RED BULL X-FIGHTERS… TOM PAGES EN ROUTE POUR LE TITRE!

 

Il y a plusieurs façons d’être Champion du monde, la plus simple est évidement de gagner toutes les épreuves mais dans des sports très disputés, c’est rare, voire impossible. L’autre possibilité est d’être toujours bien placé, de gagner une fois de temps en temps, de perdre contre des mecs qui n’ont aucune chance au final, mais qui sont (au hasard!) les régionaux de l’étape ici, la manche se déroule à Osaka au Japon et c’est un Japonais qui gagne, ce n’est qu’un exemple bien sûr… Par ailleurs, toujours en vue du titre, voir ses principaux adversaires s’éliminer entre eux permet d’engranger des points et de se retrouver carrément devant à deux épreuves de la fin du Championnat.

Mais Tom Pagès n’est pas roi du free style par chance, mais bien parce qu’il a déjoué tous les pièges des éliminations parce qu’il est le plus balaize point barre!

 

 

Donc à Osaka, le Japonais Taka Higashino a été élu par les juges, il a la moitié des points de Pagès au général…

Françoise Depierre nous dit que « dès les essais qualificatifs qu’il a dominé, puis lors des quarts de finale, de la demi-finale et de la finale, Tom Pagès a réalisé des figures parfaites, enchaînant des « trick » qu’il a mis au point et qu’il est le seul à réaliser avec une maîtrise et un style incroyable. Flair, volte, spécial flip, avec des variantes très techniques, mais également 360, cliff hanger ou autres airplane lui ont valu l’ovation du public et l’admiration de ses adversaires ».

Comme par ailleurs, ses adversaires directs ont perdu en quart de finale contre des pilotes moins dangereux pour Tom en termes de points, le voilà en tête de ce Championnat du Monde de Free Style avec une sérieuse avance de points!

Le classement actuel  avant les épreuves de Madrid (19 juillet)  et de Pretoria en Afrique du Sud (7 septembre):

– Tom Pagès (FR) – 325 points
2 – Rob Adelberg (Aus) – 265 points
3 – Dany Torres (ES) – 245 points
4 – Levi Sherwood (NZ) – 190 points
5 – Taka Higashino (J) – 165 points

Bon, à Madrid, on peut parier que les juges vont adorer la prestation de Dany Torres, il faut juste tenir la corde pour rester en position de décrocher le ponpon.

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS RED BULL

Moto Motocross Sport

About Author

jeanlouis