JORDAN PERROY EN PORSCHE CUP MEME S’IL REVE DE REVENIR EN MONOPLACE

 

5080070-7582134

Les finalistes EUROFORMULA LA CHATRE

 

A autonewsinfo, nous aimons bien mettre la lumière sur les jeunes pousses talentueuses du sport automobile. Ainsi lors de la finale 2012 de l’Ecole de Pilotage EURO FORMULA de LA CHATRE, notre rédacteur en chef Gilles GAIGNAULT, avait repéré le jeune Jordan PERROY, terminant 3 ème en finale d’un volant très disputé.

Il avait gagné, toujours en 2012, en F3 sur le circuit du NURBURGRING, mais décidait pour 2013 de changer de cap, en intégrant la structure ICSPORT Management, de Christian BOUAS pour découvrir le pilotage de la PORSCHE CUP.

 

536526_3054985987090_1373751754_n

Victoire en F3

 

En effet, les problèmes de budget devenant de plus en plus insolubles au fur et à mesure que l’on se rapproche du sommet de la pyramide, Jordan, comme de nombreux espoirs, s’est rendu compte que la filière Porsche constituait une opportunité intéressante pour faire rebondir sa carrière.

Le management et les partenaires de Jordan ont donc mis sur pied une stratégie en deux étapes. Le jeune Val-de-Marnais se concentre en 2013 sur son apprentissage du pilotage de la légendaire 911, avant d’attaquer les choses sérieuses en Porsche Carrera Cup France l’an prochain, et de viser, ensuite, la NASCAR américaine et pourquoi pas la F1 !

 

Jordan_Perroy_Porsche_997_GT3_Cup

La PORSCHE 997 GT3 Cup de Jordan PERROY

 

Les 1er et 2 juin débutait donc une nouvelle expérience et se mettait en vedette en décrochant la pole position (catégorie GTV3) et en réussissant de solides relais en course.

Il nous résume cette première participation avec beaucoup de lucidité et de maturité :

« Jim Pla m’a bien conseillé sur certains points techniques et il a fait quelques tours pour régler la voiture. J’ai eu de bonnes sensations et mes chronos se sont rapidement améliorés. Mon coéquipier pour cette course était un Gentleman Driver, Laurent GIANSANTI, qui a roulé en premier dans la séance qualificative. Je lui ai fourni des conseils sur le circuit grâce auxquels il a progressé. Ensuite, c’était à moi de rouler avec des pneus neufs pour faire le temps. J’ai fait chauffer mes pneus en gérant bien le trafic devant moi et j’ai réalisé la pole position de notre catégorie GTV3. »

Il ajoute :

« Je n’étais pas venu pour faire un résultat, mais pour apprendre la voiture. Pour les quatre heures de la course d’endurance GT, mon coéquipier Laurent s’est chargé du départ et il a bien roulé dans son premier relais. Il était encore assez loin des meilleurs temps, mais le plus important pour lui, c’est le plaisir de piloter. Puis je suis parti pour mon premier run, il faisait très chaud à l’intérieur de la voiture, il fallait absolument s’hydrater tous les quarts d’heure. J’ai su gérer l’usure de mes pneus. Ensuite, Laurent a pris le relais et il s’en est bien sorti. A une heure de la fin, j’ai repris le volant pour terminer la course.

Et précise encore :

« Ce fut une journée magnifique, riche d’apprentissage et d’émotions. Un grand merci à mon manager Christian BOUAS, au team manager de RMS Bernard JUBIN, à l’ingénieur, aux mécaniciens, à mes partenaires BSM et Euroformula, et à mon sympathique coéquipier Laurent GIANSANTI. J’espère que nous nous retrouverons tous bientôt pour vivre d’autres merveilleux moments sportifs. »

 

Jordan_Perroy_portrait

Jordan PERROY

 

 

Si l’on s’en tenait à ce strict commentaire, nous pourrions dire, oui c’est une bonne analyse formulée par bon débutant, très lucide, mais il convient d’apporter quelques précisions, concernant le jeune homme, qui changent totalement le point de vue.

Ecoutons cette révélation quasi stupéfiante :

« A cinq ans, je ne parlais pas. Les médecins ont diagnostiqué une « dysphasie réceptive ». Rien n’a été facile pour moi, j’ai beaucoup « ramé » mais cependant, j’ai progressé et réussi à suivre un cursus scolaire normal notamment avec l’aide d’une orthophoniste. J’ai débuté en karting à 10 ans en Minime (champion ligue du centre 2003), puis en Cadet (Champion ligue Ile de France 2004 et 2005). En 2006, j’ai fini 9ème du championnat de France KF3. Trois ans après, je me classais 10ème du Volant Aco-Auto Hebdo (3ème rookie) et l’année suivante, 7ème du volant Euroformula. »

En fait, La dysphasie réceptive est un trouble majeur de la compréhension. Pour Jordan tout dépend de la façon dont la question ou l’idée est formulée. Pour l’instant, la recherche n’a pas beaucoup évolué et l’on ne connait pas les causes de ce trouble. La pratique des sports mécaniques, qui plus est à haut niveau, l’aide à s’améliorer et à mieux appréhender son handicap.

A ce propos Jordan poursuit :
« Je suis heureux lorsque je conduis, je me sens libre et aussi content d’être intégré dans un groupe car je suis d’un naturel réservé. Je vais rarement vers les autres, attendant plutôt qu’ils viennent vers moi. Les sports mécaniques m’aident à me dépasser et aussi à faire connaître ma maladie. Rien n’est insurmontable quand on a envie de réussir. »

Son papa, Bernard, lui même ancien pilote, ajoute :

« On ne le lâche jamais, toute notre vie tourne autour de lui, on se bat avec lui. »

On ne peut être qu’admiratif face à un tel résultat de maitrise d’un handicap aussi sévère que cette dysphasie. Jordan, dont la motivation est sans faille, se montre audacieux en course mais très à l’écoute de son entourage professionnel.

Christian BOUAS a su, lui aussi, comprendre le mode de fonctionnement toujours un peu particulier de Jordan, mais une chose est sûre, Jordan sera à Dijon les 12/13 juillet, à Magny Cours les 23/24 août et au Val de Vienne les 13/14 septembre toujours dans le cadre du Club Porsche Motorsport France et ses ambitions sont à la mesure de sa volonté de dominer son handicap, c’est-à-dire, tout simplement énormes.

Incontestablement Jordan PERROY est un pilote à suivre dans sa progression.

 

JORDAN-PERROY-2011-Portrait1

Un pilote à suivre…

 

Alain MONNOT
Photos : ICSPORT et Famille PERROY

Repères Jordan Perroy

Né le 27 novembre 1991 à Paris, réside à Limeil-Brévannes (94 Val de Marne), débuts en Karting en 2002.
2003 : Champion Régional Centre, catégorie Minimes.
2004 : Champion Régional Ile de France, catégorie Cadets.
2005 : Champion Régional Ile de France, catégorie Cadets (33 pilotes classés), 13ème au Championnat de France Cadets (45 pilotes classés), .4ème à la Bridgestone Cup à Magny-Cours (en présence de Michael Schumacher et Rubens Barrichello, lever de rideau du Grand Prix de France de Formule 1).
2006 : 9ème au Championnat de France, catégorie Junior (53 pilotes classés), 3ème des 200 kilomètres d’Angerville.
2007 : participation aux Championnats de France et d’Europe, catégorie Espoirs.
2008 : Préparation à la compétition automobile sur Formule Renault.
2009 : Participation au Volant ACO au circuit Bugatti (Le Mans) sur Formule Renault 2 litres.
2010 : Stages Ecole de pilotage Formule Renault 2 litres, sélections Auto Sport Academy
2011 : Pilote Auto Sport Academy soutenu par le Comité Régional du Sport Automobile Ile-de-France, 13ème au championnat de France F4 (6ème à Pau et Lédenon, 5 fois dans le Top 10), 6ème au Volant EuroFormula sur Formule Renault 2 litres.
2012 : 8ème European F3 Open Cup (victoire au Nürburgring), 3ème au Volant EuroFormula sur Formule Renault 2 litres.

 

Porsche Cup Sport

About Author

admin