WORLD SERIES RENAULT. A MONZA COUP D’ESSAI, COUP DE MAÎTRE POUR STOFFEL VANDOORNE !

  COUP DE MAÎTRE POUR STOFFEL VANDOORNE !

WSR 2013 MONZA Podium course 1 Vainqueur VANDOORNE Photo RST

 

Stoffel Vandoorne du Team Fortec Motorsports, a effectué des débuts de rêve ce samedi à Monza en WSR, Formula Renault 3.5 Series.

Le jeune Belge est le premier rookie de l’histoire à réaliser l’exploit de s’emparer de la pole position et de la victoire dès sa première course !

Kevin Magnussen du Team Dams et Christopher Zanella d’ISR, complètent le podium.

Victime d’un abandon à mi-course, le favori  le Portugais Antonio Félix da Costa d’Arden Caterham, perd de précieux points dans l’optique du Championnnat.

Dans la matinée, les premières qualifications de la saison avaient donné le ton de la journée qui s’annonçait palpitante.

Disputées sur une piste à la fois sèche et humide, elles avaient donné lieu à une formidable empoignade stratégique.

Les nerfs solides, le jeune Stoffel Vandoorne chaussait les bons pneus au bon moment et décrochait la première pole position de l’année.

Le vainqueur de l’Eurocup Formula Renault 2.0 devançait deux autres rookies, Sergey Sirtokin d’ISR et Christopher Zanella.

Les deux hommes forts des essais collectifs, Antonio Félix da Costa qui roule chez Arden Caterham et Kevin Magnussen, le pilote Dams, prenaient respectivement place sur les quatrième et septième places de la grille.

À une heure du départ, l’apparition du soleil levait les derniers doutes sur le type de pneus à utiliser pour la première course de l’année.

Stoffel Vandoorne capitalisait sur sa pole position et virait en tête dans la première chicane. Derrière le leader, Sergey Sirotkin voyait lui, s’envoler ses espoirs d’un bon résultat dans une bousculade qui touchait une demi-douzaine de pilotes.

Pendant que Vandoorne creusait un écart décisif, Nikolay Martsenko de Pons Racing et Will Stevens de P1 Motorsport, se disputaient la deuxième place.

Ils s’accrochaient dans la première chicane et chutaient dans les profondeurs du classement.

Antonio Félix da Costa, reprenait le flambeau et réduisait de moitié l’écart qui le séparait du leader, mais garait sa monoplace sur le bas-côté au treizième tour, à cause d’une crevaison.

Kevin Magnussen, s’installait au deuxième rang mais ne parvenait pas à revenir sur son partenaire du McLaren’s Young Driver Programme.

Le jeune Danois tenait en respect Christopher Zanella d’ISR et Oliver Webb de Fortec Motorsports jusqu’à la ligne d’arrivée qu’ils franchissaient en formation serrée.

Revenu de la vingt-deuxième à la sixième place grâce à une utilisation judicieuse du DRS et à des dépassements incisifs, Arthur Pic enregistrait la plus forte progression de la course.

Jazeman Jaafar de Carlin), Mihai Marinescu de Zeta Corse, Matias Laine de P1 Motorsport et Norman Nato, le jeune espoir tricolore de Dams, terminaient dans le Top 10 et marquaient leurs premiers points de la saison.

 

A l’arrivée, Stoffel Vandoorne, lâchait :

« La course n’était pas facile car j’avais un gros plat sur un pneu après avoir bloqué une roue, au septième tour. J’ai encore la tête qui tourne ! Au début, j’ai réussi à creuser un gros écart et par la suite je l’ai simplement géré. »

De son côté Kevin Magnussen, précisait :

« J’ai pris un bon départ et je suis rapidement remonté au classement grâce à la bousculade du premier virage. En fin de course, j’avais moi aussi un plat sur un pneu. L’erreur était interdite car Christopher Zanella me mettait sous pression. Je suis donc très content de ce résultat. »

Christopher Zanella qui enchaînait :

 « Je me suis bien battu avec Kevin Magnussen. J’avais un problème au freinage et je n’arrivais pas à me rapprocher suffisamment de lui pour tenter de le dépasser. Mais c’est génial d’être sur le podium pour ma première course ! »

 

Aurélie ELBAZ

Photo : RST

 

Le classement de la course 1

 

1 – Stoffel Vandoorne (Team Fortec), les 29 tours en 46’48″474

2 – Kevin Magnussen (Team Dams) à  7″053

3 – Christopher Zanella (Team ISR) à 8″596

4 – Oliver Webb (Team Fortec) à 8″991

5 – Nigel Melker (Team Tech 1) à 16″461

6 – Arthur Pic (Team AV Formula) à 17″087

7 – Jazeman Jaafar (Team Carlin) à 17″838

8 – Mihai Marinescu (Team Zeta) à 18″474

9 – Matias Laine (Team P1 Motorsport) à 19″932

10 – Norman Nato (Team Dams) à 25″456

11 – Andre Negrao (Team Draco) à 29″408

12 – Zoel Amberg (Team Pons) à 38″137

13 – Nico Muller (Team Draco) à 38″144

14 – Marlon Stockinger (Team Lotus) à 38″988

15 – Mikhail Aleshin (Team Tech 1) à 45″247

16 – Carlos Huertas (Team Carlin) à 45″650

17 – Emmanuel Piget (Team Zeta) à 49″859

18 – Will Stevens (P1 Motorsport) à 56″310

19 – Marco Sorensen (Lotus) à 1 tour

 

Tour le plus rapide : Will Stevens, en 1’34″899

 

Abandons

Yann Cunha

Daniil Move

Sergey Sirotkin

Lucas Foresti

Nikolay Martsenko

Antonio Felix Da Costa

Pietro Fantin

Sport

About Author

gilles