INDYCAR. A LONG BEACH TRISTAN VAUTIER S’EST MIS EN EVIDENCE

INDYCAR 2013 LONG BEACH DALLARA DW TRISTAN VAUTIER

 

Pour Tristan Vautier, le week-end de Long Beach, a été up and…down !

Parti depuis la 27ème place du fait d’une pénalité due à un changement de moteur, Tristan Vautier a néanmoins réussi la performance s’il en est, de remonter 24 places pour se retrouver au ¾ de la course en… 3ème position !

Un bel exploit qui n’a pas manqué de marquer les esprits car le jeune espoir Français n’en est tout simplement qu’à sa seconde épreuve dans ce Championnat Indycar !!!

Malheureusement par la suite, une erreur d’appréciation de l’équipe du Schmidt Peterson Motorsports avant d’aborder le dernier relais a finalement relégué le rookie à la 17ème place à l’issue des 80 tours du Circuit dans les rues de Long Beach en Californie.

 

INDYCAR-2013- A ST-PETERSBURG-ABANDON-VAUTHIER-Photo-VISION-SPORT-AGENCY-pour-autonewsinfo

INDYCAR-2013- A ST-PETERSBURG-ABANDON-VAUTHIER-Photo-VISION-SPORT-AGENCY-pour-autonewsinfo

 

Les essais :

Lors des premiers tours de roues, il était difficile pour Tristan de s’y retrouver et c’est avec le 21ème temps qu’il termine sa 1ère séance.

« J’ai eu beaucoup de mal, il y avait très peu de grip sur la voiture. »

L’écurie modifie immédiatement le tir pour proposer au Français de nouveaux réglages pour la séance suivante : travail récompensé car c’est un 4ème temps qui s’affiche au tableau. Le lendemain pour les derniers essais ce fût plus difficile et ce n’est que 14ème que Tristan revient à son stand

« Nous voulions gagner plus par rapport à la séance de la veille mais nous avons fait trop de changements et nous étions pas satisfaits. Donc plutôt que reprendre les (bons) réglages de la veille, Simon Pagenaud ayant fait le meilleur temps, nous avons décidé de nous caler sur les siens pour aborder les qualifs qui suivaient ».

 

Les qualifs et le warm-up :

Contrairement aux deux premières manches de la saison, le rookie a dû se contenter de la première séance en se classant 10ème de son groupe et 19ème au général (son coéquipier Simon Pagenaud, quant à lui, signait le 17ème temps) mais avec beaucoup d’espoir suite au warm-up.

« Suite à la déception des qualifs nous sommes finalement revenus au set-up de la 2ème séance d’essais ce qui était la bonne solution puisque nous finissons 7ème au général du warm-up et 3ème des pneus durs. Le temps au tour était devenu plus facile à extraire de la voiture et nous avons donc décidé de faire le minimum de changements pour la course à venir ».

 

INDYCAR-2013-SAO-PAULO-Tristan-Vautier-Portrait

 

La  course :

Du fait d’un changement de moteur, et comme le veut le règlement, Tristan se voit affliger d’une pénalité le plaçant finalement en dernier (27ème) sur la grille de départ.

« Le début de course fût assez complexe du fait de nombreux ralentissements dans les premiers virages. Au 6ème virage, j’ai eu un contact avec Scott Dixon car je pensais qu’il allait dépasser par la gauche un concurrent et finalement il n’a pas pris cette trajectoire et je l’ai touché quand il est revenu sur la droite».

A cause de cet incident le pilote #55 est sanctionné par un drive-through. Celui l’exécute alors en même temps que la présentation du drapeau jaune et de la sortie du safety-car ce qui amoindrira la perte de temps.

« Juste après je suis repassé par les stands pour changer mon aileron avant qui avait été endommagé ».

Par la suite, Tristan commence sa remontée en gagnant des places au fur et à mesure.

« Ce n’était pas facile de doubler au début car il y avait beaucoup de traffic, le circuit est étroit entre les murs, mais nous avions un bon rythme. Une fois les pilotes les plus lents dépassés et avec l’aide d’une bonne stratégie de l’équipe nous étions 12ème lors de la sortie des stands ».

Le safety-car à nouveau en piste juste à sa sortie des stands, Tristan peut ainsi recoller au peloton des pilotes de tête. Une fois le drapeau vert présenté, le Grenoblois a beaucoup de vitesse et effectue un double dépassement dans la zone de freinage.

« C’était très chaud j’étais à l’extérieur avec deux voitures à ma gauche et en même temps à droite, deux autres se sont encastrées. J’ai réussi à me faufiler et éviter le crash ce qui m’a permis de me retrouver à la 7ème place ».

Quelques tours plus tard, un nouveau drapeau jaune est de sortie et à nouveau le Français effectue à bon restart.

« J’avais un bon élan, un bon « run » sur les pilotes de devant et j’ai pu me placer à la 4ème place dès le premier virage ».

Tristan se retrouve donc derrière Dario Franchitti,  qu’il observe pendant quelques tours afin d’apprécier le meilleur moment pour le passer ce qu’il réussit brillamment au 41ème tour se retrouvant à la 3ème place à ce moment de l’épreuve.

Notons que Tristan avait depuis le début de la course gagné 24 places !

« Par la suite, j’étais en pneus rouges, et j’ai commencé à remonter sur les leaders même si je dégradais un peu sur la fin du relais. J’étais sur la même stratégie donc nous avions de bons espoirs pour un podium. »

Au 50ème tour, profitant de la sortie du safety-car en piste, tout le monde, y compris Tristan, rentre au stand pour attaquer le dernier relais.

« Nous avons changé très vite les pneus mais malheureusement le team m’a fait sortir au moment où Will Power rentrait, nous nous sommes touchés et le temps de redémarrer la voiture, je suis ressorti en queue de peloton ».

Cette erreur d’équipe, dans la précipitation en pitlane avec toutes les voitures rentrées, a coûté la course au Français.

« Ce sont des choses qui peuvent arriver dans une écurie, nous ne travaillons pas depuis longtemps ensemble et nous avons encore des ajustements à faire. »

Ce sera finalement à la 17ème place que Tristan passera la ligne d’arrivée avec une grande déception.

« C’est bien sûr très frustrant de finir la course à cette place, nous avons prouvé depuis le début du Championnat que nous pouvons faire de belles choses et nous n’avons pas encore concrétisé. Nous devons tous tirer les enseignements de ce qui s’est passé à Long Beach. J’ai une équipe formidable qui a su rectifier les réglages pour la course et je les remercie pour leur engagement auprès de moi. Je suis content que Simon (Pagenaud) ai réussi en partant 17ème à faire une belle remontée jusqu’à la 8ème place. Bravo à lui ! Merci à tous, partenaires, fans et famille pour votre soutien et vos messages qui réconfortent et donnent une belle énergie pour aborder la prochaine course dans 15 jours ! »

Prochaine épreuve le 5 mai dans les rues de Sao Paulo au Brésil.

 

Peter GRISWOLD

Photos : Vision Sport Agency et Team 

 

Indycar Sport

About Author

gilles