RANDY DE PUNIET SUR SUZUKI ? POUR L’INSTANT,OUI…

 

Randy de Puniet a vécu un GP de France de m… Tout avait pourtant bien commencé lorsqu’il avait battu son coéquipier Aleix  Espargaro lors des qualifs du MotoGP, les deux pilotes s’étaient retrouvés en Q2,  le rêve pour des CRT, sorte de deuxième division du MotoGP. Mais durant le GP, Randy est allé au gravier. Il est parti dans la foulée au Japon pour mettre au point la Suzuki qui sera inscrite au Championnat MotoGP l’an prochain. Ce qui le changera de ce GP raté mais n’assure absolument pas  son avenir.

 

QUI PILOTERA LA SUZUKI EN MOTOGP 2014?

 

On sait que le règlement impose à une nouvelle écurie de s’associer avec un team déjà inscrit en MotoGP, on imagine que ce team sera l’Aspar pour laquelle Randy roule cette année.

D’où cette liberté donnée à De Puniet de tester une moto à pétaouchnok alors que ses résultats de début 2013 sont assez peu visibles.

Ce qu’il en dit au soir du GP de France au Mans…

« Je pars pour le Motegi, où je vais faire des essais avec Suzuk. C’est bien pour moi parce que je vais très vite oublier la course de dimanche et ce sera une bonne chose pour le Mugello. Je serai prêt à être rapide d’entrée de jeu. C’est une bonne expérience pour moi, j’ai envie de faire du bon boulot et j’espère que je ferai une bonne course au Mugello à mon retour. » 

Mais…

Car il y a un et même des « mais »…

On croit savoir que Cal Crutchlow a signé une seule année chez Tech3 car il veut avoir les mains libres pour négocier une moto d’usine en 2014.

Les options?

La Ducati de Hayden dont le contrat rouge finit cette année, mais le marché US est très important pour Ducati…

Rester chez Tech3 et attendre le départ de Rossi de Yamaha usine, la sublime deuxième place décrochée au GP du Mans ce week-end serait un bon argument, mais Crutchlow croit savoir, et cela a été confirmé par Hervé Poncharal, patron de Tech3, que Pol Espargaro est sur les rangs…

La Suzuki de MotoGP qui apparaîtra l’an prochain et qui aura besoin d’un top pilote…

Bon, il y aura deux motos, l’autre sera pour Randy alors?

C’est possible, mais pas certain.

Eric Mahé, le manager de Randy, a de bons contacts avec Suzuki, il s’occupe aussi de Jules Cluzel qui court pour la marque en WSBK.

Mais les Japonais tenteront d’avoir les meilleurs résultats possibles.

Hors, au sein de l’écurie Aspar où court Randy cette année, il y a un pilote qui va presque systématiquement plus vite que lui, et qui ne tombe pas.

Aleix Espargaro!

Accessoirement, une nouvelle et vraie MotoGP donnera forcément des idées à d’autres pilotes et d’autres managers…

Bref, Randy n’est pas forcément le premier choix de Suzuki.

Sauf que pour l’instant, il est sur la moto.

Avec une obligation… Faire un boulot de géant!

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS CONSTRUCTEURS ET MOTOGP

 

 

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis