VdeV AU MUGELLO. UNE COURSE ANIMEE ET PLEINE DE REBONDISSEMENTS

MISE EN LIGNE 1 / 1 – VdeV 2013 M…newsinfo.jpg DÉTAILS DU FICHIER ATTACHÉ VdeV 2013 MUGELLO Podium Proto Photo Hugues LAROCHE pour autonewsinfo.


VdeV 2013 MUGELLO Podium Proto Photo Hugues LAROCHE pour autonewsinfo.

2ème Manche V de V Endurance Series 2013 Circuit du Mugello – Italie6h Endurance Proto – 6h Endurance GT/Tourisme

On s’attendait, comme souvent, à de belles batailles chez les sports prototypes, mais cette seconde épreuve du championnat 2013 aura  vraiment été passionnante à plus d’un titre. Une course relancée à de nombreuses occasions, suite à des sorties de piste, des ennuis mécaniques ou des accrochages… peu d’équipes auront été épargnées durant ces 6 heures d’endurance.

C’est le samedi matin que les protos disposaient de la piste pour leur séance de qualifi cations. Après cette heure de roulage face au chronomètre, on retrouvait en tête la N°8 de TFT avec Vincent Capillaire en 1’41 »401. Derrière lui la Norma N°40 de l’équipage Mondolot-Zollinger-Fargier, à 0″148, voiture leader au classement général du Championnat après Barcelone.

En troisième place, la Norma CD Sport N°3 du duo Dannielou-Pialat. Essais libres du vendredi et qualifications du samedi ont, par ailleurs, permis à de nombreux pilotes de découvrir les 5,245 kilomètres de ce magnifique, mais exigeant, circuit Italien

 VdeV 2013 MUGELLO Tour de chauffe avant le départ lancé - photo Hugues LAROCHE pour autonewsinfo


VdeV 2013 MUGELLO Tour de chauffe avant le départ lancé – photo Hugues LAROCHE pour autonewsinfo

 

Rendez-vous à 10h, le dimanche matin, pour le départ lancé dans la longue ligne droite du Mugello. Tous les pilotes réalisent une première boucle sans encombre.

Dès ce premier quart d’heure de course, on est impressionné par la performance de Grégory Fargier au volant de la Norma n°40 de l’équipe Palmyr, car c’est par paquets de secondes qu’il prend rapidement ses distances sur la majorité du peloton.

 

 VdeV 2013 MUGELLO Départ Proto Photo Hugues LAROCHE pour autonewsinfo


VdeV 2013 MUGELLO Départ Proto Photo Hugues LAROCHE pour autonewsinfo

 

 

Vincent Capillaire, auteur de la pole sur la Norma n°8 de TFT, semble être l’un des seuls à pouvoir suivre le rythme, mais il reste en retrait pour conserver sa seconde place sans forcer sur la mécanique ni abîmer ses gommes, alors qu’il reste encore plus de 5 heures de course.

Derrière lui, les choses se mettent en place au fil des tours. La Norma TFT N°8 et la Tatuus MSR Corse N°70, se battent pour la troisième place, bientôt rejointes par la N°1 de CD Sport.

Un beau Top 5 en tête duquel Grégory Fargier continue d’évoluer à un rythme soutenu. Dans le peloton, les changements de positions sont nombreux, et l’on a parfois l’impression d’être dans une course sprint à la vue de certains duels musclés dans ces premières heures de course. Les choses se calment peu à peu et l’on pense que la course va désormais se dérouler plus calmement.

C’est sans compter sur les premiers ennuis mécaniques qui envoient plusieurs concurrents dans les stands, alors que l’on n’a pas encore effectué un tiers de la course. Plusieurs sorties de piste font aussi évoluer le classement au sein du peloton, et il ne se passe pas 5 minutes sans qu’un événement ne vienne animer cette manche du Mugello.

 

 VdeV 2013 MUGELLO Peloton debut de course des Protos Photo Hugues LAROCHE pour autonewsinfo


VdeV 2013 MUGELLO Peloton debut de course des Protos Photo Hugues LAROCHE pour autonewsinfo

 

Après 1h30, la voiture de tête a pris un tour à plusieurs concurrents et évolue au milieu du peloton lorsqu’elle s’accroche avec la N°3 pilotée par Maxime Pialat.

Fargier repasse malheureusement par les stands, mais la N°40 perd un minimum de temps puisque les mécaniciens réussissent à redresser un triangle plié.

Pour la N°3 de CD Sport, qui remontait vers le Top 5, après un début de course moyen, c’est plus grave car elle va passer plus d’une demi-heure dans son box afin de réparer. Peu de temps après, c’est au tour de la n°1 de connaître des soucis lorsqu’elle doit redémarrer après son ravitaillement essence.

On approche la mi-course, la n°8 et la n°45 se battent en tête, mais c’est cette fois-ci, c’est au tour du safety car d’entrer en piste pour une durée de 5′ provoquant un regroupement du peloton et de nombreux passages au ravitaillement.

 

Vde-V-2013-MUGELLO-ACCARY-DELAFOSSE-BOSSY-Photo-Hugues-LAROCHE-pour autonewsinfo

Vde-V-2013-MUGELLO-ACCARY-DELAFOSSE-BOSSY-Photo-Hugues-LAROCHE-pour autonewsinfo

 

Au re-start, on assiste à une belle bagarre avec la Norma CD Sport N°1 qui talonne la N°45 d’Avelon Formula. Bellarosa finira par lâcher prise, face à un Thomas Accary déchaîné. Seulement quelques tours effectués depuis que la voiture de sécurité est rentrée, et la N°40 de Palmyr du trio Mondolot-Zollinger-Fargier, animatrice du début de course, est cette fois arrêtée en bord de piste. Elle sera ramenée aux stands et pourra repartir, mais la victoire est désormais hors de portée.

Mêmes déboires pour la voiture-sœur, la N°41 de Palmyr, a priori les deux protos ont eu le même souci d’alternateur et se sont curieusement arrêtées dans le même tour !!!

 

VdeV-2013-MUGELLO-MONDOLOT-DEVANT-LE-PELOTON-Photo-Hugues-LAROCHE-pour-autonewsinfo.

VdeV-2013-MUGELLO-MONDOLOT-devant le peloton. Pas pour longtemps-PELOTON-Photo-Hugues-LAROCHE-pour-autonewsinfo.

 

Après cette série de péripéties, le classement à l’attaque de la 4e heure de course est donc le suivant : Wolf Avelon Formula N°45 – Norma CD Sport N°1, à 7″ puis la Norma TFT N°8, à 24″.

Chez CD Sport, les trois autres voitures ne connaissent pas la même réussite puisque les ennuis sont réguliers depuis le début de course, et la  numéro 4 finit par abandonner (problème moteur) alors qu’Inès Taittinger venait de prendre le volant. Les hommes de tête ne sont pas épargnés, puisque c’est ensuite au tour de la N°8 de rentrer à plusieurs reprises avec des problèmes de palettes. Elle perd sa seconde place, mais reste tout de même 3e. Devant, la N°1 et la N°45 s’échangent le fauteuil de leader à la faveur des ravitaillements et changements de pilotes, mais rien n’est donc encore fait.

Petite frayeur pour la N°1 qui a du mal à redémarrer après son passage à la pompe, un problème que de nombreux protos ont d’ailleurs connu ce week-end. Elle finit par repartir après un passage au box, mais perd plusieurs minutes. Quelques temps après, c’est au tour du pilote de la Wolf de tête de connaître son moment de stress, puisqu’il s’accroche en piste avec la n°42 de Palmyr qui finit dans le bac à graviers mais heureusement pour elle, la n°45 continue son chemin vers la ligne d’arrivée avec peu de séquelles de cette rencontre. Peut-être une conséquence de cet accrochage, dans l’avant-dernier tour elle est victime d’une crevaison lente qui aurait pu lui coûter la victoire.

Vincent Capillaire, qui était, rappelons-le, auteur de la pole, a repris le volant de la TFT N°8. Il enchaîne des chronos impressionnants, mais il ne pourra faire mieux que la troisième place. David Zollinger a pris le volant de la N°40 pour les vingt dernières minutes de course – il n’avait pas encore roulé – mais c’est un week-end qui ne sourira pas

 

 VdeV 2013 MUGELLO Les vainqueurs en Proto Photo Hugues LAROCHE pour autonewsinfo


VdeV 2013 MUGELLO Les vainqueurs en Proto Photo Hugues LAROCHE pour autonewsinfo

 

L’hymne Italien retenti sur le podium du Mugello pour la victoire à domicile de l’équipe Avelon Formula et de ses pilotes Ivan Bellarosa et Alessandro Latif au volant de la Wolf N°45 !

Sur la seconde marche, le trio Thomas Accary-Damien Delafosse-Thibaut Bossy avec la Norma N°1 de CD Sport. Troisièmes : William Cavailhes, Vincent Capillaire et Karim Doguet sur la Norma TFT N°8.

Vde-V-2013-MUGELLO-CAVAILHES-CAPILLAIRE-DOGUET-Photo-Hugues-LAROCHE-pour-autonewsinfo

Vde-V-2013-MUGELLO-CAVAILHES-CAPILLAIRE-DOGUET-Photo-Hugues-LAROCHE-pour-autonewsinfo

 

Le Top 5 étant complété par les Tatuus N°7 et N°5 de l’équipe TFT qui réalise ainsi un beau tir groupé sur cette épreuve du Mugello. La Tatuus N°6 est aussi 7e.

Une fois de plus, on retrouve les trois constructeurs dans les cinq premiers. Le Championnat qui n’en est qu’ à sa seconde manche,est loin d’être joué, même si la Norma TFT prend une belle place au classement général après ses deux podiums en deux manches.

Quelle course en Endurance Proto !

On a rarement vue une épreuve avec autant de rebondissements, et de tous types. Accrochages, ennuis mécaniques, sorties de piste, pénalités, safety car…

Un panel complet d’événements de course qui n’a cessé de rebattre les cartes durant ces 6 heures, et de maintenir la pression sur les pilotes et les teams. La mécanique et les Hommes ont souffert, mais cette course du Mugello restera certainement dans tous les esprits.

Prochaine étape, et troisième manche du Championnat 2013 de l’Endurance Proto, les 31 mai, 1er et 2 juin au Castellet sur le circuit Paul Ricard, avec cette fois-ci une manche de 4 heures.

 

 Enzo LAPLACETTE

Photos : Hugues LAROCHE

 

Vde-V-2013-MUGELLO-BELLAROSA-LATIF-Photo-Hugues-LAROCHE-pour-autonewsinfo.

Vde-V-2013-MUGELLO-BELLAROSA-LATIF-Photo-Hugues-LAROCHE-pour-autonewsinfo.

Classement général Endurance Proto

 

1er : 51 points

N° 8 : Norma M20 FC / TFT
Capillaire-Cavailhes-Doguet

2ème : 46,50 points

N° 1 : Norma M20 FC – Team CD Sport
Thomas Accary

3ème: 37,50 points

N° 45 : Wolf GB08 – Team Avelon Formula
Bellarosa – Latif

N°40 : Norma M20 FC – Team Palmyr
Mondolot-Zollinger-Fargier

 

Sport

About Author

gilles