ENDURANCE 2014. UNE NOUVELLE LMP1 : LA PERRINN

 

 

 PERRINN-PROTO-2014-photo


PERRINN-PROTO-2014-photo

 

Une nouvelle voiture d’endurance, un proto pour la catégorie LMP1 est en préparation pour la prochaine saison 2014? laquelle verra l’entrée en vigueur et la mise en application du nouveaurréglement.

Son nom ?

La Perrinn

Elle doit son appellation à son géniteur et créateu.r

Nicolas PERIN, originaire de Haute Savoie et plus précisément d’Annemasse

Nico sort de la très réputée école d’ingénieur ESTACA, Promotion 2001

Rencontré à la veille des premiers tours de roue de la 90éme édition des 24 Heures du Mans, il nous a raconté son parcours :

 » A la fin de mes études, j’ai débuté chez REYNARD, en Angleterre du côté de  Brackley prés d’Oxford. Là ou se trouvaient les installations de l’équipe BAR, laquelle allait successivement devenir HONDA, puis BRAWN et enfin aujourd’hui Mercedes.  J’y suis resté les 6 premiers mois de 2001 avant que l’entreprise REYNARD, ne cesse ses activités et ferme, à la fin 2001″

Nicolas se souvient :

 »  J’ai alors vécu une période très dure pour trouver un boulot car  j’étais dans l’attente d’une proposition d’un job  pour rejoindre l’équipe PROST GP mais le Team Français, a  lui aussi tout stoppé et fermé les portes aussi en décembre 2001″

Il poursuit :

 » En attendant, j’ai bossé courant 2001 aux ULIS chez CERA –CD. Un  bureau d’études  spécialisé dans l’engineering en CAO et en dynamique du véhicule. Cela me permettait de rester dans ce onde de l’automobile car je voulais absolument travailler dans le sport auto »

Assez vite, il débarque au Mans  et arrive chez COURAGE Compétition après les 24 Heures, à la mi 2002. Il est recruté comme ingénieur piste pour le programme, Le Mans LMP1 C60.

Nicolas  nous évoque ce que furent ses années COURAGE.

 » En 2003, je me suis occupé de la  C60 avec notamment Jean Marc GOUNON, Stephan GREGOIRE et Jonathan COCHET.  Notre voiture bataillait pour la  5éme place avec la DOME de Jan Lammers et aussi la fameuse PANOZ de Gunnar JEANNETTE. La lutte à trois,a duré depuis le lever du jour au petit matin jusqu’à l’arrivée et on a finalement fini derrière au 7éme rang. J’avais d’ailleurs entamé ces 24 Heures avec une autre COURAGE, la  LMP 675 N°31 équipée du bloc JPX que se partageaient David HALLYDAY-Philippe ALLIOT et Carl ROSENBLAD . Mais l’auto a très vite abandonné, donc je passe sur la LMP 900. »

2004, a ensuite vu le début de la catégorie LMP2. Ce fut une année compliquée  car on devait s’occuper et suivre beaucoup de voitures ‘clients’ comme celles de  Del Bello ou du Team Belmondo. La voiture usine  avait de son côté in extremis était équipée du moteur AER et plus du MECACHROME comme cela avait été le cas lors des essais preliminaires. Ce changement fut dur en 3 semaines, tout en gérant  la aussi les clients. Pour les 24 Heures, j’avais en charge la COURAGE N° 31, de l’équipage  que formait Jean-Marc GOUNON, Sam HANCOCK et Alexander FREI.  

Pour  les 24 H 2005, On est reparti en LMP1  avec des moteurs JUDD et ce avec l’aide du manufacturier YOKOHAMA.  La N° 13 étant confiée à Jonathan COCHET et Bruce JOUANNY épaulés par le Japonais Shinji NAKANO. Cette auto a rapidement abandonné. Une seconde fut aussi inscrite pour un trio de Gentlemen, la bleue  la N°12 avec Alexander FREI, Dominik SCHWAGER et Christian VANN qui a fini à une belle 8éme place. »

C’est alors que Nicolas Perrin décide d’en reste là avec le monde de l’endurance.

Il change d’orientation et le voila parti en F1  à la finde cette année 2005 !

On le retrouve chez Williams en tant qu’ ingé en charge du programme essais. Poste qu’il occupera jusqu’à debut 2010.

Nico en garde un merveilleux souvenir.

 » Je bossais avec des pilotes comme  WURZ, WEBBER et ROSBERG. En 2006, n tournait avec des moteurs COSWORTH. Après, en 2007  avec un moteur TOYOTA .  Toujours avec WURZ et ROSBERG. Et, en 2008, j’intégre le staff course et bosse avec  NAKAJIMA qui avait remplacé l’Autrichien.

Il enchaîne :

 » Pour les saisons 2009 et 2010, je change d’ orientation à mi saison étant passé depuis la fin 2008 dans le département aéro. Je me suis rendu compte que pour progresser, c’était ce secteur qui pouvait nous y aider.  Il devenait impossible d’espérer une amélioration des performances sans un bon design. Sans cela, tu peux pas faire grand-chose et c’est cela qui m’a motivé. J ’avais déja eu l’occasion de le vérifier chez Courage avec Paolo CATONE et  l’Anglais Den WOOD ex REYNARD et qui a dessiné ensuite la ZYTEK d’endurance et  même la MERCEDES de GP « 

Nicolas travaille donc en 2009 avec BARRICHELLO et HULKENGERG

Et puis en 2011, nouveau bouleversement dans sa vie !

 » Effectivement, je décide de quitter WILLIAMS car j’avais  toujours dans ma tète de revenir au Mans et surtout de devenir un constructeur indépendant ! Cela a toujours été  mon but et mon véritable objectif « 

 

 PERRINN-PROTO-2014-photo-c


PERRINN-PROTO-2014-photo-c

 

Du coup, Nicolas crée PERRIN Limited, basé dans le nord, le Yorkshire, trés précisément à Skipton, prés de Leeds

 » Eh oui, en peine campagne, entouré de champs et de moutons  car ma femme Sonia est originaire de Skipton. On s’est installé la depuis l’été 2012 « 

Avec le soutien de l’ancien pilote Suisse, cotoyé à l’époque COURAGE, l’homme d’affaires, Alexander FREY qui devient l’ investisseur de PERRIN Limited

 » C’est lui qui actuellement fait tourner l’affaire. On vis correctement  en aspirant à moyen terme  venir en LMP1. Notre rêve étant de revenir dans cette catégorie REINE » « 

Mais quid du  dossier ?

 » Le projet est fini et  prêt. La voiture existe sous forme dessins »

Etape suivante, la réalisation de la voiture complète

Nicolas Perrin nous confie :

 » Nous sommes en contacts avancés avec des Teams existants et aussi  des clients potentiels qui débarqueraient en endurance.. Notre but c’est d’être la  pour 2014 « 

Et question Moteurs ?

 » Nous avons prévu un système modulaire  quant à la motorisation et l’hybridation. Mais  avec une préférence pour ce type d’architecture plus performante en terme d’efficacité et de rendement et qui se rapproche des moteurs F1 2014, type V6 Turbo »

 

En nous quittant, Nicolas nous a indiqué être présent  au Mans pour vanter les avantages de sa PERRINN. Et ce des la journée preliminaire ce dimancge et bien entendu pendant toute la longue semaine des 24 Heures

 

Gilles GAIGNAULT

Dessins : PERRINN Limited 

 

 PERRINN-proto-2014-A


PERRINN-proto-2014-A

Sport

About Author

gilles