GT FIA. DOUBLE DES AUDI DU TEAM BELGE WRT A NOGARO SOUS LA PLUIE…

GT-FIA-203-NOGARO-AUDI-N°13-victorieuse-lundi-de-Paques

GT-FIA-203-NOGARO-AUDI-N°13-victorieuse-lundi-de-Pâques


Après la victoire de la McLaren du Team SLR (Sébastien Loeb Racing) dimanche lors de la manche inaugurale du Championnat GT FIA 2013 et ce aux dépends de l’une des Audi de l’équipe Belge WRT, belle revanche en ce lundi de Pâques pour les voitures Allemandes

En effet, elles monopolisaient les trois marches du podium avant qu’hélas l’une d’entre elle, la meilleure sur l’ensemble du meeting, celle qui l’avait emporté et déjà seconde la veille, ne soit finalement déclassée…

Néanmoins, les Audi R8 LMS du Belgian Audi WRT, si elles perdent le bénéfice d’un sensationnel triplé, signent toutefois malgré tout un magnifique doublé, avec les équipages Slippler-Sandstrom et Ortelli-Wanthoor .

De quoi atténuer la déception !

Le podium étant finalement complété par la Mercedes SLS AMG GT3 de Buhk-Day du THP Gravity Charouz qui finit 3éme.

La McLaren de Loeb-Parente qui avait finit sixième gagnant un rang et  se classant elle, cinquième. Mais on le saura plus tard, à son tour , le SLR sera lui aussi pénalisé….

 

GT FIA 2013 NOGARO Course 2 Lundi Paques 1er avril ravitaillement Team SLR LOEB PARENTE Photo Claude MOLINIER

GT FIA 2013 NOGARO Course 2 Lundi Paques 1er avril ravitaillement Team SLR LOEB PARENTE Photo Claude MOLINIER

 

Explications

L’Audi victorieuse, la N°12 du tandem Rast-Mayr-Melnhof, a donc perdu la victoire et ce à la suite d’une pénalité mais le Team WRT privé du triplé, assure tout de même un beau doublé dans le Gers.

Et c’est donc, l’équipage formé de Stippler-Sandström qui récupère la première place sur tapis vert.

Les Audi R8 LMS ultra étaient reconnaissons-le, vraiment les voitures les plus compétitives sous la pluie qui tombait sur Nogaro en ce lundi Pascal.

A la suite d’un départ lancé et ce après deux tours couverts derrière la voiture de sécurité, Sébastien Loeb, parti depuis la pole, conservait l’avantage au volant de sa McLaren MP4-12C, portant le N°9, face à l’Audi N°12 de Niki Mayr-Melnhof mais cependant sans parvenir à creuser l’écart sur son rival.

Dans le peloton, les deux autres Audi R8 LMS du Team WRT remontaient au classement en profitant notamment des erreurs de leurs adversaires, lesquels étaient piégés par la piste extrêmement glissante du circuit Paul Armagnac de Nogaro.

Les arrêts aux stands ont ensuite dessiné l’issue de cette seconde course Gersoise.

 

 GT FIA 2013 NOGARO Arret ravitaillement AUDI Num 12 course 2 lundi de Paques Photo Claude MOLINIER.j


GT FIA 2013 NOGARO Arret ravitaillement AUDI Num 12 course 2 lundi de Paques Photo Claude MOLINIER.j

 

René Rast parvenant à placer son Audi en tête de la course devant la McLaren d’Alvaro Parente qui venait lui de relayer Seb Loeb. Mais le Portugais est alors venu harponner la R8 LMS, alors aux mains du pilote Allemand qui est donc  retombé à la seconde place, à la suite d’un tête-à-queue !

S’il fallait s’attendre, suite à cette manœuvre un tantinet osée, à une pénalité pour la McLaren N°9 du SLR, la direction de course infligeait déjà un drive-through au leader et ce à la suite d’une erreur du nonuple Champion du monde des Rallyes WRC. Et ce au motif que l’Alsacien s’était détaché trop tôt  lors de son arrêt-ravitaillement, avant l’arrêt complet de sa voiture devant son stand.

Du coup, le pilote de la McLaren du Sébastien Loeb Racing, une fois sa pénalité effectuée, revenait en piste qu’en sixième position.

De son côté, René Rast dans le baquet de l’Audi N°12 se retrouvait confortablement installé en tête de la course devant la voiture sœur, la N°13 d’Edward Sandström partie pourtant de la dernière ligne de la grille, le Suédois ayant notamment remonté le peloton puis dépassé tour à tour la Mercedes SLS AMG, la N°1 du THP Gravity Charouz d’Alan Day et la R8 LMS ultra n°5 du Phoenix Racing pilotée par Enzo Ide.

La bataille pour la dernière marche du podium semblait devoir se jouer entre le THP Gravity Charouz et le Phoenix Racing, mais Laurens Vanthoor, auteur d’une fin de course incroyable dans ces conditions, réussissait la performance de doubler les deux voitures au cours du dernier tour.

Ce petit exploit lui permettait de récupérer  la troisième place et d’offrir ainsi un sensationnel triplé à son équipe, le Team  Audi WRT.

Mais, on le sait, le classement final allait finalement être modifié à l’issue de la course. Les commissaires infligeant une pénalité de 30 secondes à René Rast et Niki Mayr-Melnhof pour ne pas avoir coupé eux, le moteur suffisamment tôt lors de l’arrêt aux stands.

 

GT FIA 2013 NOGARO PODIUM course 2 lundi de Paques Photo Claude MOLINIER

GT FIA 2013 NOGARO PODIUM pro lundi de Paques. Stipller Sandstrom – Ortelli Vanthoor –  Buhk Day. Photo Claude MOLINIER

 

 

La Mercedes de Buhk-Day récupérait donc ainsi la troisième et dernière marche du podium sur tapis vert devant une autre Audi, la N°5 de la paire, Kumpen-Ide.

La McLaren, la N°9 du tandem Loeb-Parente, 1er la veille, se classait à ce moment-là cinquième seulement ce lundi, suite à sa pénalité, devançant une autre Audi R8 LMS ultra, la N°14 du Team Novadriver de Viera-Campanico.

la paire, Ordonez-Bucombei, auteur d’une belle course, ils s’étaient élancés du fond de grille, obtenaient la septième place au volant de la Nissan GT-R Nismo du Team RJN.

Suivaient ensuite, la Lamborghini LP60o, de Baumann-Proczyk et la BMW Z4, de Bueno-Khodair du Team Brazil, qui complètaient le Top dix, derrière l’Audi R18, N°12, première à franchir la ligne mais qui a perdu la victoire, comme on l’a déjà expliqué plus haut.

Enfin, le duo Fabien Barthez – Gérard Tonelli , triomphait lui et remportait sa seconde victoire dans le  Gentlemen Trophy avec la Ferrari 458 Italia, la N°31 de l’équipe Sofrev ASP de Jérôme Policand.

 

Texte et photos : Claude MOLINIER

 

Classement final :

1. Slippler-Sandstrom : Audi R8 LMS (Belgian Audi Club)
2.Ortelli- Wanthoor : Audi R8 LMS (Belgian Audi Club WRT)
3. Buhk-Day : Mercedes SLS AMG GT3 (THP Gravity Charouz)
4.Kumpen-Ide : Audi R8 LMS (Phoenix Racing)
5.Loeb-Parente : McLaren MP4-12C (Sebastien Loeb Racing) mais pénalisé donc 12éme

 

DERNIÈRE MINUTE

Après la pénalité infligée à l’Audi N°12, les commissaires ont également décidé d’appliquer une pénalité après l’arrivée à la McLaren du Sébastien Loeb Racing, de Loeb-Parente

Pénalité également de 30 secondes et ce à la suite de la touchette d’Alvaro Parente sur l’Audi N°12 de Renè Rast, au début de son relais.

De ce fait, le duo Franco-Portugais, perd le bénéfice de sa cinquième place et finit donc en dehors des points, à la 12éme place, derrière l’autre McLaren SLR du tandem de Mike Parisy – Andreas Zuber, finalement 11éme.

 

 

LE CLASSEMENT APRES LES PÉNALITÉS

 

1 – Stippler/Sandstrom (Audi R8) Team WRT :  35 Tours
2 – Ortelli/Vanthoor (Audi R8) Team WRT à 8″041
3 – Buhk/Day (Mercedes SLS) Team Gravity à 8″950
4 – Kumpen/Ide (Audi R8) Team Phoenix à 10″085
5 – Viera/Campanico (Audi R8) Team Novadriver à 15″248
6 – Mayr-Melnhof/Rast (Audi R8) Team WRT à  18″050*
7 – Ordonez/Buncombe (Nissan GT-R) Team RJN à 18″637
8 – Baumann/Proczyk (Lamborghini Gallardo) Team Grasser à 31″438
9 – Bueno/Khodair (BMW Z4) Team BMW Brazil à 34″599
10 – Chandhok/Seyffarth (Mercedes SLS) Team Seyffarth à 35″056
11 – Zuber/Parisy (McLaren MP4/12C) Team SLR à 36″407
12 – Loeb/Parente (McLaren MP4/12C) Team SLR à 41″035**
13 – Zonta/Jimenez (BMW Z4) Team BMW Brazil à 53″581
14 – Reip/Shulzhitskiy (Nissan GT-R) Team RJN à 1’08″511
15 – Stumpf/Ricci (Ford GT) Team Rodrive à 1’15″160
16 – Afanasiev/Simonsen (Mercedes SLS) Team Gravity à 1’23″670
17 – Keilwitz/Kentenich (McLaren MP4/12C) Team Doerr à 1’24″393
18 – Ebrahim/Jousse (BMW Z4) Team BMW India à 1 tour
19 – Beaubelique/Ayari (Ferrari 458) Team Sofrev à 1 tour
20 – Tonelli/Barthez (Ferrari 458) Team Sofrev à 1 tour
21 – Charouz/Stovicek (Mercedes SLS) Team Gravity à 2 tours
22 – Mascarello/Tozzo (Ford GT) Team Rodrive à 2 tours

* Penalité de 30″
** Penalité de 30″

 

Sport

About Author

gilles