RED BULL X FIGHTERS A DUBAI: PAGES GLISSE EN TROISIEME POSITION…

 

Tom Pages est évidemment notre chouchou, pilote français surdoué du Free Style, et pouvant largement finir Champion de cet évènement qui regroupe certains des meilleurs riders au monde. Il a gagné la première épreuve disputée à Mexico et vient de rater la deuxième à Dubai, finissant troisième, ce qui est indigne de lui, second au classement général, ce qui est déjà mieux, et le tout à cause d’une glissade à la con en demi-finale, aucun bobo alors que dans le Free Style moderne on se tue aussi facilement qu’à Verdun, mais selon la formule de François Premier battu à Pavie,  « Tout est perdu fors l’honneur »… Revanche possible (et obligatoire!) aux USA à Glen Helen, le 11 mai.

 

SOIREE ESPAGNOLE AU DESERT…

DANNY TORRES

DANNY TORRES

C’est d’autant plus rageant que, on le voit sur la photo d’ouverture de ce reportage, Tom était dans une forme éblouissante.

C’est en demi-finale, face au Neo-Z’ Levi Sherwood, que Tom a chu.

Juste une glissade à la réception d’un saut mais une glissade quand on retombe d’un saut de 20 mètres de haut, forcément, ça vous met par terre.

Françoise Depierre, qui nous relate l’évènement, nous dit que  » Tom a tout donné dans ce run, toutes les figures qui le distinguent de ses adversaires et qu’il réalise de manière parfaite avec une détermination stupéfiante. Le « spécial flip », un saut périlleux au dessus de sa moto sur 25 mètres, qu’il est le seul au monde à passer, mais également le « Flair » doublé d’un 180, aussi appelé 540, et le « Volt » où il réalise un tour sur lui même à 360 degrés au dessus de sa moto dans les airs ».  

Ben oui, mais glissade, fût-elle bénigne, signifie défaite.

Tom Pagès: « Je ne sais pas trop ce qui s’est passé à la réception de ce saut, j’étais un peu court et j’ai sans doute glissé. C’est dommage car j’ai donné le maximum et je voulais sortir une autre figure pour garantir ma place en finale ». 

Et du coup, comme en MotoGP, c’est encore un Espagnol qui l’emporte et qui est en tête au classement général.

Vive le vent d’Ibère d’accord mais de temps en temps, ce serait bien que ce pays béni des dieux de la moto ait un petit coup de mou, histoire d’en laisser un peu aux autres…

Danny Tores n’a pas raté l’occasion de lâcher son très performant adversaire français.

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ORGANISATION

Classement général après Mexico et Dubai:

1 – Dany Torres – 180 points
2 – Tom Pagès – 165 points
3 – Levi Sherwood – 145 points
4 – Rob Alderberg – 110 points
5 – Josh Sheehan (Aus) – 65 points
6 – Maikel Melero (Esp) – 60 points 

 

 

Moto Motocross Sport

About Author

jeanlouis