A l’ECO MARATHON SHELL, CARTON PLEIN POUR LE LYCÉE LA JOLIVERIE ET POLYTECH NANTES

 

vehicule

Le très beau Proto MICROJOULE

 

L’an dernier lors d’une série de reportages consacrés aux Jeunes dans la course, nous avions eu grand plaisir à rencontrer les élèves et étudiants du Lycée LA JOLIVERIE et de POLYTECH NANTES.

Nous avions pu pour nos fidèles lecteurs percer les secrets d’une réussite étonnante dans les challenges d’économie d’énergie permettant de viser des performances tout à fait étonnantes.

La semaine dernière l’Eco Marathon SHELL européen réunissait plus de 3000 étudiants répartis en 224 équipes et représentant 24 pays.

Les véhicules étaient scindés en en trois grandes catégories : les protos à combustion classique, les Urban concept et les véhicules électriques et à énergie solaire. C’est ainsi que les couleurs de La Joliverie et Nantes Polytech étaient fièrement portées par le CITY JOULE en Urban concept et le Microjoule en catégorie protos.

 

La préparation en atelier l’an dernier

 

Pour l’avoir constaté l’an dernier, nous savons que l’ensemble de l’équipe des élèves et étudiants se répartit les tâches de logistique, d’intendance, d’assistance, de maintenance et de communication et c’est ainsi qu’ils nous ont adressé un petit document bien personnel pour retracer leurs émotions et marquer leurs résultats encore une fois exceptionnels et, que nous sommes heureux de saluer comme il se doit.

Voici donc le récit de cette épopée vécue intensément par ces jeunes enthousiastes et hyper-motivés.

L’édition 2013 du Shell Eco-marathon restera sans doute marquée dans les annales par les mauvaises conditions météorologiques qui ont privé les équipes durant les deux premiers jours des séries habituelles d’essais mais comptera également beaucoup dans l’histoire des performances des véhicules Microjoule et Cityjoule.

En effet, le marathon commençait mal car depuis leur arrivée le mardi 14 mai sur le site Ahoy de Rotterdam et pendant trois jours, tous les concurrents ont attendu avec une impatience et une frustration grandissante le top départ pour rouler enfin sur une piste non détrempée.

Cantonnés dans les paddocks, les équipes courses des étudiants de BTS MCI et de Polytech Nantes ont consulté les prévisions météorologiques avec régularité, angoisse et frénésie au fur et à mesure que le temps passait et les privait de la compétition. Et, sur le campement, la morosité commençait à gagner le reste des troupes bien éprouvées par le froid et l’humidité. Heureusement, les talents culinaires d’Antoine, Guillaume et Alexis ont compensé l’attente exaspérante d’une fenêtre météo favorable.

Enfin, l’avant dernier jour du programme, la pluie cessant, les équipes purent s’élancer sur une piste sèche. Pour tous, l’enjeu était primordial car ces premières tentatives seraient peut être les seules performances pouvant être validées pour cette édition 2013.

 

Cityjoule

CITYJOUILE

 

Samedi sous un ciel menaçant, CityJoule, dans la catégorie des « Urban concept », réalise sa première tentative et réussit brillamment son entrée en parcourant 122 km/kWh, pulvérisant alors le record de Rotterdam de 2012 enregistré à 74 km/kWh. La joie immense des étudiants de Polytech et MCI réunis efface d’un coup les impatiences des premiers jours. Selon le rituel instauré depuis le début de l’histoire des véhicules de la lignée des « Joules » Joliverie, Philippe Maindru (le professeur coordinateur de l’opération), peut donc lancer sa casquette vers le ciel, validant à sa façon, le record établi et déclenchant chez tous une émotion débordante !

La 2ème tentative permet de battre pour la seconde fois dans la même journée, le record avec 145 km/kWh, soit 1310 km avec l’équivalent énergétique d’un litre d’essence SP95.
Ce résultat annonçait de bons augures pour l’équipe de MicroJoule qui, depuis 8 heures du matin, attendait à son tour le départ dans la ligne des contrôles. Au premier essai, hélas, un incident mécanique lié à l’embrayage empêche le véhicule de démarrer. Retour au paddock où les responsables de course, d’une efficacité redoutable et animés d’un esprit d’équipe sans égal, réalisent une réparation en un temps… record ! Décidément, les signes jouaient en leur faveur !

 

voiture-en-piste

Une épreuve très disputée

 

Nouveau départ donc et sans problème, MicroJoule, piloté par Valentin, atteint d’entrée une performance de très haut niveau très proche du record de 2012 déjà détenu par l’équipe avec 2833 km par litre.

Le ciel devenant vraiment clément, un troisième essai est tenté. Mais la compétition réserve toujours des rebondissements inoculant des doses de stress éprouvantes à toute l’équipe et c’est ainsi que s’arment les champions ! Au 8ème tour, une voiture concurrente, celle de l’équipe redoutable et amie des ingénieurs hongrois, percute l’arrière de MicroJoule.

Moment de frayeur mais Mickaël immédiatement, informé par le pilote que la voiture se comporte normalement décide de poursuivre l’essai. Heureuse stratégie menée avec sang-froid de la part du team manager et du pilote Valentin car à l’issue du contrôle, l’équipe réunie devant la tente des mesures voit sortir Mickaël, Philippe et le pilote rayonnants pour annoncer une performance inespérée, le second record 2888 km/litre.

Une fois les ovations de l’équipe exprimées à force d’applaudissements et de hourras, le défi du lendemain est annoncé : franchir le cap des 3000 kilomètres. L’équipe galvanisée peut rejoindre le paddock pour préparer la voiture en vue d’atteindre son graal tant espéré !

 

image006

Une grande joie partagée pour les équipes LA JOLIVERIE ET POLYTECH NANTES

 

Cette joie partagée s’est poursuivie le soir au camp où les étudiants avaient convié leurs professeurs à leur dîner préparé par les chefs cuistots confirmés de la saison !

Dimanche 21 mai, dernier jour de course, le ciel est enfin dégagé mais les températures restent définitivement insuffisantes pour le reste de la compétition. Les « Urbanconcept» se lancent les premiers et CityJoule confirme son résultat de la veille avec 143 km/kWh assurant magistralement son entrée dans le SHELL Eco Marathon. Les étudiants émus reçoivent de toutes parts des félicitations pour ce véhicule réunissant prouesses techniques et design novateur.

Pour MicroJoule talonné par l’équipe Tim de Toulouse et animé par l’envie de franchir les 3000 km, tout se joue dans les dernières tentatives de la journée. L’équipe opte pour une nouvelle stratégie jamais encore tentée par l’équipe. L’écart avec le score rêvé se réduit encore puisqu’ Aurélien réalise la performance de 2916 km pour un litre. Encore un nouveau record à Rotterdam !

Les effusions de joie toujours aussi émouvantes sont à peine terminées que l’équipe se positionne pour un dernier départ, la volonté de gagner le record fixé devient une fièvre et cette barre à dépasser, tout le monde le sait, devient le dernier challenge ! Après analyse de cette nouvelle performance, l’équipe revient à la stratégie habituelle.

Une heure plus tard, c’est un nouveau record qui est établi avec 2980 km pour un litre d’essence et donc une nouvelle victoire MicroJoule !

 

!microjoule-and-spain-car

MICROJOULE vers une nouvelle victoire

 

C’est avec beaucoup de joie, de bruit et de passion que tous les membres de l’équipe se retrouvent sur le podium afin de recueillir leur coupe respective. Deux trophées pour deux véhicules qui conduisent à la victoire et aux deux nouveaux records….
Le bilan de la saison 2013 est donc exceptionnel :

MicroJoule confirme sa place de 1er mondial dans sa catégorie de prototype Moteurs à Combustion Interne, avec 2 courses, 2 victoires, 2 records !

MicroJoule remporte, sur 23 participations, sa 20ème victoire au Shell Eco-marathon européen.
CityJoule, dans la catégorie « Urban concept » et pile à combustible, s’impose d’entrée comme une nouvelle référence mondiale, avec 2 courses, 2 victoires, 2 records dont 1 Record du Monde amélioré de plus de 50 %.

Voila donc l’aventure « carton plein » des jeunes nantais.

Au niveau de l’organisation, Peter Voser, PDG de Royal Dutch Shell, a déclaré :

“Il est toujours motivant de voir la créativité et les idées brillantes des dirigeants et ingénieurs de demain. Cette édition du Shell Eco-marathon a, cette année encore, permis de mettre en lumière de nouvelles innovations et des technologies prometteuses. Nous sommes fiers de la réussite de cet événement qui a attiré 50 000 visiteurs et 3 000 étudiants venus soutenir les équipes et visiter le Shell Energy Lab. J’ai également trouvé très encourageant de voir tant de monde apprécier les attractions autour de l’innovation et du futur de l’énergie.”

Norman Koch, le directeur technique du Shell Eco-marathon a par ailleurs précisé :

« La compétition n’a jamais atteint un tel niveau. De nombreuses équipes ont réalisé des améliorations significatives, conduisant à une compétition très serrée et une photo-finish dans plusieurs catégories. Cela illustre comment de plus en plus d’équipes parviennent à mettre en œuvre leurs capacités d’innovations. »

Notons aussi, qu’à propos d’innovation cette année, un nouveau prix hors compétition a été introduit- le « Shell Student Energy Challenge ». Les étudiants participants au Shell Eco-marathon étaient invités à partager leurs réflexions, au moyen d’une infographie, sur la manière dont le monde doit s’adapter à une demande en énergie en évolution constante. C’est l’équipe de l’Université Technique de Crête (Grèce) qui a convaincu le jury par sa remarquable compréhension du défi énergétique.

 

2012-5-Shell-Eco-marathon--133698865050

Une ligne très aboutie pour cet autre Proto

 

Comme on peut en juger l’avenir de l’automobile est déjà entre les mains de ces jeunes qui, avec talent et passion affrontent des challenges excitants dans un contexte d’amicale rivalité entre les pays d’Europe.

 

Alain MONNOT
Photos : GeatEnergy Challenge, ESHOPSEN, Voiture du futur, Autodéclics Rotterdaminfo, La Joliverie

 

MTAyNHg3Njg,13312210_11380707

Une parade du futur !

Résultats

Equipes Catégorie Prototype Lauréats Résultats

N° 1- Essence La Joliverie (France) 2 980,3 km/l
N° 7- Diesel IUT GMP Valenciennes (France) 1 236,1 km/l
N° 206- Pile à combustible Hogeschool van Amsterdam (Pays-Bas) 342,2 km/kWh
N° 318- Electrique Lycée Pasquet (France) 1 224,1 km/kWh
N° 3- Ethanol INSA-UPS (France) 2 846, 2 km/l
N° 67- GTL (Gas to Liquid) Getrudiscollege (Pays-Bas) 314,6 km/l

 

Equipes Catégorie Urban Concept Lauréats Résultats

N° 519- Essence Warsaw University of Technology (Pologne) 334,2 km/l
N° 514- Diesel University of Applied Sciences Offenburg (Allemagne) 315,4 km/l
N° 614- Pile à combustible Polytech Nantes (France) 145,7 km/kWh
N° 718- Electrique Lycée des Métiers de l’Energie dans les Systèmes Automatisés (France) 376,2 km/kWh
N° 501- Ethanol Technical University of Denmark (Danemark) 612,3 km/l

 

Shell_Eco_marathon_Europe_2013__systems@deccanmail446548651174
24 pays et 224 équipes

 

Sport

About Author

gilles