ELMS. 25 CONCURRENTS SERONT EN PISTE POUR LA MANCHE INAUGURALE A SILVERSTONE

25 voitures au départ de la 1è manche de l’ELMS

ELMS-2013-Test-26-mars-circuit-Paul-Ricard-Alpine-Signatech-et-peloton-des-LMP2-Photo-DPPI-Le-Meur-pour-WEC

ELMS-2013-Test-26-mars-circuit-Paul-Ricard-Alpine-Signatech-et-peloton-des-LMP2-Photo-DPPI-Le-Meur-pour-WEC

 

Dans une semaine, le temple du sport automobile britannique recevra la première manche de l’European Le Mans Series et verra une superbe grille de départ composée de 25 voitures pour les 3 Heures de Silverstone ELMS.

 

Après des mois de préparation et une séance d’essais de deux jours sur le circuit Paul Ricard, les écuries sont fin prêtes pour entamer la saison d’endurance européenne 2013. Avec presque autant de prototypes que de GT, les courses de l’ELMS 2013 promettent de belles luttes et des rivalités à tous les niveaux de la compétition.

 

 ELMS-2013-Test-PAUL-RICARD-ALPINE-SIGNATECH-NUM-36-avec-Nelson-PANCIATICCI-meilleur-temps-des-essais-26-et-27-mars


ELMS-2013-Test-PAUL-RICARD-ALPINE-SIGNATECH-NUM-36-avec-Nelson-PANCIATICCI-meilleur-temps-des-essais-26-et-27-mars

 

En LMP2, la catégorie reine de la série, le détenteur du titre 2012 Thiriet by TDS Racing remet son ORECA 03 – Nissan aux mains du Français Pierre Thiriet et du Suisse Jonathan Hirschi, qui ont bien l’intention de se battre pour conserver le titre.

Toutefois, après la séance d’essais au Castellet, il est bien clair que les écuries Signatech Alpine (Alpine-Nissan – Pierre Ragues et Nelson Panciatici), Morand, Racing (Morgan-Judd – Natacha Gachnang et Franck Mailleux) ou encore Jota Sport (Zytek- Z11 SN-Nissan – Simon Dolan et Oliver Turvey) ont l’intention elles aussi, de conquérir le Graal.

Parmi les neuf prototypes de la catégorie LMP2, on pourra également compter sur la présence des châssis ORECA 03 – Nissan de Murphy Prototypes (Brendon Hartley et Mark Patterson), de Boutsen Ginion Racing (Bastien Brière, Thomas Dagoneau et John Hartshorne) ou de Race Performance (Michel Frey et Patric Niederhauser).

Le Team Greaves Motorsport, après avoir réalisé un podium lors des 12 Heures de Sebring, est en pleine forme pour sa saison d’endurance. Il met son proto Zytek Z11 SN entre les mains des Américains Chris Dyson et Michael Marsal pour jouer dans la cour des grands, pendant que l’écurie Luxembourgeoise DKR Engineering fait rouler deux Français, Olivier Porta et Romain Brandela dans la Lola B11-40 Judd.

 

ELMS-2013-Test-PAUL-RICARD-MORGAN-JUDD-Team-Benoit-MORAND-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

ELMS-2013-Test-PAUL-RICARD-MORGAN-JUDD-Team-Benoit-MORAND-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Confirmé après une remarquable prestation lors des essais de pré-saison ELMS au Paul Ricard, le trés expérimenté et rapide pilote Français Franck Mailleux, est ravi de rouler aux côtés de la seule femme en piste en ELMS, la Suissesse, Natacha Gachnang :

« Je suis extrêmement reconnaissant envers l’écurie Morand Racing de m’avoir donné l’opportunité de tester au Paul Ricard et de montrer mes capacités dans un environnement compétitif. Je suis enchanté de rejoindre l’équipe pour la première course ELMS à Silverstone. Je ferai tout mon possible pour utiliser mes quatre années d’expérience au plus haut niveau en endurance pour décrocher le meilleur résultat pour l’équipe. »

 

ELMS-2013-TeamEnduranceChallenge-EssaisOfficiels-Circuit-PAUL-RICARD-27-MARS

ELMS-2013-TeamEnduranceChallenge-EssaisOfficiels-Circuit-PAUL-RICARD-27-MARS

 

Trois ORECA FLM09 compléteront la liste des sport prototypes dans la catégorie LMPC sur la grille départ des 3 Heures de Silverstone.

Le Team Endurance Challenge a confirmé ses six pilotes à l’occasion des essais de pré-saison. Ainsi les jeunes Paul Loup Chatin, le VOLANT EURO FORMULA 2010 et Gary Hirsch, feront tous les deux leurs débuts en endurance, au volant de la N°49, pendant que Soheil Ayari sera épaulé par le pilote GT, Anthony Pons sur la N°48.

Le pilote d’Andorre, Alex Loan, et son coéquipier  le tricolore Matthieu Lecuyer, tous les deux rookies, ont terminé les essais au Paul Ricard, en confiance et sont désormais impatients de prendre le départ au volant de leur proto LMPC, flanqué du N°47.

 

 ELMS-2013-Test-PAUL-RICARD-ORECA-RAM-Racing-Johnny-MOWLEN-Matt-GRIFFIN-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo


ELMS-2013-Test-PAUL-RICARD-ORECA-RAM-Racing-Johnny-MOWLEN-Matt-GRIFFIN-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

La catégorie LMGTE comptera huit voitures, réparties sur six écuries et deux constructeurs qui ont tous le même objectif en tête :

Remporter la classe et marquer des points dès la première course de la saison. Les deux Ferrari 458 Italia engagées par Ram Racing, la N°52 (Johny Mowlem et Matt Griffin) et N°53 (Gunnar Jeannette et Frankie Montecalvo) livreront batailles aux deux autres F458 de l’écurie AF Corse pilotées par Yannick Mallegol, Jean Marc Bachelier et Howard Blank (N°54) et le trio transalpin Piergiuseppe Perazzini, Marco Cioci et Federico Leo (N°55).

La sixième voiture de la marque au cheval cabré sera engagée par JMW Motorsport (N°66). Trois Porsche 911 GT3 RSR et trois écuries de taille lutteront pour la meilleure performance en LMGTE.

 

 WEC-2013-Test-PAUL-RICARD-PORSCHE-MATMUT-IMSA-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo


WEC-2013-Test-PAUL-RICARD- La PORSCHE-MATMUT-IMSA-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

 

IMSA Performance Matmut, qui a par ailleurs fait son entrée également dans le Championnat du monde WEC cette année, a confié la N°67, au duo, Patrice Milesi et Wolf Henzler.

Quant à Prospeed Competition, c’est le trio Français composé de François Perrodo, Emmanuel Collard et Sébastien Crubilé qui tentera de placer la N°75 en haut des classements.

Enfin Proton Competition, anciennement connu sous le nom Team Felbermayr-Proton, engage la N°77 qui sera pilotée par un trio multi national avec l’Allemand Christian Ried, l’Italien Gianluca Roda et le pilote d’usine britannique, Nicholas Tandy.

 

La nouvelle catégorie créée par l’ACO pour l’ELMS 2013 a répondu aux attentes des Teams et des pilotes. Cinq voitures et quatre marques différentes, toutes homologuées FIA GT3 seront en effet au départ des 3 Heures de Silverstone dans la catégorie GTC.

AF Corse, engagé dans deux catégories en FIA WEC, joue ici encore la carte du nombre et de la diversité. Aux deux entrées en LMGTE s’ajoute une Ferrari 458 Italia GT3 en GTC, qui sera pilotée par un trio italien :

Andrea Rizzoli, Stefano Gai et Lorenzo Casé.

L’écurie Autorlando Sport est vraiment « multi nationale ». Elle engage deux Porsche 911 GT3, et fait rouler cinq pilotes de nationalités différentes.

La 911 GT3 R, N° 64 fait entrer la Grèce dans la danse avec Dimitris Deverikos, qui sera associé à Archie Hamilton (GB) et Gianluca Carboni (Italie). Sa seconde voiture, la RSR N°84, sera pilotée par le Vénézuélien Emilio di Guida et le Hollandais, Jeroen Bleekemolen.

Deux autres constructeurs Allemands feront la part belle à la lutte avec l’AUDI R8 LMS, N°65 de MOMO Megatron DF1, entre les mains du Suisse Raffi Bader et du Belge Dylan Derdaele, et l’unique BMW Z4 en piste du Team Britannique, Écurie Ecosse, pilotée par les trois sujets de sa Majesté, le jeune Ollie Millroy, Andrew Smith et Alastair McCaig.

 

 ELMS 2013 Le plateau LMP2 et GT test au circuit Paul Ricard photo Gilles VITRY autonewsinfo


ELMS 2013 Le plateau LMP2 et GT test au circuit Paul Ricard photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

56 pilotes, 19 écuries et 14 nationalités différentes, 9 constructeurs, 7 motoristes et deux fournisseurs de pneumatiques (Michelin et Dunlop) seront donc sur la grille de départ des 3 Heures de Silverstone, première manche de la saison ELMS 2013, le samedi 13 avril prochain.

 

Rendez-vous dès vendredi 12 à 9h00 (heure locale) pour la première séance d’essais libres sur le circuit de Silverstone.

Ce grand rendez-vous de l’endurance sera également l’occasion de soutenir la première manche du Championnat du Monde d’Endurance WEC ainsi que la deuxième course de la série F3 Européenne FIA.

Pour mémoire, rappelons que les 3 Heures de Silverstone ELMS se tiendront le samedi 13 avril à 15h00 (heure locale). Avant de céder la piste, le lendemain dimanche aux concurrents du WEC FIA pour leur manche inaugurale, longue elle de six Heures.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Gilles VITRY- autonewinfo et Jean-Michel LE MEUR – DPPI

 

ELMS

About Author

gilles