F1. ERIC BOUILLIER VA PARLER AVEC ROMAIN GROSJEAN

ERIC BOUILLIER mur stand 2012

Sévèrement critiqué ce dimanche après son accrochage avec la Toro Rosso-Ferrari de l’Australien Daniel Ricciardo, Romain Grosjean, qui avait déjà commis deux bévues deux bourdes, en tapant le rail lors des essais du Grand Prix de Monaco, sortant de la piste à Sainte Dévote en essais libres, va avoir un entretien cette semaine avec le Team-principal de l’équipe Lotus-Renault, Eric Boullier, à l’usine d’Enstone.

 

F1-2013-BARCELONE-la-LOTUS-RENAULT-GROSJEAN-Photo-MAX-MALKA

F1-2013-BARCELONE-la-LOTUS-RENAULT-GROSJEAN-Photo-MAX-MALKA

 

Mais si des voix s’élévent pour réclamer son remplacement comme celles de l’ancien patron Eddie Jordan de l’équipe éponyme en F1 ou encore l’ancien pilote David Coulthard, y compris si l’on en croit certaines rumeurs au sein même de l’équipe Lotus, par contre Eric Boullier se montre plus tolérant

Interrogé en quittant la Principauté, il a expliqué :

« Romain doit conserver sa bonne pointe de vitesse et on doit s’assurer qu’il retrouve le contrôle qu’il avait en début de saison. Je vais m’asseoir avec lui et avoir une discussion »

Et, il précise :

« On a constaté qu’il était toujours performant à Monaco, donc ce qui lui est ensuite arrivé est d’autant plus frustrant. Nous aurons une petite discussion à tête reposée quand nous serons de retour à l’usine. Il a fait un excellent boulot au cours de l’inter-saison cet hiver pour résoudre et régler tous ses problèmes de la saison  dernière. » 

Et Eric Boullier, conclut :

« Il ne faut pas dramatiser la situation, je ne pense pas qu’il commence à retomber dans ses travers de la saison dernière. Il faut en discuter à tête reposée pour comprendre. »

 

Des paroles sages destinées à le remettre en confiance.

N’oublions pas tout de même que Romain s’est classé 3éme du Grands Prix de Bahreïn.

Preuve qu’il a sa place en F1

Mais, il lui faut se servir de son mental pour éviter de gâcher un certain talent

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA et Team

 

F1

About Author

gilles