NÜRBURGRING: LA VENTE AUX ENCHERES EST EN ROUTE

NÜRBURGRING:  LA VENTE AUX ENCHÈRES A DÉMARRÉ
______________________________________________

CIRCUIT DU NURBURGRING vue aerienne

 

 

C’est fait !

Le circuit du NURBURGRING est bien en vente…

 

Depuis le 15 mai, c’est-à-dire, à quelques jours de son événement majeur de l’année sur le grand tracé, les 24 HEURES DU NÜRBURGRING, la vente aux enchères de ce patrimoine unique au monde, vient de démarrer.

Deux annonces publicitaires de la Société d’Audit KPMG, leader mondial en ce domaine, décrivent les conditions de vente pour tous les investisseurs potentiels dans deux géants de la presse financière que sont HANDELSBLATT (Allemagne) et FINANCIAL TIMES (GB).

D’ici le 15 juin, tout investisseur en manque de placement, aura l’occasion de déposer son offre mais qui ne devrait pas être inférieure à la bagatelle de 165 Millions d’€.

Une somme pour laquelle … une vieille dame doit tricoter longtemps !

Et encore, ne faudra-t-il pas que Joaquin ALMUNIA, le Commissaire Européen chargé de la Concurrence? ne trouve rien à redire sur l’octroi des subsides, dont a profité la société mise en faillite et dénommée NÜRBURGRING GmbH.

Sinon, la somme totale à débourser pourrait tout simplement grossir jusqu’à prendre des proportions gargantuesques !!!

La curatelle, en tout cas, espère pouvoir céder l’outil, à un repreneur impliqué dans le secteur des sports mécanisés, plutôt qu’à un oligarque Russe ou Prince Arabe, du Golfe Persique, financièrement bien nantis mais à court d’idées.

Et à ce propos, même Otto FLIMM, l’ex-Président du vénérable ADAC (Automobile Club allemand) s’en inquiète, car il ne veut en aucun cas que ce circuit unique au monde et véritable institution. ne tombe dans l’escarcelle d’investisseurs peu scrupuleux et dont la finalité serait d’en faire autre chose que sa vocation primaire.

Mais comme pour le dicton: « L’argent n’a pas d’odeur », tout reste possible.

 

Certains s’offrent bien, des îles perdues en plein océan, sans pour autant y passer leurs vacances !

Alors, il n’est pas exclu qu’un éventuel repreneur, décide de s’offrir pour 165 Millions d’€ :

2 circuits, 3 hôtels, un musée, une salle polyvalente de 6.000 places, un toboggan géant et un vrai petit village faisant partie d’un vestige dont l’investissemnt pharaonique, a finalement provoqué une sortie de piste incontrôlée pour ses initiateurs, dont l’égo n’a eu d’égal finalement, qu’une véritable descente aux enfers de l’outil, que l’on décrit à juste titre comme « L’Enfer Vert » .

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency – Gilles VITRY – Thierry COULIBALY

 

 

CIRCUIT DU NURBURGRING 13

CIRCUIT DU NURBURGRING 11

CIRCUIT DU NURBURGRING 7

CIRCUIT DU NURBURGRING 8

CIRCUIT DU NURBURGRING 9

CIRCUIT DU NURBURGRING 10

CIRCUIT DU NURBURGRING 2

CIRCUIT DU NURBURGRING 2

Circuits

About Author

gilles