F1. VETTEL VICTORIEUX A BAHREÏN OU LE MOTEUR RENAULT MONOPOLISE LE PODIUM AVEC KIMI ET GROSJEAN

VETTEL REMPORTE LE GRAND PRIX DE BAHREIN EN UNE STRATEGIE A TROIS ARRETS

F1-2013-BAHREIN-PODIUM-VETTEL-KIMI-ROMAIN 100 % RENAULT

F1-2013-BAHREIN-PODIUM-VETTEL-KIMI-ROMAIN 100 % RENAULT

 

Sur le circuit de Sakhir, victoire ce Dimanche de la RED BULL-RENAULT du triple Champion du Monde, l’Allemand Sebastian Vettel, qui l’emporte en devançant les deux LOTUS RENAULT du Finlandais Kimi Raikkonen et du Français Romain Grosjean.

Ce podium 2013 est d’ailleurs très exactement le même que celui de la saison dernière, où ces trois hommes s’étaient déjà retrouvés ensembles côte-à-côte !!!

Magnifique performance de l’Ecossais Paul Di Resta qui termine 4ème avec sa Force India-Mercedes devant la … Mercedes de Lewis Hamilton.

A noter que le Poleman Nico Rosberg ne termine que seulement 9ème derrière la Ferrari de Fernando Alonso dont la monoplace a rencontré trés vite en début de GP des ennuis avec le KERS.

 

F1-2013-BAHREIN-1-er-VETTEL-sur-le-podium-photo-PIRELLI

F1-2013-BAHREIN-1-er-VETTEL-sur-le-podium-photo-PIRELLI

 

Le Champion du Monde en titre, Sebastian Vettel, s’est armé d’une stratégie à trois arrêts aux stands pour remporter le Grand Prix de Bahreïn, quatrième manche du mondial 2013 et étendre encore un peu plus son avance au classement provisoire de ce Championnat du monde, la portant désormais à 10 points.

Parti de la grille de départ avec le mélange medium Pirelli P Zero Blanc, et complétant deux relais avec des trains durs P Zero Orange, Vettel a signé le 28ème succès de sa carrière avec une large avance et supérieure à neuf secondes.

Il lâchait satisfait du travail accompli :

 » Ce fut une course fantastique, j’adresse un énorme, énorme merci à toute l’équipe. Ce fut un sans faute, sans à-coup du début à la fin. J’ai pris la tête dès que j’ai pu et fait ensuite très attention à mes pneus. J’avais même l’impression d’être de mieux en mieux au fil des tours. « 

Une grande variété de stratégies fut observée dans la chaleur de Bahreïn, certaines monoplaces ne s’arrêtant que deux fois, d’autres choisissant carrément … quatre arrêts!

 

F1-2013-BAHREIN-La-fete-chez-LOTUS-RENAULT-avec-KIMI-et-ROMAIN-2-et-3

F1-2013-BAHREIN-La-fete-chez-LOTUS-RENAULT-avec-KIMI-et-ROMAIN-2-et-3

 

La stratégie pneumatique a joué un rôle non-négligeable dans la bataille pour les places d’honneur, les deux pilotes du Team Lotus-Renault, Kimi Räikkönen, le Finlandais et son coéquipier Français Romain Grosjean, observant respectivement deux et trois arrêts. Grosjean dépassa d’ailleurs en fin de Grand Prix la Force India de Paul di Resta, également en deux arrêts, bouclant ainsi un podium 100% identique à celui de l’an dernier !

 

F1-2013-BAHREIN-KIMI-RAIKKONEN-Photo-Team

F1-2013-BAHREIN-KIMI-RAIKKONEN-Photo-Team

 

Kimi, qui indiquait :

“ Ce n’était pas une journée idéale hier, nous avions donc prévu d’essayer une stratégie à deux arrêts aujourd’hui et cela a bien fonctionné.  Je n’ai pas eu un bon rythme lors des deux premiers tours, mais, après le premier pit-stop, j’ai pu revenir plus fort. Nous avons donc eu une bonne course au final.”

 

F1-2013-BAHREIN-LOTUS-RENAULT-ROMAIN-GROSJEAN photo Team

F1-2013-BAHREIN-LOTUS-RENAULT-ROMAIN-GROSJEAN photo Team

 

Quant à son jeune partenaire, Romain Grosjean, visiblement enfin détendu et heureux, lui il confiait à l’ancien pilote David Coulthard, venu recueillir ses 1éres impressions:

 » Cela fait du bien de se retrouver ici sur le podium »

Avant de préciser :

« J’ai vécu un début de saison difficile, même si j’ai terminé toutes les courses dans les points, mais la performance n’était pas vraiment là. On a travaillé dur avec le team pour mettre le doigt sur le problème et ce week-end j’ai retrouvé un bon feeling avec l’auto. On était sur deux arrêts, mais en partant avec un train neuf de pneus dur, je devais aller plus loin sur le premier relais. Malheureusement, des débris sur la piste m’ont contraint à m’arrêter un peu tôt, sans profiter de cet avantage. Finalement, j’ai pu revenir fort en fin de course avec les pneus tendres, et cela m’a permis de prendre le meilleur sur di Resta pour la troisième place. »

La plupart des pilotes s’était élancée en pneus mediums, à l’exception de la Ferrari de Massa, la Lotus de Grosjean, la Sauber de Hülkenberg, la Williams de Bottas, la Toro Rosso de Vergne et la seconde Sauber de Gutierrez, tous partis en durs.

 

F1 2013 - Paul Hembery portrait. photo PIRELLI

F1 2013 – Paul Hembery portrait. photo PIRELLI

 

A l’arrivée, Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, expliquait :

« Ce fut fantastique de voir une course si serrée à tous les niveaux du plateau, du départ à l’arrivée du Grand Prix. D’une certaine façon, cela est dû au fait qu’il n’y avait qu’une petite différence de performance entre les deux mélanges, ce qui fait que l’on a vu des stratégies très variées. A cette occasion, il n’y avait pas d’avantage clair à partir avec un mélange en particulier en termes de performance pure en course. Les fortes températures –les plus élevées vues jusqu’à présent cette année- ont rendu la gestion de la dégradation thermique des pneus particulièrement difficile, récompensant les pilotes disposant de la meilleure stratégie et le style le pilotage le plus coulé. Il y a clairement eu un problème avec le pneu de la Ferrari de Felipe Massa, actuellement sous investigation. Nous avons vu des coupures sur le flanc en haut de la bande de roulement et sommes actuellement en train de hercher l’origine de ces coupures ».

Les pilotes motorisés par Renault ont donc trusté le podium du Grand Prix de Bahreïn, avec Sebastian Vettel, vainqueur devant le duo de Lotus F1 Team, Kimi Räikkönen et Romain Grosjean.

 

F1-2013-BAHREIN-RED-BULL-RENAULT-VETTEL-photo-team Red Bull

F1-2013-BAHREIN-RED-BULL-RENAULT-VETTEL-photo-team Red Bull

 

 

Le V8 Renault RS27 réalise à nouveau un sensationnel triplé sur le circuit de Sakhir pour la seconde année consécutive, une performance qu’aucun autre motoriste n’avait réussi entre-temps. Il s’agit de la 154éme victoire d’un moteur Renault en F1, et de la 36éme dans le cadre du partenariat avec l’équipe Red Bull Racing.

Complétant un bilan positif pour le motoriste Français, Mark Webber place la seconde Red Bull dans le Top 10. L’Australien tenait la cinquième position jusqu’au dernier tour, mais une dégradation importante de ses pneumatiques, ne lui permettait pas hélas de résister d’abord à Lewis Hamilton puis à Sergio Perez.

 

F1-2013-BAHREIN-RED-BULL-RENAULT-MARK-WEBBER photo Team

F1-2013-BAHREIN-RED-BULL-RENAULT-MARK-WEBBER photo Team

 

En scorant avec leurs deux pilotes, les deux écuries Red Bull Racing et Lotus F1 Team, mènent le Championnat du Monde des Constructeurs avec respectivement 109 et 93 points.

Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen restant aux deux premières places du classement Pilotes avec 77 et 67 points.

Du coup, le grand perdant du jour a pour nom Fernando Alonso. Sans DRS, contraint de rejoindre son stand à deux reprises, au 8éme et encore au 9éme tours, l’Espagnol de la Scuderia a ensuite tenté de faire de son mieux, résistant à ses adversaires autant qu’il le pouvait. Lui qui ventait à qui voulait l’entendre cette fiabilité qu’il avait si souvent saluée lors de la campagne 2012, l’a lâché ce dimanche avec pour 1ére conséquence, la perte de gros, lourds et précieux points.

Vettel, on l’a dit mène le Championnat ‘Pilotes’ avec 77 points, devant Räikkönen qui en compte 67 pts et Hamilton avec 50. Alonso, n’apparait lui ce soir qu’au quatrième rang, avec 47 unités.

Soit un sérieux écart de trente points avec le leader Vettel !

Ce qui représente déjà tout de même plus qu’une victoire….

 F1 2013 REMI TAFFIN portrait

 

Rémi Taffin, Directeur des prestations piste de Renault Sport F1, était naturellement aux anges :

C’est un grand moment pour toute l’équipe de Renault Sport F1, avec un triplé pour la seconde année consécutive à Bahreïn. C’est également la première fois de l’année qu’un motoriste réalise cette performance, nous pouvons donc être fiers de ce résultat. C’est d’autant plus satisfaisant sur un circuit aussi difficile, où la chaleur, le manque d’humidité et les conditions ambiantes mettent les moteurs à rude épreuve. La victoire de Sebastian et le double podium des Lotus constituent le fait marquant du jour, mais il y a de nombreux autres aspects positifs à retenir. Les deux Williams ont été performantes et Pastor n’était pas loin de décrocher ses premiers points de la saison. De même, les Caterham ont fait un gros pas en avant et elles semblent avoir repris le dessus sur les Marussia.

Et il concluait :

Tous nos partenaires affichent donc un haut niveau de performance et c’est idéal de voir deux d’entre eux en bagarre pour la tête du championnat. Nous avons plusieurs domaines sur lesquels nous voulons nous concentrer pendant la pause qui va précéder le début de la saison européenne et l’arrivée de nouvelles évolutions sur les monoplaces. Nous allons fêter ce succès et retourner très vite au travail pour tenter de rééditer ces résultats en Espagne !

 

F1 - TORO ROSSO STR8 REVEAL 2013

 

Seul pilote à avoir abandonner lors de ce Grand Prix de Bahreïn, Jean-Eric Vergne suite à un contact lors du 1er tour, racontait ce qui s’était passé :

 » J’ai été poussé par Bottas quand j’essayais de le passer au quatrième virage, alors que je lui laissais beaucoup de place, il m’a heurté. Malheureusement pour van der Garde, il était au mauvais endroit au mauvais moment et ce fut un violent impact, qui a causé beaucoup de dégâts sur la voiture. Après mon arrêt, j’ai essayé de voir comment la voiture allait, mais au final, j’avais un tour de retard, j’avais perdu beaucoup d’éléments aérodynamiques et les dégâts avaient provoqué une surchauffe dangereuse, donc l’équipe m’a demandé de rentrer pour abandonner ».

Prochain rendez-vous en Espagne sur le circuit Catalan de Monbtmélo au nord de Barcelone

 

Sam HORNETT

Photos : Teams et Pirelli

 

LE CLASSEMENT FINAL DU GP DE BAHREIN

 

1 – Sebastian Vettel (Red Bull RB9-Renault) les 57 tours en 1h36’00″498
2 – Kimi Raikkonen (Lotus E21-Renault) à 9″111
3 – Romain Grosjean (Lotus E21-Renault) à 19″507
4 – Paul Di Resta (Force India VJM06-Mercedes) à 21″727
5 – Lewis Hamilton (Mercedes W04) à 35″230
6 – Mark Webber (Red Bull RB9-Renault) à 35″998
7 – Sergio Perez (McLaren MP4/28-Mercedes) à 37″244
8 – Fernando Alonso (Ferrari F138) à 37″574
9 – Nico Rosberg (Mercedes W04) à 41″126
10 – Jenson Button (McLaren MP4/28-Mercedes) à 46″631
11 – Pastor Maldonado (Williams FW35-Renault) à 1’06″450
12 – Nico Hulkenberg (Sauber C32-Ferrari) à 1’12″933
13 – Adrian Sutil (Force India VJM06-Mercedes) à 1’16″719
14 – Valtteri Bottas (Williams FW35-Renault) à 1’21″511
15 – Felipe Massa (Ferrari F138) à 1’26″364
16 – Daniel Ricciardo (Toro Rosso STR8-Ferrari) à 1 tour
17 – Charles Pic (Caterham CT03-Renault) à 1 tour
18 – Esteban Gutierrez (Sauber C32-Ferrari) à 1 tour
19 – Jules Bianchi (Marussia MR02-Cosworth) à 1 tour
20 – Max Chilton (Marussia MR02-Cosworth) à 1 Tour
21 – Giedo Van der Garde (Caterham CT03-Renault) à 2 Tours

MEILLEUR TOUR : Sebastian Vettel, en 1’36″961

ABANDON
Jean-Eric Vergne

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES PILOTES

1.Vettel : 77 pts – 2.Raikkonen : 67 – 3.Hamilton : 50 – 4.Alonso : 47 – 5.Webber : 32 – 6.Massa : 30 – 7.Grosjean : 26 – 8.Di Resta : 20 – 9.Rosberg : 14 – 10.Button : 13 – 11.Perez : 10 – 12.Ricciardo et Sutil  : 6 – 14.Hulkenberg : 5 – 15.Vergne : 1.

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES CONSTRUCTEURS

1.Red Bull-Renault : 109 points – 2.Lotus-Renault : 93 pts –  3.Ferrari : 77 pts – 4.Mercedes : 64 pts – 5.Force India-Mercedes : 26 pts – 6.McLaren-Mercedes : 23 pts – 7.Toro Rosso-Ferrari : 7 pts -8.Sauber-Ferrari : 5 pts.

F1 Sport

About Author

gilles