ENDURANCE WEC. RETOUR A SPA ? PAS SI SUR…

WEC 2013 SPA Paysage buccolique de Spa-Francorchamps-© Manfred GIET-pour autonewsinfo

WEC 2013 SPA Paysage buccolique de Spa-Francorchamps-© Manfred GIET-pour autonewsinfo

Quelques brèves de WEC

 

Spa est cher pour le WEC ?

Pas très contents nos amis journalistes Belges. Ils nous ont en effet rapporté que Gérard Neveu, le patron du WEC avait évoqué l’éventualité que le Championnat du monde d’endurance ne revienne pas l’année prochaine à Spa.  »Trop cher » aurait-il affirmé. La location du circuit, 68 000 € plus les frais annexes semblent trop onéreux pour un Championnat qui semble marcher sur les traces de son homologue de la F1 : mettre la pression permanente sur les organisateurs ! Il serait de toute façon stupide de se priver d’un tel monument historique des courses d’endurance. Mais décidément, quelquefois les sentiments et le respect des mythes ne font pas bon ménage. Il est vrai que le circuit de Bahreïn et son environnement, semblent bien plus intéressant que le légendaire tracé ardennais.

Drôle de planning.

Un peu déroutantes ces deux journées ramassées en un vendredi et un samedi. Avec très peu de plateau complémentaire, les essais libres du vendredi une heure le matin et une heure en début d’après midi sont sans doute des plus intéressants pour les Teams mais la séance d’essais chronos qui se termine à 21 heures met dans l’embarras bon nombre d’équipe. Le warm up du samedi à 9 h oblige en effet les mécanos à une nuit fort raccourcie.  »C’est pour alléger les coûts » précisait Pierre Fillon , le patron de l’ACO. S’il est vrai que la formule 14 h-20 h pour la course le samedi permet de rouler presque de nuit, il n’ était pas certain que le public réponde présent car, en Belgique comme ailleurs, ce jour-là est souvent réservé aux remplissages des caddies, aux poses de lambris ou au jardinage. Ils furent un peu plus de 15 000 seulement à passer leur samedi au bord du circuit.

L’ACO honore les anciens.

Comme elle l’avait déjà fait à Silverstone pour un pilote ‘ British’ , au cours d’une sympathique cérémonie très  »Belge » dans sa décontraction, l’ACO a honoré le plus ancien pilote Belge ayant participé aux 24 Heures du Mans. Teddy Roussel, alerte malgré ses nombreux printemps, le toujours jeune homme évoqua avec beaucoup d’humour ses souvenirs Manceaux dans les années cinquante. Bertrand Baguette, le plus jeune des pilotes d’outre Quiévrain lors des prochaines 24 Heures, avait tenu à venir féliciter son glorieux aîné.

Fisichella double la mise.

Giancarlo est un pilote rapide. Mais qui oublie quelquefois quelque règles de course. Une fois pour non respect des limites du circuit, une autre fois pour dépassement pendant une procédure de safety car, par deux fois donc le pilote Italien, ancien poleman ici à Spa lors d’un GP de Belgique de F1 avec sa Force India, se voyait rappeler à l’ordre par les commissaires qui l’obligèrent à accomplir deux stop and go !

 

Jean Michel LE ROY

Photos : Manfred GIET

 

WEC 2013 SPA Ferrari AF Corse de Bruni-Fisichella deuxième en LMGTE Pro-© Manfred GIET pour autonewsinfo

WEC 2013 SPA Ferrari AF Corse de Bruni-Fisichella deuxième en LMGTE Pro-© Manfred GIET pour autonewsinfo

FIA WEC

About Author

gilles