F1. LE MOTEUR RENAULT DE 2014 SERA DÉVOILÉ LE VENDREDI 21 JUIN AU SALON AERONAUTIQUE DU BOURGET

 

 RENAULT-F1-Conf-Usine-VIRY-25-fevrier-2013-JALINIER-PROST-ROB-WHITE-Conf-futur-MOTEUR-V6-RS34-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo.


RENAULT-F1-Conf-Usine-VIRY-25-fevrier-2013-JALINIER-PROST-ROB-WHITE-Conf-futur-MOTEUR-V6-RS34-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo.

 

Le tout nouveau moteur F1 hybride Renault sera officiellement pr »ésenté et dévoilé le vendredi 21 kjuin prochain lors du Salon Aéronautique du Bourget

Et ce en présence de l’ancien quadruple Champion du monde de F1, Alain Prost et qui compte à son palmarès 51 victoires en GP. Depuis de nombreuses années, le pilote Français le plus capé de l’histoire en sport automobile, s’intéresse on le sait, aux énergies nouvelles.

Ambassadeur du Groupe Renault, il présentera, donc en matinée le vendredi 21 juin, dans le cadre du Salon Aéronautique du Bourget le tout nouveau moteur F1 de la firme Française répondant à la nouvelle réglementation de la FIA à partir de la saison 2014.

Et destiné à remplacer l’actuel  classiques V8 de 2400cm3.

 

 RENAULT-F1-Conf-Usine-VIRY-Pierre-Jean-TARDY-chef-projet-futur-MOTEUR-V6-RS34-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo


RENAULT-F1-Conf-Usine-VIRY-Pierre-Jean-TARDY-chef-projet-futur-MOTEUR-V6-RS34-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

En sa compagnie, nous l’avions découvert en février dernier sur le banc d’essai à l’usine Amédée Gordini de Viry Chatillon mais sans avoir l’autorisation de le photographie

Alors, quid de ce moteur Renault de Grand Prix qui débutera en course en 2014 ?

 

ALAIN-PROST-et-GILLES-GAIGNAULT-25-fevrier-USINE-RENAULT-F1-presentation-moteur-RS34-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

ALAIN-PROST-et-GILLES-GAIGNAULT-25-fevrier-USINE-RENAULT-F1-présentation-moteur-RS34-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Alain explique :

 » En apparence, rien de bien compliqué puisqu’il s’agira de V6 Turbo hybrides essence-électrique de 1600cm3, mais avec un degré de sophistication qui intégrera une possibilité de propulsion électrique ainsi que des systèmes de récupération d’énergie et des gaz d’échappement. Les difficultés dans les domaines de la recherche et du développement ne sont pas financières mais plutôt liées au timing compliqué. »

Alors comment s’effectuera la différence ?

 » Quand j’ai découvert pour la première fois le futur moteur Renault F1, j’ai compris la complexité de la chose. Tous le seront. Pour les teams, il faudra tout d’abord accomplir un travail entre motoristes et aérodynamiciens pour intégrer parfaitement les groupes propulseurs aux différents châssis. Et les relations entre pilotes et ingénieurs franchiront une nouvelle étape puisque, autant en qualifications qu’en course, il faudra gérer la récupération et la gestion de l’énergie électrique en même temps que le fonctionnement du turbo. Il faudra beaucoup de psychologie. Et il est sûr qu’il y aura parfois un peu de fumée… »

 

Il faut désormais attendre et patienter encore jusqu’au 21 juin pour connaitre tous les détails de la nouvelle g2nération des moteurs Renault en F1;

Aprés le 1500cc V6 Turbo, le V10, le V8, place à ce petit V6 Turbo.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN – GillesVITRY- autonewsinfo

 

  RENAULT-F1 MOTEUR-Usine-VIRY - Photo Gilles VITRY - autonewsinfo


RENAULT-F1 MOTEUR-Usine-VIRY – Photo Gilles VITRY – autonewsinfo

Evenements F1

About Author

gilles