ENDURANCE ELMS 2013. VICTOIRE POUR LA ZYTEK NISSAN DU TEAM JOTA AVEC DOLAN ET TURVEY A SILVERSTONE

  

ELMS 2013 MORGAN JUDD Team MORAND Franck MAILLEUX Natacha GACHNANG Photo Gilles VITRY autonewsinfo

ELMS 2013 MORGAN JUDD Team MORAND Franck MAILLEUX Natacha GACHNANG Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

 

Dans des conditions météo dantesques et épouvantables, de véritables hallebardes s’étant abattues dès le départ des Trois Heures de Silverstone, la manche inaugurale du Championnat d’endurance ELMS (European Le Mans Séries) la Zytek à moteur Nissan du Team Britannique Jota Sport, confiée au tandem formé de Simon Dolan et d’Oliver Turvey, a remporté cette épreuve d’ouverture de la saison 2013

 

ELMS 2013 Team JOTA DOLAN TURVEY 1ere des 3 Heures de Silverstone 13 AVRIL Photo Gilles VITRY - autonewsinfo

 

Alors qu’après deux jours pluvieux et frisquets, le beau temps avait en matinée envahi le circuit du Comté du Northamptonshire, à tel point qu’à l’entrée du circuit, l’un des gardiens nous avait lâché ‘’ a summertime day ‘’ autrement un dit ‘ un beau jour d’été ‘ rapidement en fin de matinée alors que les voitures se mettaient en pré-grille, une nouvelle et violente averse s’abattait sur la piste de Silverstone.

Comme quelques minutes plus tôt pendant la séance des chronos réservée aux concurrents du Championnat du monde WEC !

Ce vilain temps Anglais que les étrangers nomment ‘ a real English day ‘ un temps typiquement Britannique, a complétement changé la donne et bouleversé le déroulement de la course.

Et a finalement joué un rôle important dans la physionomie finale de ce premier round de l’ELMS, millésime 2013 !

Les conditions climatiques, ensuite n’ont fait que s’aggraver alors que la course avançait. Et on a alors assisté à un ballet de tête a queue, de sorties de piste, frappant tour à tout les leaders.

 

ELMS 2013 SILVERSTONE Course ALPINE SIGNATECH Photo Gilles VITRY autonewsinfo

ELMS 2013 SILVERSTONE Course ALPINE SIGNATECH Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

C’est ainsi que l’Alpine Signatech, qui s’était élancé en 3éme position et qui confiée au très rapide Nelson Panciatici, avait avant la fin du 1er tour récupéré le commandement, à la suite d’un aquaplaning, la piste étant plus qu’inondé, l’équipier de Nelson flirtait un peu plus tard avec les rails. Dans les minutes suivantes, de très nombreux concurrents partaient à leur tour à la faute. Certains comme Pierre Ragues, parvenant à revenir en piste, d’autres hélas malheureusement comme la Morgan Judd du leader, alors aux mains de l’infortuné Franck Mailleux, ne pouvant éviter également de glisser vers les rails, suite également à un aquaplaning…

La voiture du Morand Racing après le choc, ne pouvait repartir !

 

La pluie redoublant avec moult rafales de vent glaciales, le directeur de course choisissait alors que la mi-course n’était pas atteinte d’envoyer en piste la voiture de sécurité, le fameux safety-car.

S’ensuivait ensuite une longue et pénible petite heure de procession des concurrents à petite vitesse derriére cet engin

Finalement après 2Heures 20 de course, et alors qu’on venait d’arriver aux 75% de la distance prévue pour la course, la direction et les commissaires décidaient de sortir les drapeaux rouges et de stopper les rescapés.

Le classement était donc celui qui s’affichait sur les écrans et moniteurs lorsque le Safety car était entré en piste.

 

ELMS-2013-SILVERSTONE-ZYTEK-NISSAN-VICTORIEUSE-des-3-H-13-AVRIL-avec-DOLAN-TURVEY-Photo-autonewsinfo

ELMS-2013-SILVERSTONE-ZYTEK-NISSAN du Team JOTA-VICTORIEUSE-des-3-H-13-AVRIL-avec-DOLAN-TURVEY-Photo-autonewsinfo

 

C’est donc la Zytek –Nissan de l’écurie Britannique JOTA qui l’emportait devant l’Oreca-Nissan de l’écurie Murphy, le podium étant complété par l’Oreca-Nissan du Thiriet by TDS

Quant à l’Alpine Signatech de la paire Nelson Panciatici-Pierre Ragues, après avoir pris un excellent départ avant que les nuages ​​de pluie contrarient sa progression et que le Team décide vite de chausser des pneus pluie, la voiture Française s’étant présenté comme bien d’autres en slicks, un inattendu aquaplaning, a mis fin au rêve de toute l’écurie de finir sur le podium pour sa 1ére sortie.

Néanmoins le staff Alpine avec à sa tête Bernard Ollivier, le grand patron de la firme, positivait. Tout comme un peu plus tôt, Carlos Tavares, le DG de Renault et l’homme à l’origine de cette présence en compétition, venu encourager ses troupes et ravi des résultats des essais (3éme chrono) mais déjà reparti du circuit

 

ELMS 2013 SILVERSTONE course Oreca Nissan du Team MURPHY Hartley Paterson Photo Gilles VITRY autonewsinfo

ELMS 2013 SILVERSTONE course Oreca Nissan du Team MURPHY Hartley Paterson Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

Quoiqu’il en soit, la bataille pour la victoire a été forte en début de course entre cette Alpine Signatech, le prototype Oreca Nissan du Team Murphy, la Morgan Judd du Morand Racing, l’autre Oreca Nissan de l’équipe Championne ELMS en titre,Thiriet by TDS Racing et la Zytek-Nissan du Team JOTA, finalement sortie victorieuse sans finir de combattre.

Auparavant avant que les terribles conditions humides ne perturbent le bon déroulement, le brillant Kiwi Néo-zélandais – ancien membre de la filiére Red Bull -Brendon Hartley, avait pris le relais de l’Alpine et s’était  construit une grosse avance au volant du prototype LMP2 Oreca-Nissan du Team Murphy.

Mais sur cette véritable patinoire, une infime erreur  de la part de l’ancien pensionnaire de la filière Red Bull, dans la courbe de Stowe, voyait la voiture s’échouer dans les graviers.

Le très expérimenté Franck Mailleux au volant de la Morgan-Judd du Morand Racing, héritait alors de la tête avant qu’il ne se fasse lui aussi également à son tour piéger par un aquaplaning alors qu’il tentait de dépasser l’une des Porsche GT et qu’il ne se fasse jeter hors de la piste, frappant le mur de protection, lourdement.

 

ELMS-2013-SILVERSTONE-MORGAN-JUDD-Team-MORAND-Racing-MAILLEUX-GACHNANG-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

ELMS-2013-SILVERSTONE-MORGAN-JUDD-Team-MORAND-Racing-MAILLEUX-GACHNANG-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Du coup, les pilotes, les petits veinards encore en piste, voyant les sorties de piste se multiplier, décidaient de ralentir la cadence et de lever considérablement le pied, se battant avec leurs volants pour garder leurs voitures sur la piste !

Tous les leaders dehors, c’est ensuite la voiture des Champions ELMS 2012, celle du TDS Racing qui s’emparait du commandement à mi-course, puis la Zytek-Nissan la relayait lors de l’entrée en piste de la voiture de sécurité qui était déployé en raison du fait que les conditions en piste, s’étaient considérablement aggravées.  Le staff de l’Oreca-Nissan DU Team Thiriet, revenant à son stand pensant bénéficier de cette neutralisation…

Hélas elle revenait en piste en … 3éme position !

 ELMS 2013 SILVERSTONE ORACA NISSAN Team THIRIET Photo Gilles VITRY autonewsinfo


ELMS 2013 SILVERSTONE ORACA NISSAN Team THIRIET Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

Et comme la voiture de sécurité allait demeurer sur la piste pendant près de 50 minutes avant que l’ordre ne tombe de fin de course, les drapeaux rouges faisant, on l’a dit, leurs apparitions après 75% de la distance parcourue et 2Heures 20’ de course, la voiture sacrée en 2012 perdait une victoire possible !

Et c’est la voiture qui s’était élancée depuis la pole, la Zytek du Jota Racing qui était déclaré victorieuse  après 48 tours, devançant l’Oreca-Judd  du Team Suisse Race Performance de Michel Frey et Patric Niederhauser et donc l’Oreca du Thiriet by TDS de Pierre Thiriet et Jonathan Hirschi.

 ELMS 2013 SILVERSTONE ORECA JUDD Team RACE Performance Michel FREY -Patric NIEDERHAUSER Photo Gilles VITRY autonewsinfo


ELMS 2013 SILVERSTONE ORECA JUDD Team RACE Performance Michel FREY -Patric NIEDERHAUSER Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

L’Alpine Signatech qui a réussi de bons débuts, se trouvant réguliérement en tète des séances d’essais libres, avant de décrocher le 3éme chrono des qualifications, termine finalement à une plus qu’honorable 4éme place.

La saison est longue et son début en compétition est des plus prometteurs…

Dommage que cette pluie diluvienne ait gâché la fête pour bon nombre de concurrents

Le prochain rendez-vous est désormais fixé au 18 et 19 mai sur le circuit Italien d’Imola.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Gilles VITRY – autonewsinfo

 

ELMS Sport

About Author

gilles