MOTOGP: BIAGGI SUR LA DUCATI DE BEN SPIES…

 

Max Biaggi, multiple Champion du Monde en GP et en Superbike, est donc sorti de sa retraite à la demande de Ducati Corse. Il est au Mugello pour deux jours de tests sur la moto de Ben Spies, l’américain est blessé mais quand il ne l’est pas, il n’a aucun résultat. Le but de l’opération est double. faire avancer la moto, Max est un metteur au point redoutable, et faire parler un peu de Ducati en positif en Italie… Accessoirement, Ben Spies va peut-être être remplacé…

MAX TESTEUR DE LUXE:

Le cas de Ben Spies d’abord.

Il se murmure que Ducati et lui vont se retrouver devant les tribunaux, carrément…

Un élément qui milite dans ce sens est le fait que Si Biaggi a roulé avec la moto de Spies, c’est avec le carénage de Iannone, pour ne pas avoir de pépins avec les sponsors personnels de Spies…

Au Mugello, tous les pilotes de GP sont là, Iannone, Dovizioso, Hayden, Pirro et aussi le pilote metteur au point, Battaini.

Les pilotes officiels roulent sur la moto labo, Max Biaggi roule sur la moto de course.

Bien entendu, ses temps sont très supérieurs à ceux des autres pilotes, il n’a pas roulé en GP depuis 2005, et l’électronique, les freins carbone et les pneus Bridgestone sont pour lui des terrains inconnus, sauf peut-être sur la gestion électronique, son Aprilia avec laquelle il a été Champion du Monde WSBK l’an dernier possède un système très pointu.

En revanche, pas besoin de chronos pour trouver, et trouver vite, ce qui est améliorable sur cette moto.

Rossi était aussi un metteur au point sublime, mais les ingés de Ducati n’ont jamais voulu l’écouter, ils ne se parlaient même plus à la fin.

L’erreur ne se reproduira pas, les Allemands d’Audi sont là pour vérifier que les problèmes d’ego restent loin des circuits.

Par ailleurs, la Ducati, en tous cas celle de Dovizioso, commence à être visible sur les premières lignes des grilles de départ de MotoGP.

 

 

C’est donc le moment de trouver les réglages qui vont bien.

C’est aussi le moment de se faire un peu de pub, Ducati en a besoin, et en Italie et dans quelques autres pays, Biaggi est un dieu.

Il ne sera pas au départ des GP, mais si ses temps commencent à tomber, les autres vont devoir envoyer du lourd!

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS MOTOGP

Moto Sport

About Author

jeanlouis