La passion de l'automobile
Flash Infos

ENDURANCE WEC. A SPA, L’ORECA NISSAN DU TEAM PECOM GAGNE EN LMP2

WEC 2013 SPA ORECA NISSAn de PEREZ COMPANC-MINASSIAN-KAFFER victorieuse en LMP2-© Manfred GIET pour autonewsinfo.

 

WEC-2013--ORECA-NISSAN-Team-PECOM-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

WEC-2013–ORECA-NISSAN-Team-PECOM-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Les 6 Heures de Spa, deuxième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA ont été remportées dans la catégorie des LMP2 par l’Oreca-Nissan du Team PECOM.

L’équipe Argentine prend du même coup la tête du classement provisoire du Championnat.

Après avoir signé la pole  position la veille, l’ORECA 03 N°49 de Nicolas Minassian, Pierre Kaffer et Luis Perez  Companc, s’est emparée de la première place de la catégorie LMP2 dès la fin de la première heure pour ne plus la quitter !

L’ORECA 03 signe ainsi son deuxième succès  en deux courses, après la victoire de celle de l’équipe G-Drive Racing by Delta-ADR à Silverstone.

Compétitive, l’écurie managée par Simon Dowson a vécu une course mouvementée. Nénmoins, c’est bien le Team PECOM qui rtriomphe et s’impose en LMP2;

A la grande satisfaction de l’équipage.  
Luis Perez Companc, expliquait  :

« Nous étions un peu inquiets à la fin mais nous nous doutions que la Zytek devrait faire un autre ravitaillement. Nous avons un bon team, de bons ingénieurs, et ils ont tous très bien travaillé aujourd’hui. Nous savions aussi, avant même de débuter la saison, que nous avions une bonne voiture et que nous serions en mesure de nous battre à chaque fois pour le podium. En plus du Championnat du Monde d’Endurance, notre souhait était de préparer Le Mans, qui est un objectif important pour nous. Hormis la crevaison, la course a été parfaite. »

Nicolas Minassian, poursuivait   :

« Mon premier relais a été assez excitant ! C’était une belle bataille avec Olivier Pla. Il fallait être à la limite, sans commettre d’erreur ! Le team a été excellent lors du pit-stop et j’ai pu ressortir en tête. Le safety car a augmenté notre avance. Parfois c’est en votre faveur, et c’était le cas aujourd’hui. Les pneus Michelin ont très bien fonctionné et notre ORECA 03 a de nouveau été compétitive, fiable et solide. Je suis très heureux de ce week-end qui a été positif à tous les points de vue. »

 

Le film de la course.

 

WEC-2013-SPA-ORECA-LMP2-Team-PECOM-©DPPI

WEC-2013-SPA-ORECA-LMP2-Team-PECOM-©DPPI

 

Auteur de la pole, Pecom Racing pointe au deuxième rang à l’issue du premier tour. Au volant de l’ORECA 03 n°49, Nicolas Minassian attaque et reste au contact du leader en lui mettant la pression. Parties aux 5e et 6e rangs, les deux voitures du G-Drive Racing by DeltaADR parviennent quant à elle à grappiller une place, mais peu après la demi-heure de course Antonio Pizzonia part à la faute avec la N°25 en voulant éviter une GT. Les concurrents observent les premiers arrêts au stand et Pecom Racing s’empare du leadership, creusant l’écart au fil des tours.

 

 WEC 2013 SPA ORECA-NISSAN Team ADR DELTA de Graves-Pizzonia-Walker-© Manfred GIET pour autonewsinfo


WEC 2013 SPA ORECA-NISSAN Team ADR DELTA de Graves-Pizzonia-Walker-© Manfred GIET pour autonewsinfo

 

Alors que la première heure se termine, le safety car entre en piste, la N°25 de Pizzonia étant sortie dans le raidillon de l’Eau Rouge. L’endroit le plus dangereux et délicat du tracéc de Francorchamps !

Au drapeau vert, quinze minutes plus tard, Nicolas Minassian compte presqu’un tour d’avance sur ses rivaux, tandis que Mike Conway, désormais à bord de la ORECA 03 N°26, tente de réduire l’écart sur ses adversaires.

Il remonte du cinquième au troisième rang avant la fin de la deuxième heure, puis à la deuxième position avant même la mi-course !

 

WEC-2013-SPA-ORECA-NISSAN-1er-LMP2©DPPI

WEC-2013-SPA-ORECA-NISSAN-1er-LMP2©DPPI

 

 

Pecom Racing se maintient aux commandes, avec Luis Perez Companc dans le baquet, et Roman Rusinov relaye Mike Conway avec le podium pour objectif. Le Russe se maintient solidement à la deuxième place avant de taper le mur dans le virage de « Pouhon ».

Il rejoint son stand et repart au septième rang de la catégorie après une intervention de huit minutes. L’épreuve entre dans son dernier tiers au moment où Pierre Kaffer s’installe à bord de l’ORECA 03 N°49. Le pilote Allemand gère parfaitement son relais avant qu’une crevaison suite à un contact ne l’oblige à faire un pit-stop supplémentaire à moins de 50 minutes du terme. Il est alors sous la menace de la Zytek N°38 et la Morgan N°24.

 

WEC 2013 SPA ORECA NISSAn de PEREZ COMPANC-MINASSIAN-KAFFER victorieuse en LMP2-© Manfred GIET pour autonewsinfo.

WEC 2013 SPA ORECA NISSAn de PEREZ COMPANC-MINASSIAN-KAFFER victorieuse en LMP2-© Manfred GIET pour autonewsinfo.

 

Finalement, Pecom Racing passe sous le drapeau à damiers en vainqueur, pour le deuxième succès de l’écurie Argentine et du trio Minassian-Kaffer-Perez Companc en FIA WEC après les 6 Heures de Bahrein 2012.

Après un beau finish, la seconde Oreca de G-Drive Racing, se classe 5éme avec Martin-Conway-Rusinov.

Le podium final de cette catégorie LMP2, revenant donc à l’Oreca Nissan PECOM devant la Morgan Nissan OAK du trio Pla-Heinemeier Hansson-Brundle et la Zytek Nissan de l’équipeJOTA de Dolan-Turvey-Luhr.

Ces trois voitures finissant 8éme, 9éme et 10éme au classement général, toutes trois à onze tours de l’Audi victorieuse.

WEC-2013-SPA-Le-podium-LMP2-©-Manfred-GIET-pour-autonewsinfo

WEC-2013-SPA-Le-podium-LMP2-©-Manfred-GIET-pour-autonewsinfo

 

Jean Michel LE ROY

Photos : Manfred GIET et DPPI