CUP ET SUPERCUP. KEVIN ESTRE LEADER EN CUP ET CHASSEUR EN SUPERCUP

 

Porsche Mobil 1 Supercup 2013

 

Leader en Cup, chasseur en Supercup

Les deux Championnats que Kévin Estre dispute cette saison ont déjà visité deux circuits chacun. Sur le front de la Porsche Carrera Cup Allemagne, tout va bien pour le Français qui mène la danse après avoir gagné deux fois et devancé trois fois sur trois son dauphin actuel, Sean Edwards.

En revanche, dans le cadre de la Supercup, le même pilote Britannique, a creusé un écart préoccupant pendant que Kévin abandonnait à Barcelone et sauvait les meubles à Monaco…

 

Porsche Carrera Cup Deutschland 2013

 

Kévin a conforté sa place de leader en Porsche Carrera Cup Allemagne sur la Nordschleife en lever de rideau des 24 Heures du Nürburgring. Contrairement à bon nombre de ses adversaires directs, il n’avait pas eu l’occasion de fouler les 22 kilomètres de la redoutable boucle nord sur le sec depuis sa victoire de 2012.

« Les essais libres se sont déroulés sous la pluie. Les 50 minutes de qualification sur piste sèche ne nous laissaient le temps que de boucler quatre tours rapides. J’ai fait un premier tour prudent et dans le deuxième, j’ai escaladé un peu rudement un vibreur qui m’a envoyé directement dans le rail. »

Kévin s’élance de la 6ème place sur la grille et profite du tête à queue d’un pilote pour entamer le premier tour au 5ème rang.

« J’ai mis la pression sur Sean Edwards et il a commis une erreur qui m’a permis de le dépasser. J’étais un tout petit peu plus rapide que le trio de tête, je me suis donc rapproché mais pas au point de pouvoir tenter une attaque. Comme Edwards n’était plus que 6ème, j’avais d’autant plus intérêt à assurer ma 4ème place. »

Au Championnat, Kévin a doublé son avantage dans l’opération et possède aujourd’hui 8 points d’avance sur Sean, le fils de l’ancien pilote de F1, Guy Edwards.

On peut par contre parler d’un début de saison difficile en Porsche Mobil1 Supercup. Le Vice-champion 2012 n’a pas pu parcourir un mètre en course à Barcelone !!!

La courroie d’alternateur, de pompe à eau et de direction assistée a cassé sur le chemin qui le menait vers la grille de départ…

A Monaco, c’est en qualification que Kévin a perdu ses chances de podium.

« Je n’ai eu qu’un seul tour « normal », entre les secteurs neutralisés par les drapeaux jaunes et les pilotes qui s’arrêtaient devant moi pour se ménager un tour clair. L’analyse des secteurs montre que j’avais le potentiel pour me qualifier en première ligne mais je n’ai pu faire que le 7ème temps. »

Kévin gagne une place aux dépens de l’ancien pilote des World Séries Renault, le jeune Néo-zélandais, Richie Stanaway lors du départ. Il effectue les 16 tours dans le sillage de Christian Engelhart et résiste jusqu’au bout à la tentation de porter une attaque suicide.

Se classant à une honorable 6éme place.

 

Romane DIDIER

Photos : PORSCHE Motorsports

 

 

Porsche Cup

About Author

gilles