cour que Melandri, en tous cas à ce stade de la saison.

Peut-être pas, en fait ça continue jusqu’au bout,  il y a trois millièmes entre les deux pilotes à l’arrivée!

Bref, Melandri un, Guintoli deux, Sykes trois, on ajoute que Loris Baz termine cinq et Cluzel huit et on a une première manche généreuse pour les Français.

Accessoirement, Guintoli a repris quatre points à Sykes…

Melandri est trois à ce même général mais à 41 points de Guintoli, ça laisse du champ…

Résultats manche 1 WSBK Portimao 2013:

1. Marco Melandri (BMW Motorrad GoldBet SBK) BMW S1000 RR 38’12.447

2. Sylvain Guintoli (Aprilia Racing Team) Aprilia RSV4 Factory 38’12.454

3. Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) Kawasaki ZX-10R 38’16.671

4. Leon Camier (Fixi Crescent Suzuki) Suzuki GSX-R1000 38’21.926

5. Loris Baz (Kawasaki Racing Team) Kawasaki ZX-10R 38’24.504

6. Chaz Davies (BMW Motorrad GoldBet SBK) BMW S1000 RR 38’29.057

7. Michel Fabrizio (Red Devils Roma) Aprilia RSV4 Factory 38’33.797

8. Jules Cluzel (Fixi Crescent Suzuki) Suzuki GSX-R1000 38’34.784

9. Carlos Checa (Team Ducati Alstare) Ducati 1199 Panigale R 38’36.109

10. Federico Sandi (Team Pedercini) Kawasaki ZX-10R 39’39.442

11. Vittorio Iannuzzo (Grillini Dentalmatic SBK) BMW S1000 RR 39’39.566

12. Ivan Clementi (HTM Racing) BMW S1000 RR 39’41.543

13. Max Neukirchner (MR-Racing) Ducati 1199 Panigale R 38’36.153

 

MANCHE DEUX, DEUX…

LAVERTY INTOUCHABLE

LAVERTY INTOUCHABLE

 

Deuxième manche, Laverty est tellement furax d’avoir cassé son bouilleur en première manche qu’il part devant et reste devant.

Faut pas emmerder le Celte au delà d’un certain point…

Et là, si Laverty est intouchable, sauf par la grâce, Sykes lui, tombe dans le tour de formation, repart avec une bécane tordue et termine à sept tours du vainqueur, avec zéro point…

C’est là où j’ose dire que Si Guintoli envoie du très lourd, le destin lui a aussi donné un petit coup de main, mais je le répète, cela fait partie de la légende d’un Champion.

Car Melandri, impérial en première manche, joue tout petits bras et finit douze…

Rea fait gaffe à ses freins et finira podium.

Derrière Laverty, et derrière Guintoli qui finit encore deux mais qui sur la journée a mangé le foin sur le dos de tout le monde.

Loris Baz est quatre, c’est une super nouvelle pour ce jeune pilote Français officiel Kawasaki dans le même team que Sykes, et Cluzel est sept.

On note aussi que Checa commence à faire rouler très correctement la Ducati Panigale, il finit sixième.

Bilan des courses…

Guintoli en tête au général avec 28 points d’avance sur Sykes, Laverty est revenu troisième mais à 39 points de Sylvain, Melandri est quatre à 57 points.

On sera à Imola la prochaine fois, pour la septième épreuve, et nul doute qu’une Aprilia en tête de classement fera beaucoup de bruit parmi les tifosi!

Résultats WSBK 2013 Portimao deuxième manche: 

1. Eugene Laverty (Aprilia Racing Team) Aprilia RSV4 Factory 38’02.051

2. Sylvain Guintoli (Aprilia Racing Team) Aprilia RSV4 Factory 38’06.158

3. Jonathan Rea (Pata Honda World Superbike) Honda CBR1000RR 38’07.904

4. Loris Baz (Kawasaki Racing Team) Kawasaki ZX-10R 38’17.357

5. Chaz Davies (BMW Motorrad GoldBet SBK) BMW S1000 RR 38’19.603

6. Carlos Checa (Team Ducati Alstare) Ducati 1199 Panigale R 38’20.417

7. Jules Cluzel (Fixi Crescent Suzuki) Suzuki GSX-R1000 38’31.443

8. Ayrton Badovini (Team Ducati Alstare) Ducati 1199 Panigale R 38’40.410

9. Davide Giugliano (Althea Racing) Aprilia RSV4 Factory 38’41.372

10. Michel Fabrizio (Red Devils Roma) Aprilia RSV4 Factory 38’46.654

11. Max Neukirchner (MR-Racing) Ducati 1199 Panigale R 38’47.390

12. Marco Melandri (BMW Motorrad GoldBet SBK) BMW S1000 RR 38’47.480

13. Federico Sandi (Team Pedercini) Kawasaki ZX-10R 39’18.361

14. Alexander Lundh (Team Pedercini) Kawasaki ZX-10R 39’18.426

15. Vittorio Iannuzzo (Grillini Dentalmatic SBK) BMW S1000 RR 39’20.354

16. Ivan Clementi (HTM Racing) BMW S1000 RR 39’26.310

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS WSBK

 

Classement général WSBK 2013 après six courses. 

1. Sylvain Guintoli,Aprilia,213 points

2. Tom Sykes,Kawasaki,185.

3. Eugene Laverty,Aprilia,174.

4. Marco Melandri,BMW,156.

5.Chaz Davies,BMW,133.

6. Loris Baz, Kawasaki,119.

7. Jonathan Rea,Honda,105.

8. Michel Fabrizio,Aprilia,101.

9. Davide Giugliano,Aprilia,79.

10. Jules Cluzel,Suzuki,72.

11. Leon Camier,Suzuki,62.

12. Max Neukirchner,Ducati,53.

13. Carlos ChecaDucati50

14.Ayrton Badovini,Ducati,45.

15. Leon Haslam,Honda,29.

16. Federico Sandi,Kawasaki,23.

17. Ivan Clementi,BMW,18.

18. Vittorio Iannuzzo,BMW,13.

19. Niccolò Canepa,Ducati,11.

20. Alexander Lundh,Kawasaki,10.

21. Fabrizio Lai,Kawasak,i8.

22. Glen Allerton,BMW,6.

23. Jamie Stauffer,Honda,4.

24. Kosuke Akiyoshi,Honda,2.

 

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis