F1. GRAND PRIX DE BAHREIN 2013. TROIS ARRETS ATTENDUS POUR LE GRAND PRIX DE BAHREIN

 

 F1-2013-BAHREIN-LOTUS-RENAULT-KIMI-RAIKKONEN


F1-2013-BAHREIN-LOTUS-RENAULT-KIMI-RAIKKONEN

 

Kimi Räikkönen, au volant de sa Lotus-Renault, s’est montré le plus rapide de la seconde séance d’essais libres du Grand Prix de Bahreïn, établissant sur le circuit de Sakhir, le meilleur temps du week-end pour l’heure en 1’34 »154, chaussé du pneu medium P Zero Blanc. Le mélange Blanc est associé ce week-end au dur (P Zero Orange).

Les pilotes n’ont utilisé que le pneu dur durant la première séance, dominée par les deux Ferrari de Felipe Massa et Fernando Alonso.

En seconde séance, toutes les équipes testèrent également les pneus mediums par un pic de température atteignant les… 42°C !

Les équipes se sont concentrées en fin de séance sur des relais plus longs avec de grandes charges de carburant pour simuler les conditions exigeantes de la course de dimanche.

Le fait du jour :

F1-2013-GP-BAHREIN-1er-ALONSO-DEBOUT-sur-sa-FERRARI-Photo-Bernard-ASSET

F1-2013-GP-BAHREIN-1er-ALONSO-DEBOUT-sur-sa-FERRARI-Photo-Bernard-ASSET

 

Fernando Alonso, vainqueur du Grand Prix de Chine, est le pilote le plus victorieux à Bahreïn, avec déjà trois succès à son palmarés. Par ailleurs, la Scuderia Ferrari comptabilise deux autres victoires avec son coéquipier Felipe Massa sur le tracé de Sakhir, faisant de ce duo, l’association la plus victorieuse à Manama.

Le GP de Bahreïn n’a jamais été remporté depuis une position au-delà des deux premières lignes de la grille, mais n’a pas non plus été particulièrement favorable à l’auteur de la pole position, non plus !

Au total, le poleman s’est imposé à seulement quatre reprises en 8 éditions! Pirelli s’est aligné à Bahreïn pour la première fois la saison dernière, mais a réalisé d’importants tests sur le tracé avant son retour en Formule 1, dans le cadre de ses préparatifs.

Pour ce qui fut sans doute une première dans l’histoire de la F1, ceux-ci avaient été interrompus par…une tempête de sable !

 

PIRELLI-SOUS-LES-COUVERTURES-CHAUFFANTES-Stand-WILLIAMS-RENAULT

PIRELLI-SOUS-LES-COUVERTURES-CHAUFFANTES-Stand-WILLIAMS-RENAULT.Photo PIRELLI

 

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, confiait vendredi soir :

« Comme prévu, l’évolution de la piste a joué un rôle prépondérant dans l’action d’aujourd’hui, de nombreux pilotes ne roulant que tardivement lors de chaque séance pour tirer parti des dépôts de gomme en piste. Le circuit va continuer à évoluer au fil du weekend et l’on ne connaît pas encore les stratégies adoptées par tous les pilotes. L’usure et la dégradation sont là où nous les attendions à ce stade du weekend, le pneu arrière travaillant particulièrement dur ici. Mais en course, les monoplaces seront sans doute en mesure de réaliser des relais plus longs que ce que l’on voit pour le moment. Certains pilotes complètent déjà 15 tours avec les pneus durs et nous sommes certainement en route vers une course à trois arrêts, bien qu’il soit possible de voir certaines équipes tenter deux arrêts. Une fois que nous aurons analysé les données et vu les temps des derniers essais de demain, nous devrions avoir une idée plus claire de la stratégie optimale ».

 

F1-2013-JEREZ-TEST-KIMI-stand-PIRELLI

F1-2013-KIMI-stand-PIRELLI

Les pneus les plus rapides de la journée 

1ére séance libre:

1.F Massa. 1’34 »487. Durs usés

2.F Alonso. 1’34 »564. Durs usés

3.N Rosberg. 1’34 »621. Durs usés

 

 2éme séance libre

1.K Räikkönen. 1’34 »154. Medium Neufs

2.M Webber. 1’34 »184. Medium Neufs

3.S Vettel. 1’34 »282. Medium Neufs

 

Aurélie ELBAZ

Photos : Bernard ASSET et PIRELLI

 

F1

About Author

gilles