ENDURANCE WEC. A SPA, TOYOTA DES RAISONS D’ESPERER AVANT LE MANS…

WEC 2013 SPA Propreté clinique chez -Toyota-© Manfred GIET-pour autonewsinfo.

WEC 2013 SPA Propreté clinique chez -Toyota-© Manfred GIET-pour autonewsinfo.

Toyota : Des raisons d’espérer malgré la rude défaite dans les Ardennes

 

A Silverstone, la pilule avait était amère pour Toyota.

Les deux voitures, toutes deux en version 2012, avaient été dominées à la régulière par des Audi R18 2013, très à l’aise sur le tracé anglais.

A Spa, il aura fallu beaucoup d’attention pour mettre bout à bout, toutes les informations pour savoir si oui, ou non, Toyota serait capable d’inquiéter Audi au Mans !

Et, la panne du système hybride ne plaide pas en la faveur d’une victoire Toyota au Mans…

Comme ce fut le cas  aux Six Heures de Silverstone en Angleterre, lors de la manche inaugurale du Championnat du monde d’endurance WEC, trois semaines plus tard en Belgique, les Audi ont été à nouveau à la fête.

Remportant non seulement la victoire mais signant en outre, un sensationnel triplé, trustant les trois marches du podium !!!

Ne laissant que des miettes à l’adversaire Nippon dont un seul des deux bolides, a fini la course à la plus mauvaise place, la 4éme au pied du podium 100% Allemand et ‘ Made in ‘ Ingolstadt

Qu’en sera-t-il dans la Sarthe, dans trés exactement sept semaines, les 22 et 23 juin ?

A y regarder de plus près et en en sachant plus désormais sur les différentes options prises par les Teams, l’assurance d’une domination Audi n’est plus aussi certaine.

C’est sans doute étonnant mais quelques éléments peuvent laisser à penser que les Toyota seront très proches des Audi.

C’est ce qu’avait d’ailleurs espéré et laisser supposer Kinoshita, le grand patron de l’équipe TMG Toyota avant Spa. On sait depuis samedi soir ce qu’il en est advenu des souhaits du dirigeant Japonais …

 

 WEC 2013 SPA Toyota Audi un duel de 6 heures entre l'ancienne version de la TOYOTA, la N°8  et la nouvelle de l'AUDI N°3 -© Manfred GIET- pour autonewsinfo


WEC 2013 SPA Toyota Audi un duel de 6 heures entre l’ancienne version de la TOYOTA, la N°8 et la nouvelle de l’AUDI N°3 -© Manfred GIET- pour autonewsinfo

 

Néanmoins pour le sommet de la saison en Sarthe et pour tenter de comprendre un peu mieux la donne, il faut bien voir deux choses :

Il existe désormais deux versions de Toyota, comme il existe deux version d’Audi.

La nouvelle version 2013 des Japonais est en effet une voiture, pour l’instant, pensée et réglée pour Le Mans.

Si ce n’est la nécessité d’un roulage en condition de course, c’est un peu un paradoxe que de l’avoir aligné à Spa puisque les deux tracés ne sont pas similaires, il y a des virages serrés dans les Ardennes qui ne ressemblent en rien aux virages haute vitesse de la Sarthe.

Le compromis aéro à trouver en Belgique n’a pas grand chose à voir avec celui du Mans. Le circuit Belge exige une auto fortement appuyée et faisant la part belle à la ré-accélération, tant à la Source qu’à Rivage ou à la chicane du Bus Stop.

Le Mans, au contraire  demande un peu moins d’appui et une V Max importante.

 

WEC 2013 SPA AUDI Queue Longue de Di GRASSI-GENE-JARVIS deuxième en LMP1-© Manfred GIET pour autonewsinfo

WEC 2013 SPA AUDI Queue Longue de Di GRASSI-GENE-JARVIS deuxième en LMP1-© Manfred GIET pour autonewsinfo

WEC 2013 SPA AUDI Queue Longue de Di GRASSI-GENE-JARVIS deuxième en LMP1-© Manfred GIET pour autonewsinfo

WEC 2013 SPA AUDI Queue Longue de Di GRASSI-GENE-JARVIS deuxième en LMP1-© Manfred GIET pour autonewsinfo

 

Même si les conditions ont changé en quelques années, même si on peut réaliser de belles choses au Mans avec une voiture typée Spa.

Le circuit du Mans donne quand même plus d’avantages à une auto dont la traînée aéro est inférieure à celle de Spa. Le tout bien entendu est de savoir jusqu’où ne pas aller trop loin.

Bon nombre de patrons techniques préfèrent opter pour des voitures assez appuyées pour une raison assez simple. C’est quand même bien plus confortable pour les pilotes.

Désormais dotés de grosses capacités de simulation, les ingénieurs, peuvent trouver à peu de chose près quelles sont les meilleurs options. Reste bien entendu l’aspect humain et à ce petit jeu, il y a de grandes différences.

En témoigne l’étonnante prestation du Brésilien Luca Di Grassi sur l’Audi numéro 3, réglée et configurée pour Le Mans et pourtant auteur samedi du meilleur chrono absolu lors de la séance des qualifications, avec en prime quelques modifications assez questionnantes.

Pourquoi un si long porte à faux arrière ?

Il suffisait de débraquer un tant soit peu l’aileron, s’il ne s’agit que de gagner de la VMax, pourquoi un bruit si différent que les deux autres R18, pourquoi une auto assez délicate à emmener, selon les dires de Marc Géné et Benoît Treluyer, qui ne cachaient pas que les deux versions des Allemandes, étaient assez différentes.

 »Les ingénieurs ne se sont pas contenté de rallonger le porte-à-faux, expliquait Benoît Tréluyer

Tout en tentant de respecter le code com d’Audi (en dire juste un peu, mais surtout pas trop), il y a  » d’autres améliorations importantes « 

 

WEC 2013 SPA Sur la version Queue Longue Le Mans Audi prenait soin de cacher un maximum-© Manfred GIET-pour autonewsinfo.

 

 

Tout le monde a immédiatement alors songé évidemment à une nouvelle version des

échappements  »soufflés » mais il n’y a sans doute pas que cela.

Impossible en tout cas d’approcher les autos, la FIA et les concurrents ont verrouillé totalement l’accès du public mais aussi … des journalistes.

Théoriquement trois autos  »versions Le Mans » seront alignées au Mans par Audi, contre deux nouvelles Toyota.

On a vu la nouvelle TS030 très à l’aise en début de course. Bien calée dans la roue de Duval, Lapierre a semblé en pneus neufs suivre la voiture de son comptriote. Mieux même, la TS030 a pu effectuer trois tours de plus que la plus vite des Audi.

En moyenne, dans la première moitié de la course, la 7 ravitaillait tous les 21-22 tours, les Audi ne pouvaient faire mieux que 18 ou 19.

Sauf, la … 3, en version Le Mans, moins d’appui donc moins de conso!

Pour en savoir plus donc sur les capacités respectives des deux marques à l’emporter au Mans, il faut donc comparer ce qui est comparable. Les performances en course de la Toyota N° 7 et celles de la N° 3…

Les deux versions ‘ Le Mans 2013 ‘

A ce petit jeu, avantage à la Toyota qui, d’une courte tête il est vrai, roulait devant l’Audi avant les problèmes qui causèrent son abandon.

 

WEC 2013 SPA La Toyota de Wurz-Lapierre-Nakajima bien dans le coup-© Manfred GIET-pour autonewsinfo

 

Reste quand même cette rupture du système hybride. Pour la première fois, Toyota est confronté à une panne de ce genre. Il est peu de temps avant Le Mans. La batterie des ingénieurs du Team Japonais n’aura sans doute pas le temps de définir une autre stratégie technique pour  »désacoupler » le système avant la panne.

Les pilotes peuvent le faire chez Audi, pas chez Toyota.

Reste à trouver la cause de ce dysfonctionnement. Il est grand temps, les camions prennent bientôt la route qui mène de Cologne au Mans !!!

Et, justement, qu’en pensent les 1ers intéressés, les pilotes naturellement ?

 

WEC-2013-SILVERSTONE-Stand-TOYOTA-Nicolas-LAPIERRE- Photo Gilles VITRY - autonewsinfo

WEC-2013-SILVERSTONE-Stand-TOYOTA-Nicolas-LAPIERRE- Photo Gilles VITRY – autonewsinfo

Nicolas Lapierre:

« Nous sommes très déçus par le résultat final car nous nous battions pour la victoire. Même si nous sommes un peu plus lents que les Audi, je pense que nous étions proches. Le point positif, c’est le rythme de la voiture, bien meilleur que lors des qualifications. Considérant que nous utilisions la configuration « Le Mans », nous sommes de retour dans le match. Maintenant, nous devons travailler et comprendre ce qui s’est produit tout en se préparant à se battre au Mans. »

Kazuki Nakajima:

« Je pense que nos performances en course étaient meilleures que celles que nous imaginions après les qualifications. Jusqu’à ce problème les choses se déroulaient plutôt bien et nous nous battions avec les Audi. J’ai fait un bon premier relais, mais le deuxième était un peu difficile à cause du trafic. Comme nous préparons Le Mans, il est préférable que ce qui nous est arrivé se soit passé aujourd’hui plutôt que pendant les 24 heures. J’espère que nous pourrons en trouver la raison pour que cela ne se reproduise pas. A présent, nous nous concentrons sur Le Mans. »

 

WEC-2013-SILVERSTONE-Stand-TOYOTA-Les pilotes de la N° 8 SARRAZIN-et-DAVIDSON - Photo Gilles VITRY - autonewsinfo

WEC-2013-SILVERSTONE-Stand-TOYOTA-Les pilotes de la N° 8 SARRAZIN-et-DAVIDSON – Photo Gilles VITRY – autonewsinfo

 

 

Anthony Davidson:

« C’est à peu près ce à quoi nous nous attendions, compte tenu que nous disposions de la voiture 2012. Durant mon relais, la voiture était vraiment parfaite et l’équilibre était bon. Nous avon fait de notre mieux ce week-end. C’est vraiment dommage que nous ayons perdu la N° 7. Pendant mon relais, je ne savais pas que la voiture avait du abandonner et j’ai été surpris de la voir dans le box lorsque Sébastien a pris le volant. C’est probablement la plus grosse déception de la journée. »

Stéphane Sarrazin:

« La course a été très difficile pour nous. Nous sommes derrière les Audi et un peu plus lents. Cela s’explique par le fait que nous ayons la voiture 2012 avec beaucoup d’appuis et ici, c’est un peu trop. Nous avons fait de notre mieux et l’équipe a fait un excellent travail. Nous sommes quatrièmes mais le combat était serré pour être sur le podium et nous l’avons manqué de peu. C’est dommage pour la voiture N° 7 mais l’équipe va en tirer les leçons et être encore plus forte au Mans. »

 

 

WEC-2013-SILVERSTONE-BUEMI-portrait-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

WEC-2013-SILVERSTONE-BUEMI-portrait-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Sébastien Buemi:

« Nous avons bien roulé et nous avions une chance d’être sur le podium, même si la version 2012 avec de forts appuis n’est pas idéale à Spa. Ensuite, j’ai été poussé dans l’herbe et contr la glissière en prenant un tour à un retardataire. Ce choc a causé beaucoup de dégâts, ce qui a affecté la performance de la voiture et m’a empêché d’attaquer durant le dernier relais. »

 

WEC-2013-SILVERSTONE-Stand-TOYOTA-Mr-KINOSHITA-SARRAZIN-BUEMI - Photo Gilles VITRY - autonewsinfo

WEC-2013-SILVERSTONE-Stand-TOYOTA-Le Boss Yoshiaki KINOSHITA-avec ses pilotes SARRAZIN et BUEMI – Photo Gilles VITRY – autonewsinfo

 

Quant au big boss de l’armada Nipponne, Yoshiaki Kinoshita, Team President, lui, il enchainait :

« Nous étions plongés au cœur d’une vraie bagarre en tête avec la N°7, une bataille passionnante. Notre abandon a donc été une vraie déception. Nous recherchons exactement ce qui a causé le problème et en trouver la cause est une priorité. L’équipage de la N°8 s’est bien battu pourle podium avec la voiture 2012 mais dans l’ensemble, nous nous attendions à mieux sur cette course que laquatrième place. Nous mettrons toute notre énergie pour parvenir à une meilleure place au Mans. Audi a fait de l’excellent travail aujourd’hui, donc félicitations à eux. Leurs pilotes se sont battus de façon sportive et le spectacle était au rendez-vous. En fait, l’épreuve dans son ensemble a été impressionnante, avec une foule immense et une très agréable ambiance montrant le meilleur du WEC. »

 

Voila, à défaut d’être à 100% informé, vous en savez un peu plus sur l’équipe Toyota.

Le prochain duel, ultime rendez-vous avant la grande bataille Sarthoise est fixé au dimanche 9 juin pour la journée des essais préliminaires.

Ce soir-là, on aura encore un peu plus d’idées sur les options des uns et des autres en configuration Le Mans, après une journée complète de réglages et de différents tests et autres options possibles avec les versions qui seronrt utilisées pour la course et qu’il faudra alors définitivement valider pour les 24 Heures

 

Jean Michel LE ROY

Photos : Manfred GIET et Gilles VITRY – autonewsinfo

 

 WE 2013 SPA Le duel Audi Toyota se poursuivra au Mans-© Manfred GIET pour autonewsinfo.


WEC 2013  a SPA – Le duel Audi Toyota se poursuivra au Mans-© Manfred GIET pour autonewsinfo.

FIA WEC Sport

About Author

gilles