ERC. BRYAN BOUFFIER REMPORTE LE TOUR DE CORSE 2013

 

TOUR-DE-CORSE-2013-207-S2000-podium-BOUFFIER-PANSERI-Photo-Jo-LILLINI

TOUR-DE-CORSE-2013-207-S2000-podium-BOUFFIER-PANSERI-Photo-Jo-LILLINI

 

VICTOIRE DE LA PEUGEOT 207 S2000 du Français Bryan Bouffier.

Déjà victorieux du Rallye Monte Carlo, le pilote Drômois a ajouté une ligne supplémentaire à son palmarès.

Ce samedi au volant de sa Peugeot, il a en effet triomphé, remportant en 2h41’58″2, le Tour de Corse. Il devance de 39″ 8 la Skoda Fabia S2000 du Tchèque Jan Kopecky et la Mini d’un autre tricolore, Stéphane Sarrazin qui, à 1’37″6, complète le podium étant parvenu à doubler l’Irlandais Craig Breen qui termine, lui, à 1’40″8.

 

 TOUR-DE-CORSE-2013-207-S2000-FRANCOIS-DELECOUR-Photo-Jo-LILLINI


TOUR-DE-CORSE-2013-207-S2000-FRANCOIS-DELECOUR-Photo-Jo-LILLINI

 

Un 3éme pilote Français, l’inoxydable François Delecour, victorieux de ce Tour de Corse il y a… vingt ans en 1993, également au volant d’une Peugeot 207 S2000, finit à bientôt 50 ans, à une belle 5éme place, à 3’25 » devançant la Ford de Julien Maurin 6éme à 3’37″6.

Le TOP 10 étant complété par la Subaru Imprenza STI R4 d’Aigner a 6’21″1, suivi de Leandri sur Peugeot 207 S2000 à 8’47″8, de Bonnefis avec une Renault Mégane RS à 9’16″8 et par Raoux avec une Peugeot 207 S2000 qui finit à 7’30″3

 

TOUR-DE-CORSE-2013-MEGANE-BONNEFILS

TOUR-DE-CORSE-2013-MEGANE-BONNEFILS

 

La 56éme édition du Giru di Corsica-Tour de Corse, 5éme manche du Championnat d’Europe des Rallyes FIA, a été marquée par des conditions météo instables, ayant rendu le parcours encore plus piégeux. Meilleur performer du rallye, Craig Breen a terminé à la 4éme place alors que Jérémi Ancian fut contraint à l’abandon après une sortie de route.

 

Bryan Bouffier a donc offert une victoire à Peugeot au Tour de Corse.

TOUR-DE-CORSE-2013-207-S2000-BOUFFIER-devant-eglise-LA-PORTA-Photo-Jo-LILLINI.

TOUR-DE-CORSE-2013-207-S2000-BOUFFIER-devant-eglise-LA-PORTA-Photo-Jo-LILLINI.

 

 

Auparavant au début de ce TOUR DE CORSE, le Polonais Robert Kubica, occupa vendredi la tête succédant à Craig Breen. Mais il ne sera pas resté bien longtemps en tête de la 56éme édition du Tour de Corse, 5éme manche sur 12 du Championnat d’Europe des Rallyes ERC.

L’ancien pilote de F1, a en effet hélas pour lui rencontré un problème d’alimentation essence au cours de l’ES5 vendredi et du coup, il a dégringolé dans les profondeurs du classement général provisoire, à l’issue des six 1éres spéciales de la première journée.

 

TOUR-DE-CORSE-2013-ROBERT-KUBICA-Photo-Jo-LILLINI.

TOUR-DE-CORSE-2013-ROBERT-KUBICA-Photo-Jo-LILLINI.

 

Abandonnant le commandement de l’épreuve  au Tchèque Jan Kopecky, le pilote officiel Skoda qui occupait désormais le commandement devant les deux Peugeot 207 S2000 du Français Bryan Bouffier et de l’Irlandais Craig Breen.

Hélas samedi matin, l’équipe CITROËN Racing a annoncé l’abandon du pilote Polonais Robert Kubica. A la suite des ennuis d’alimentation qu’il avait connu la veille vendredi et alors qu’il était en tête du Tour de Corse, l’infortuné Polonais a choisi d’en rester la.

 

TOUR-DE-CORSE-2013-AMBIANCE-Photo-Jo-LILLINI.

TOUR-DE-CORSE-2013-AMBIANCE-Photo-Jo-LILLINI.

 

Classé dans le fond du classement et sans aucun espoir de pouvoir remonter et marquer des points au Championnat ERC. Il a donc sagement vu le parcours des spéciales de l’Ile de Beauté, décidé de jeter l’éponge et d’abandonner.

Dommage pour une fois où il ne sortait pas de la route, c’est cette fois la mécanique qui le trahit !

Chienne de vie…

 

Craig Breen, premier leader du rallye

 TOUR-DE-CORSE-2013-CRAIG-BREEN-cockpit-207-S2000


TOUR-DE-CORSE-2013-CRAIG-BREEN-cockpit-207-S2000- photo Jo LILLINI

 

Vendredi matin, il pleuvait des cordes sur Calvi à l’heure des choix de pneumatiques pour les deux premières spéciales de ce Tour de Corse 2013. Chaussé de nouveaux Michelin Pilot Sport « soft », Craig Breen a alors remporté la première spéciale du rallye avant de conforter son leadership par un nouveau meilleur temps dans l’ES2, suivi d’un autre dans l’ES3.

Mais…

Le jeune Irlandais racontait au parc d’assistance de Corte :

« Au début de la 4éme spéciale, je suis sorti un peu large d’un virage et l’arrière droit de ma Peugeot 207 S2000 a touché le talus, ce qui a provoqué une crevaison. J’ai continué sur environ 12 km et perdu près d’une minute et demi »

Du coup, Craig dégringolait de la 1ére à la 5éme du général et unique représentant de la Peugeot Rally Academy car, après une crevaison dans l’ES1 et près de deux minutes concédées, Jérémi Ancian était ensuite hélas  sorti de la route dans l’ES3. Sa Peugeot 207 S2000 était malheureusement trop endommagée pour qu’il puisse repartir en course le lendemain.

 

Craig, meilleur performer du rallye

TOUR-DE-CORSE-2013-207-S2000-Breen-Photo-Jo-LILLINI

TOUR-DE-CORSE-2013-207-S2000-Breen-Photo-Jo-LILLINI

 

Après un nouveau meilleur temps, son 4éme sur les six spéciales de la première journée, Craig Breen était de retour sur le podium provisoire avant la seconde étape autour d’Ajaccio, qui fut elle aussi perturbée par une météo capricieuse. En pneus à gomme « hard » sur les routes humides de l’ES7, Craig a tapé un pont avec l’arrière de son auto, perdant une trentaine de secondes et la 3e place du classement général… qu’il retrouva néanmoins très vite.

Il restait deux spéciales à parcourir et le pilote de la Peugeot Rally Academy devançait Stéphane Sarrazin de 6/10éme de seconde !

Finalement battu pour 3’’2, Craig Breen a terminé à la 4éme place et meilleur performer du rallye avec quatre meilleurs temps et remporté aussi le trophée McRae. Il conforte ainsi sa 2éme place au classement provisoire du Championnat d’Europe.

 

Bouffier et Peugeot gagnent, Meeke en éclaireur

 

TOUR-DE-CORSE-2013-207-S2000-BOUFFIER-PANSERI-Photo-Jo-LILLINI

TOUR-DE-CORSE-2013-207-S2000-BOUFFIER-PANSERI-Photo-Jo-LILLINI

 

 

Le Français Bryan Bouffier s’est imposé sur ce 562ME Tour de Corse et offert une nouvelle victoire à Peugeot sur l’Ile de Beauté. Avec Bouffier, Breen et Delecour, trois Peugeot 207S2000 ont terminé dans le Top-five de ce rallye mythique.

De son côté, Kris Meeke officiait en voiture « 0 ». Sa Peugeot 208 R2 équipée de nouvelles évolutions fut d’une fiabilité exemplaire sur ce parcours exigeant. Partenaire du rallye, Peugeot a ouvert les spéciales avec des 208 GTi dans lesquelles des invités tels que Henri Leconte ou Miss France ont profité des routes !

 

 TOUR-DE-CORSE-2013-PEUGEOT-208.avec Kris MEEKE


TOUR-DE-CORSE-2013-PEUGEOT-208.avec Kris MEEKE

 

A l’arrivée, Craig BREEN, expliquait :

« Il y a eu du bon et du moins bon ce week-end. Le côté positif, c’est que nous avons été les plus rapides le premier jour pour notre deuxième participation seulement à ce rallye très difficile. Aujourd’hui, c’était moins bien avec un mauvais choix de pneus ce matin pour les trois premières spéciales. Pour avoir une chance de remonter aux avant-postes, je devais me démarquer dans mon choix de pneus. Malheureusement, les routes de l’ES7 sont restées humides. La prochaine épreuve à mon programme est le Rallye d’Ypres, un rallye lui aussi très spécifique que je vais découvrir. Je compte beaucoup sur l’expérience de mon copilote Paul Nagle qui a remporté ce rallye en 2009 aux côtés de Kris Meeke. »

Justement, Kris MEEKE, précisait :

« Même en voiture « 0 », le Tour de Corse reste une épreuve magique et j’ai eu un immense plaisir à rouler sur ces spéciales au volant de la Peugeot 208 R2. Nous en avons profité pour tester de nouvelles pièces et nous n’avons pas connu le moindre souci mécanique, ce qui est très satisfaisant. »

 

TOUR-DE-CORSE-2013-Le-podium-AVEC-LES-TROIS-1ers-dont-les-vainqueurs-BOUFFIER-PANSERI-Photo-Jo-LILLINI

TOUR-DE-CORSE-2013-Le-podium-AVEC-LES-TROIS-1ers-dont-les-vainqueurs-BOUFFIER-PANSERI-Photo-Jo-LILLINI

 

Les Classements :

 

Général : 1. B. Bouffier (Peugeot 207 S2000) – 2. J. Kopecky (Skoda)Fabia S2000 à 39’’8 – 3. S. Sarrazin (Mini) à 1’37’’6 – 4. C. Breen (Peugeot 207S2000) ) à 1’40’’8 – 5. Delecour (Peugeot 207 S2000), à 3’25’’0, 6. Julien Maurin (Ford) à 3’37″6, etc…

 

Championnat :

1. Kopecky : 146 pts – 2. Breen, 109, etc.

2Roues Motrices : 1. Bessenyey : 88 pts – 2. Lefebvre : 55  pts– 3. Danzingar : 50 pts,  etc…

 

 TOUR-DE-CORSE-2013-La-207-S2000-de-BOUFFIER-PANSERI-Photo-Jo-LILLINI.


TOUR-DE-CORSE-2013-La-207-S2000-de-BOUFFIER-PANSERI-1er et vainqueur – Photo-Jo-LILLINI.

TOUR-DE-CORSE-2013-SKODA-FABIA-JAN-KOPECKY-Photo-Jo-LILLINI

TOUR-DE-CORSE-2013-SKODA-FABIA-JAN-KOPECKY- 2éme-Photo-Jo-LILLINI

 TOUR-DE-CORSE-2013-STEPHANE-SARRAZIN-Photo-Jo-LILLINI


TOUR-DE-CORSE-2013-STEPHANE-SARRAZIN-3éme – Photo-Jo-LILLINI

TOUR-DE-CORSE-2013-207-S2000-Craig-Breen-Photo-Jo-LILLINI.

TOUR-DE-CORSE-2013-207-S2000-Craig-Breen-4éme -Photo-Jo-LILLINI.

TOUR-DE-CORSE-2013-207-S2000-DELECOUR-SAVIGNONI-Photo-Jo-LILLINI.

TOUR-DE-CORSE-2013-207-S2000-DELECOUR-SAVIGNONI-5éme -Photo-Jo-LILLINI.

TOUR-DE-CORSE-2013-La FORD de JULIEN-MAURIN-Photo-Jo-LILLINI

TOUR-DE-CORSE-2013-La FORD de JULIEN-MAURIN-Photo-Jo-LILLINI

TOUR-DE-CORSE-2013-Henri-LECONTE-1er-Suporeter-de-DELECOUR-DOUME-SAVIGNONI-Photo-Jo-LILLINI

TOUR-DE-CORSE-2013-Henri-LECONTE-1er-Suporeter-de-DELECOUR-DOUME-SAVIGNONI-Photo-Jo-LILLINI

 

Rallye ERC Sport

About Author

gilles