F1. NICO ROSBERG COMME SON PERE KEKE, GAGNE LE GRAND PRIX DE MONACO

F1-2013-MONACO-1er-30-ans-apres-son-pére-Keke-ROSBERG-le-petit-PRINCE-Nico-ROSBERG

F1-2013-MONACO-1er-30-ans-après-son-père-Keke-ROSBERG-le-petit-PRINCE-Nico-ROSBERG REMPORTE le prestigieux GP Monégasque

 

Il l’ a fait !!!

Souverain et ultra dominateur jeudi à deux reprises, puis samedi lors de la troisième et ultime des trois séances des essais libres puis à l’occasion de la séance des chronos qualificatifs où il confirmait sa suprématie et son outrageante domination, le jeune Allemand Nico Rosberg, a confirmé ce dimanche en remportant de main de maître, le Grand Prix de Monaco !

Sixième épreuve de la saison 2013 mais assurément la plus réputée, la plus prestigieuse, la plus mythique. Celle que tout pilote rêve d’inscrire sur sa carte de visite…

Nico ajoute une ligne supplémentaire à son palmarès, certainement la plus élogieuse, ajoutant un second Grand Prix après sa 1ére victoire décrochée  en F1, l’an dernier et déja dans le baquet de sa Mercedes, lors du GP de Chine à Shanghai !

 

 F1-2013-GP de MONACO-NICO-ROSBERG VICTORIEUX au volant de sa MERCEDES


F1-2013-GP de MONACO-NICO-ROSBERG VICTORIEUX au volant de sa MERCEDES

 

A MONACO, VICTOIRE DE NICO ROSBERG.

Au volant de sa Mercedes, le jeune Allemand triomphe 30 ans après son père, le Finlandais Keke’ Keijo ‘ Rosberg qui l’avait emporté au volant de sa Williams-Ford Cosworth, le dimanche 15 Mai 1983 devant la Brabham BMW du Brésilien Nelson Piquet et la Renault du Français Alain Prost.

Ce dimanche, il entre dans la légende des GP en devenant le 1er ‘fils de’ à triompher comme son père en Principauté !!!

 

F1. 2013 GP de MONACO Nico ROSBERG la joie de la victoire sur le podium

F1. 2013 GP de MONACO Nico ROSBERG la joie de la victoire sur le podium

 

Redescendu du podium Princier où il avait été félicité par le Prince Albert, Nico confiait dans un excellent Français lui qui a toujours vécu ici en Principauté:

 » C’est incroyableC’est ma maison, j’ai grandi ici toute ma vie et c’est vraiment spécial. Tout le week-end s’est parfaitement déroulé. J’ai pris un mauvais départ, et j’étais tout proche de Sebastian  et de Lewis, mais après cela j’ai contrôlé le rythme. La voiture était vraiment bonne, les pneus ont bien tenu, et ce fut vraiment la clé. Donc un énorme merci à l’équipe. Je suis en extase. »

Et, reprenant souffle et esprit, il poursuivait :

« Je suis extrêmement heureux de remporter cette course. Nous avons eu des moments tellement difficiles lors des deux dernières courses où nous avons tant reculé. Nous avions un peu cela en tête, mais ça s’est bien passé. J’espère que cela durera. Aujourd’hui, l’équipe m’a donné une super voiture. C’est vraiment fantastique de voir à quel point ils ont été capables de l’améliorer en un court laps de temps. Cette piste nous convenait bien de toute façon »

Nico l’emporte en 2 Heures 17′ , en devançant les deux Red Bull-Renault, celle du leader du Championnat et triple Champion du monde en titre, l’ l’Allemand Sebastian Vettel et de l’Australien Mark Weber qui l’accompagnent sur le podium.

La seconde Mercedes, celle de l’ancien Champion du monde, le Britannique Lewis Hamilton finit 4éme.

Notons la belle 8éme place du jeune Français Jean-Eric Vergne, qui finit derrière la Ferrari de Fernando Alonso et devant la Force India de l’Ecossais Paul di Resta.

Parmi les abandons, citons Massa, Ricciardo, Maldonado, Perez et les Français Grosjean, Bianchi et Charles Pic.

 

 F1-2013-MONACOUn GP bien pale pour la FERRARI F138 de Fernando ALONSO-Photo-FERRARI


F1-2013-MONACO – Un GP bien pale pour la FERRARI F138 de Fernando ALONSO-Photo-FERRARI

 

Parti depuis la pole position, le jeune pilote de la Flèche d’argent,  numéro 9 a mené de bout en bout, réalisant un départ remarquable et impeccable, ne commettant absolument aucune faute sur ce tracé tourmenté et piégeux à souhait, résistant ensuite à trois autres départs, provoqués successivement par les accidents de la Ferrari du Brésilien Felipe Massa au cours du 30éme tour puis du Vénézuélien  Pastor Maldonado et de la Marussia du Britannique Max Chilton au 49éme tour, déclenchant un drapeau rouge…

Et, enfin à l’accrochage entre la Lotus-Renault du Français  Romain Grosjean et la Lotus-Renault de l’Australien Daniel Ricciardo lors du 62éme des 78 tours.

Rosberg a su résisté aux deux Red Bull-Renault de Vettel et Webber qui finissent second et troisième. Ensuite, on l’a dit, on pointe la seconde Mercedes de Lewis Hamilton, qui confirme la bonne santé des ‘ Flèches d’Argent ‘

Suivent, dans l’ordre, à la 5éme place, la Force India d’Adrian Sutil, puis la McLaren de Jenson Button et  la Ferrari d’un bien décevant, aujourd’hui, Fernando Alonso.Lequel ne finit qu’à une terriblement bien modeste 7éme place. Longtemps à la bagarre avec le Mexicain Sergio Perez – pas vraiment fair play ce dimanche – avant que sa McLaren n’abandonne !

 

 F1-2013-MONACO-ÉNORME déception dans le camp LOTUS-RENAULT.


F1-2013-MONACO-ÉNORME déception dans le camp LOTUS-RENAULT.

 

Autres grosses déceptions en Principauté, Kimi Raikkonen et Romain Grosjean les deux pilotes Lotus-Renault.

Le Finlandais, longtemps dans le peloton de tête  semblait s’acheminer vers une bonne cinquième place. Mais hélas, Kimi a du rétrogradé en fin de GP et ce en raison d’une crevaison dont il a été victime lors d’un accrochage avec Sergio Perez, qui non content de gêner Alonso s’en est ensuite pris à Raikkonen en tentant de le piéger à la sortie du tunnel lors du freinage de la chicane du port.  Finalement Le Finlandais a  du se contenter de la dixième place.

Quant à Grosjean , ce GP de Monaco sera à vite oublier. Victime de deux fautes qui l’ont envoyé dans le rail liors des différentes séances d’essais, ce dimanche alors qu’il naviguait en 14éme position, soudainement lors du 62éme tour, également au freinage de la chicane, sa Lotus-Renault éperonnait la Toro Rosso-Ferrari de l’Australien Daniel Ricciardo.  C’était l’abandon et la conclusion d’un sale GP pour Romain. La fin d’une semaine noire…

Noire comme sa Lotus-Renault !!!

 

F1 2013 - Jean Eric VERGNE TORO ROSSO-FERRARI - Photo MAX MALKA

F1 2013 – Jean Eric VERGNE TORO ROSSO-FERRARI – Réalise un excellent GP de MONACO – Photo MAX MALKA

 

Au rayon des satisfactions, évoquons encore l’excellente performance du jeune espoir Français Jean-Eric Vergne, qui finit à une très belle 8éme place dans les rues de la Ferrari d’Alonso.

Particulièrement à l’aise toute la semaine, JEV a confirmé ses bonnes dispositions et réussit son GP de Monaco pour intégrer le TOP 10. Ce qui au volant de la Toro Rosso, n’avait rien d’évident.  Bravo à lui.

JEV, semblait partagé entre joie et frustration :
« Disons que ce GP fut plutôt une course ennuyeuse vu que je n’ai jamais eu la piste dégagée devant moi. Mais tout de même, c’est toujours excitant de courir à Monaco, surtout quand vous marquez des points. »

Et le pilote Toro Rosso, enchaînait :

« Lors des derniers tours, Adrian Sutil a fait du bon boulot devant moi en passant Jenson Button et Fernando Alonso, à l’épingle. Je le suivais sans parvenir à les passer, puisque, bien évidemment, ils me bloquaient. Finir huitième et ramasser quatre points supplémentaires, oui finalement c’est tout de même un bon dimanche. »

Avant de conclure :

« Ma voiture était plus rapide que celles qui me précédaient. Après quelques Grands Prix en demi-teinte en début de saison, je me dis que chance et malchance finissent par s’équilibrer. En tout cas, aujourd’hui, tout s’est bien passé pour moi. En plus de cela, il est clair que la voiture était rapide, puisque j’ai signé mon meilleur tour très tôt, avec beaucoup d’essence. »

Derrière la Toro Rosso de Vergne, le TOP 10 étant complété par la seconde Force India-Mercedes de l’Écossais Paul di Resta et on l’a dit par la Lotus-RenauTl de Raikkonen.

Côté tricolore, outre Grosjean et Vergne, la Caterham-Renault de Charles Pic a trop vite abandonné lors du 8éme tour sur  une casse moteur.  La Marussia de Jules Bianchi, se retirant, au cours du 61éme passage à la suite d’une défaillance du système de freinage de la monoplace Russe.

 

 Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard ASSET – Max MALKA – Teams

 

 

F1-2013-MONACO-Nico-ROSBERG-et-Lewis-HAMILTON - la joie des MERCEDES ' boys

F1-2013-MONACO-Nico-ROSBERG-et-Lewis-HAMILTON – la joie des MERCEDES ‘ boys

F1.-2013-MONACO-la-sortie-du-tunnel-et-le-port

F1.-2013-MONACO-la-sortie-du-tunnel-et-le-port

F1

About Author

gilles