ENDURANCE ELMS 2013. LES GRANDS DEBUTS D’ALPINE AVEC SIGNATECH

 

LOGO ALPINE de la saison 2013 Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

En fin de semaine, à l’occasion des 3 Heures de SILVERSTONE, l’épreuve inaugurale du Championnat d’Europe d’endurance (ELMS) qui se dérouleront samedi en ouverture de la manche d’ouverture du Championnat du monde de la discipline, le WEC programmé dimanche et sur une durée de Six Heures, on va assisté au grand retour en course en circuit de la firme Française ALPINE.

 

ALPINE est en effet de retour à la compétition, s’étant associé avec la très respectable équipe tricolore SIGNATECH, l’écurie que dirigent conjointement, le très expérimenté Team-manager Philippe SINAULT et son associé, l’homme d’affaires, Didier CALMELS

 

ELMS-2013-Retour-ALPINE-sur-les-circuits-ici-le-transporteur-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

ELMS-2013-Retour-ALPINE-sur-les-circuits-ici-le-transporteur-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Première étape et 1ére marche pour ALPINE qui prépare parallèlement pour fin 2015, un tout nouveau modèle sportif.

On ne peut que louer ce choix de la part des hommes en charge du projet ALPINER chez RENAULT. Avec à leur tête, Carlos TAVARES, le DG et bras droit du grand patron du Groupe RENAULT-NISSAN. Mais également Bernard OLLIVIER, le boss d’ALPINE et Jean-Pascal DAUCE, un ancien de RST (Renault Sport Technology) en charge désormais de la future Berlinette du XXIéme siécle.

 

 ALPINE-A-442-VICTORIEUSE-DES-24-H-DU-MANS-1978 devant PORSCHE. Photo Bernard ASSET


ALPINE-A-442-VICTORIEUSE-DES-24-H-DU-MANS-1978 devant PORSCHE. Photo Bernard ASSET

 

Presque 35 ans après sa victoire historique, décrochée le 11 juin 1978, aux 24 Heures du Mans, ALPINE, on le sait, revient à la compétition

Et cet événement va enfin se concrétiser ce week-end à l’occasion de la première manche de l’ELMS (European Le Mans Séries) à Silverstone.

Toute l’équipe SIGNATECH-ALPINE,  est prête à relever ce défi, s’il en est, pour faire revivre l’histoire ALPINE, à des milliers de fans, en attente depuis des lustres de ce ‘ come-back’ auquel ils ne croyaient pas ou plus !

 

WEC-2013-ALPINE-Nelson-PANCIATICI-tests au PAUL RICARD 27 Mars 2013 Photo Gilles VITRY autonewsinfo

WEC-2013-ALPINE-Nelson-PANCIATICI-tests au PAUL RICARD 27 Mars 2013 Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

En attente aussi évidemment après les excellents chronos signés il y a tout juste dix jours lors des tests d’avant-saison sur le circuit Provençal du Paul Ricard, d’un … premier succès !

Depuis l’annonce du retour d’ALPINE à la compétition, les médias du monde entier ont TOUS dans leur ensemble souligné l’engouement provoqué par cette nouvelle, même les jeunes générations ont « affolé les

compteurs » sur twitter et facebook !

Insistant sur ‘ALPINE, le retour ‘’

Et ils le font savoir !

 

WEC-2013-ALPINE-Nelson-PANCIATICI-Test au Paul Ricard le mardi 26 mars photo-Christian-Vignon

WEC-2013-ALPINE-Nelson-PANCIATICI-Test au Paul Ricard le mardi 26 mars photo-Christian-Vignon

 

Lors des essais collectifs de l’ELMS au Castellet, l’équipe SIGNATECH-ALPINE, dirigée par Philippe Sinault, s’est essentiellement concentrée sur le développement du châssis né ORECA et qui va au fil du temps et des roulages devenir ALPINE en collaboration avec Michelin, son partenaire pneumatique historique.

Comme le fit à ses débuts, Henri Pescarolo avec ses châssis COURAGE devenus eux aussi avec le temps, des PESCAROLO.

Idem pour ORECA  après le rachat de COURAGE. Et plus récemment d’OAK dont les MORGAN descendent des 1éres OAK PESCAROLO.

CQFD !!!!

 

WEC 2013 ALPINE Nelson PANCIATICI tests de nuit.

WEC 2013 ALPINE Nelson PANCIATICI tests de nuit. Christian VIGNON

 

Sans avoir cherché la performance à tout prix, Nelson PANCIATICI, l’un  des trois pilotes ALPINE, avec son pote Pierre RAGUES et le p’tit nouveau, le toujours rapide Tristan GOMMENDY,  a pourtant signé le meilleur temps, ce qui est plutôt positif avant le premier rendez-vous à Silverstone.

L’ALPINE, N°36, désormais bien adaptée aux montes de chez BIBENDUM – auparavant les SIGNATECH roulaient en DUNLOP – est prête à disputer sa première course au Royaume-Uni.

Nelson PANCIATICI,  s’est préparé avec beaucoup de sérénité et, même s’il doit encore poursuivre son apprentissage – lui qui sort de cinq saisons en monoplaces en F3, GP2, Superleague et World Séries Renault – d’une discipline qu’il a découverteavec un certain succés, l’année dernière, il est prêt à affronter une concurrence qui s’annonce une fois encore redoutable, tant la catégorie LMP2 est fournie en quantité comme en qualité de ses concurrents et pilotes !

 

 WEC-2013-ALPINE-Nelson-PANCIATICI-Apres-son-relais-aux-tests-au-PAUL-RICARD


WEC-2013-ALPINE-Nelson-PANCIATICI-Apres-son-relais-aux-tests-au-PAUL-RICARD

 

Nelson qui nous confie :

« J’aborde ce premier rendez-vous de la saison en pleine confiance car on a montré aux essais officiels du Castellet que nous étions compétitifs. J’ai eu la possibilité de faire plusieurs séries de runs avec des options de pneumatiques Michelin différentes et je pense que nous avons obtenu des informations intéressantes et que nous allons dans le bon sens. Je sais que la concurrence sera rude mais nous nous sommes bien préparés. Avec mon coéquipier, Pierre RAGUESGOMMENDY ne roulera cette année qu’au Manson forme un équipage homogène et rapide qui n’a rien à envier aux autres favoris. En plus, je connais bien Silverstone, c’est l’un de mes circuits préférés.»

Et, Nelson précise :

« L’enchainement Copse, Maggots et Becketts est un plaisir pour un pilote et capital pour décrocher un bon temps. Il faut aussi une voiture bien équilibrée et c’est un des points forts de notre voiture. Nous avons beaucoup progressé ces dernières semaines, notamment dans la gestion des pneumatiques Michelin. »

Avant d’ajouter :

« Nous sommes prêts pour ce début de saison. Je sais qu’ALPINE a la capacité de briller et même si cela s’annonce difficile, on veut essayer de gagner cette première course.»

Nelson, concluant :

«  Je suis impatient d’être à Silverstone ! »

Nous aussi car tant en ELMS qu’en WEC,  les deux plateaux sont magnifiques et ce eu égard à la conjoncture économique !

Réunir autant d’équipes, de bolides et de pilotes de notoriété, n’avait rien d’évident, l’hiver dernier…

Bravo à Gérard NEVEU et Pierre FILLON, les deux dirigeants de l’endurance mondiale, d’y avoir toujours cru.

 

ALPINE 2013 LE MANS 8 MARS  Carlos TAVARES  Photo Frederic VEILLARD pour autonewsinfo

 

Carlos Tavares, à l’origine de cette présence en compétition,  fera le déplacement pour suivre en direct le retour de la marque à la compétition. Ce soutien de choix sera un formidable catalyseur d’énergie pour toute l’équipe SIGNATECH-ALPINE et ses pilotes, ce qui ne sera pas de trop pour affronter la concurrence !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Gilles VITRY – Patrick MARTINOLI – autonewsinfo

 

ALPINE ET PORSCHE : LE GRAND RETOUR ET LA MÊME ANNÉE…

 

ALPINE-ET-PORSCHE-DE-nouveau-cote-a-cote-les-Camions-transporteurs-dans-le-paddock-du-CIRCUIT-PAUL-RICARD-photo-Bernard-ASSET

ALPINE-ET-PORSCHE-De-nouveau-cote-a-cote-les-Camions-transporteurs-dans-le-paddock-du-CIRCUIT-PAUL-RICARD-photo-Bernard-ASSET

ELMS Sport

About Author

gilles