CHAMPIONNAT DE FRANCE DE RALLYCROSS A CHATEAUROUX. CA VA CHAUFFER DANS LE BERRY

 

 RALLYCROSS-2013-Christophe-Jouet-un-pistard-venu-cette-année-au-Rallycross


RALLYCROSS-2013-Christophe-Jouet-un-pistard-venu-cette-année-au-Rallycross

 

Ça va chauffer dans le Berry !
Pour la deuxième manche des Championnats et Coupes de France de Rallycross à Châteauroux dans l’Indre, retour à la formule franco-française puisque après Essay et son Euro Challenge, les pilotes Français, se retrouvent entre eux, pour en découdre sur le complexe sportif des Tourneix.

Les vainqueurs d’Essay, voudront évidemment confirmer pour creuser l’écart dans chacune des divisions. Le Rallycross de Châteauroux – St-Maur, marquera également le lancement de la Coupe « Twingo R1 Rallycross » et du Championnat de France de Rallycross Junior.

 

Super Cars

Vainqueur l’année passée, Gaëtan Sérazin laisse le champ libre à ses camarades pour cette nouvelle édition du Rallycross de Châteauroux – St-Maur. Au volant de la Renault Clio 3 du Team Chanoine Compétition, Jérôme Grosset-Janin tentera de décrocher à nouveau le maximum de points pour la seconde manche de l’année.

Christophe Wilt (Citroën C4), qui a terminé sur la troisième manche du podium ici l’an passé, tentera également de s’imposer mais devrait faire face à la concurrence de Fabien Pailler et sa Peugeot 208. 2éme du Championnat de France à Essay, Hervé « Knapick » pourrait à nouveau hisser sa Citroën DS3 sur le podium.

Vu déjà à son aise à Essay pour sa première apparition, Christophe Jouet, l’ancien pistard (Coupe Porsche, FFSA GT, etc…) pourrait bien venir semer un peu le trouble dans une division qui doit absolument retrouver un peu de lustre.
Super1600

Impérial à Essay, Dorian Launay fera office de favori dans la catégorie, au volant de la Citroën Saxo du Team Deslandes Sport. Après un départ difficile en Normandie, Laurent Chartrain (Citroën C2) souhaitera se rattraper là où il s’est imposé lors de l’édition précédente.

La concurrence sera nombreuse dans cette division notamment avec la présence de Fabien Chanoine (Dacia Sandero), Adeline Sangnier (Citroën C2) ou encore David Olivier (Renault Twingo).

Le nouvel arrivant en Super1600, Jean-Baptiste Dubourg (Renault Clio) tentera à nouveau de figurer en finale A, tout comme Maximilien Eveno (Citroën C2). Mais tous devront faire face aux outsiders tels qu’Emmanuel Martin (Peugeot 206), son frère Mickaël (Citroën Saxo) ou Franck Hello (Citroën Saxo). Yvonnic Jaggu et sa prometteuse Audi A1,sont évidemment très attendu après les soucis mécaniques d’Essay.

Nul doute que le Breton a de solides arguments à faire valoir.

 

Division 3

Pour la deuxième manche de la saison, Marc Morize (Peugeot 207) tentera d’honorer son titre et sa victoire de l’année passée sur ce circuit. Christophe Saunois (Toyota Corolla) et Florent Béduneau (Mini Cooper) qui complètent le trio infernal, souhaiteront également accéder à la plus haute marche du podium.

Patrick Guillerme (Peugeot 207) et Stéphane Dréan (Renault Clio 3) ne manqueront pas non plus de se faire remarquer, sans oublier les Citroën DS3 de Guy Moreton et Yannick Couillet.

En retrait lors de l’épreuve d’Essay, Jonathan Pailler (Peugeot 206) aura certainement à cœur et l’envie de se rattraper, tout comme Laurent Jacquinet (Ford Fiesta), victime d’un souci mécanique pour la première finale A de la saison.
Division 4

Les pilotes présents sur le podium de Châteauroux l’année passée, ne sont pas engagés pour cette nouvelle édition, ce qui laisse le champ libre aux 22 pilotes inscrits en Coupe de France de Division 4.

Parmi eux, le vainqueur de la première manche de la saison, Jimmy Terpereau (Audi A3) tentera d’accrocher une nouvelle victoire à son palmarès. Il devra également compter sur la concurrence de Sébastien Guillemaud (Peugeot 306) et de Steven Lefrançois (Peugeot 206), auteur d’une belle performance à Essay.

Absent sur le circuit des Ducs, Nicolas Bezard (Honda Civic Type R) devrait aussi figurer parmi les meilleurs au cours du week-end Castelroussin.

Sans oublier, la nouvelle 207 de Kévin Jacquinet qu’il a parfaitement réussi à dompter lors de la première course de l’année. Parmi les outsiders, Frédéric Seigneur (Citroën Xsara), Gilles Lambert (Honda Civic Type R) et Anthony Poullain (Renault Clio 2) défendront leurs couleurs à domicile.

 

La première pour la Coupe Twingo R1

Vingt-sept pilotes prendront le départ au volant des nouvelles Twingo R1 Rallycross pour cette première manche manche du nouveau Championnat de France Junior. Les prétendants à la victoire seront nombreux.

Les favoris de la Coupe Logan seront tous présents à commencer par le trio de tête du classement 2012 : Fabien Grosset-Janin, Ayrton Boris et Jean-Mickaël Guérin. Les vainqueurs de la Sélection « Echappement – FFSA », Bastien Héron et Tom Daunat seront également au rendez-vous sur les Renault Twingo R1 du Team Deslandes Sport.

Trois féminines seront engagées : Lucie Grosset-Janin, Sandra Vincent et Manuèle Closmenil.

Lancé par l’Association Française des Organisateurs de Rallycross et la Fédération Française du Sport Automobile, le Championnat de France de Rallycross Junior, va également voir le jour, lors du lancement de la Coupe « Twingo R1 Rallycross » à Châteauroux.

Un classement sera extrait du classement général pour les pilotes nés après le 31 décembre 1987. Seize pilotes sont concernés pour la première manche.

Cette Coupe mono marque, a franchement de quoi séduire, les budgets sont raisonnables (autour de 20 000 € pour la saison, sans doute l’une des formules nationales la moins chère) et des Twingo très amusantes à piloter.

Pour avoir eu le privilège d’un essai, on peut évidemment regretter une puissance relative (quoique) mais aussi et surtout une vivacité du train arrière qui causera sans doute, bien du tracas à ces aspirants pilotes, dans les bagarres en paquet et lors des levés de pied intempestifs.

La Twingo est néanmoins un bel outil d’apprentissage. Bienheureux les jeunes aspirants Champions, il y a là sans doute un beau succès en devenir.

On se souvient de l’extraordinaire engouement crée naguère par la Coupe 205, qui fit éclore de nombreux talents. La Coupe Twingo marche sans doute sur les traces.

 

Jean Michel LE ROY

Photos : Manu NAUD et AFOR

 

Horaires de l’épreuve :

Samedi 1er juin 2013
Essais libres : de 9h00 à 12h00
Essais chronométrés et Super Pole : à partir de 13h30
1ère manche qualificative : à partir de 15h45

Dimanche 2 juin 2013
Warm-up : à partir de 8h00
2e manche : à partir de 9h45
3e manche qualificative : à partir de 13h30
Finales : à partir de 15h30

 

Rallycross

About Author

gilles