ENDURANCE 2013: RENCONTRE AVEC GERARD NEVEU ET PIERRE FILLON AU PAUL RICARD

 

WEC-2013-Test-PAUL-RICARD-la-foule-invitee-sur-la-terrasse-du-circuit-PAUL-RICARD-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

WEC-2013-Test-PAUL-RICARD-la-foule-invitee-sur-la-terrasse-du-circuit-PAUL-RICARD-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

A l’occasion du premier grand rendez-vous de l’année 2013, les tests programmés sur le circuit Provençal du Paul Ricard deux fois deux journées d’essais officiels pour les concurrents de l’ELMS (European Le Mans Series) mardi et mercredi suivi de deux nouvelles journées pour ceux du Championnat du Monde d’Endurance WEC, le staff dirigeant de LMEM (Le Mans Endurance Management) a invité les medias spécialistes de la discipline à un entretien destiné à faire le tour d’horizon sur l’univers de l’endurance.

A deux semaines du coup d’envoi de la saison qui sera donné conjointement pour les deux disciplines à Silverstone, les bolides de l’ELMS disputant leur manche inaugurale le samedi cependant que ceux du WEC, s’affronteront eux, le dimanche, Gérard Neveu, le DG de LMEM  accompagné de Pierre Fillon, le Président de l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) partie prenante dans LMEM, ont donc fait le point.

 

WEC-2013-GERARD-NEVEU-et-PIERRE-FILLON-Conf-WEC-Circuit-PAUL-RICARD-29-mars-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo.

WEC-2013-GERARD-NEVEU-et-PIERRE-FILLON-Conf-WEC-Circuit-PAUL-RICARD-29-mars-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo.

 

Et ce sont deux hommes heureux qui nous ont parlé à bâtons rompus pendant une bonne heure. Et avouons-le, il y a de quoi.

Car si la conjoncture économique n’est toujours pas sortie de la zone rouge, la  crise perdurant, les deux championnats se trouvent pourtant eux dans une excellente situation avec une véritable tendance verte !!!

Il faut bien reconnaitre qu’avec deux plateaux  rassemblant d’une part 25 bolides en ELMS et 35 en WEC, il y a de quoi se montrer satisfait.

L’univers de l’endurance en général à travers le monde se porte bien, en témoigne les succès des différents Championnats l’an dernier. Qu’il s’agisse du WEC ou même de l’ALMS (American Le Mans Séries) aux USA

 

 24-HEURES-DU-MANS-Le circuit du MANS - vue aérienne des tribunes


24-HEURES-DU-MANS-Le circuit du MANS – vue aérienne des tribunes

 

Il est vrai que les 24 Heures du Mans, l’une des plus grandes courses automobiles du monde avec les 500 Miles d’Indianapolis et le GP de Monaco de Formule 1, reste l’incontestable et incontestée locomotive de la discipline, entraînant derrière elle les Championnats d’endurance. Et aussi de plus en plus de constructeurs qui sont attirés et aimantés par le renouveau  de ce type de compétition :

Toyota, le premier s’est manifesté. Et croise le fer au plus haut niveau avec Audi en témoigne ses trois victoires de 2012.  Porsche est ‘ officiellement ‘ présent cette année en GT avant de débarquer en proto l’an prochain. Nissan qui équipe une grande partie du plateau LMP2 projette sa venue prochaine en LMP1 comme l’a annoncé Carlos Ghosn lors de la récente inauguration des locaux de NISMO au Japon, le département course de la marque. Alpine vient également à son tour d’arriver  comme partenaire de l’équipe Signatech, ce qui est annonciateur d’une présence prochaine effective.

Toutes ces firmes rejoignant Audi donc, mais également Aston Martin, GM  avec les Corvette, Ferrari et Chrysler avec ses nouvelles Viper.

Bref, difficile de présenter plus beau plateau…

Même la sacro-sainte F1, ne compte pas autant de constructeurs, Renault, Mercedes et Ferrari équipant à eux trois la totalité du plateau, exception faite du modeste Cosworth présent chz Marussia !

Il est vrai que le monde de l’endurance est redevenu complétement International. Avec outre les indétrônables 24 Heures du Mans, l’excellente tenue du Championnat du monde WEC, la relance de la série Le Mans Européenne (ELMS), le lancement de de l’Asian Le Mans Series et la collaboration avec United SportsCar Racing, Gérard Neveu qui préside aux destinées du WEC et Pierre Fillon ont de quoi afficher de larges sourires

Tour d’horizon de la discipline avec réponses aux différentes questions posées par le tour de tzable des confrères et d’autonewsinfo

Les essais officiels n’étaient pas obligatoires. Donc toutes les équipes n’avaient pas effectués le déplacement au Castellet. A commencer par les deux mastodontes de l’endurance, Audi et Toyota.

 

WEC-2013-Gérard-NEVEU-Conf-WEC-Circuit-PAUL-RICARD-29-mars-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

WEC-2013-Gérard-NEVEU-Conf-WEC-Circuit-PAUL-RICARD-29-mars-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Gérard Neveu, explique :

« Nous avons laissé le choix aux équipes de venir. Il n’y avait aucune obligation, liberté étant laissée à chaque Team. Plusieurs n’étaient pas encore prêts. D’autres finalisent leurs budgets. Nous avons proposé aux équipes qui le souhaitaient de venir tourner dans les meilleures conditions de sécurité avec en outre la disponibilité de la longue ligne droite du Paul Ricard qui rappelle celle des Hunaudiéres au Mans. Autant de services permettant aussi de s’étalonner face à la concurrence. D’autre part, on offrait aussi. Evidemment, Audi et Toyota ne se sont pas déplacé, ce qui laisse planer le suspense jusqu’à Silverstone. J’ajoute que pour les essais WEC, la journée du samedi était ouverte au public avec la mise en place d’un pit-walk entre 12h et 13h. Environ 6000 personnes ont demandé une invitation gratuite, signe positif de l’intérêt de l’endurance. »

Sur que ce fut une excellente initiative car nous n’avons croisé que des fans hyper heureux, HEU-REUX  de pouvoir approcher de prêt les bolides et les pilotes aussi!

 

WEC-2013-Test-PAUL-RICARD-la-foule-envahit-la-pit-lane

WEC-2013-Test-PAUL-RICARD-la-foule-envahit-la-pit-lane

 

Quid des retransmissions TV

« Nous y travaillons sérieusement pour cette année mais aussi pour 2014. L’ACO a entrepris un chantier global. On sait bien qu’il est parfaitement impossible de diffuser une course longue de 6 heures en intégralité sur une chaîne généraliste, au contraire des chaînes spécialisées et d’Internet. Il nous faut donc parvenir à mettre en place le bon produit TV pour avoir une synthèse de la course la plus large et la plus importante possible. Notre objectif est donc de diffuser la dernière heure de course avec une trentaine de minutes de highlights selon les courses et aussi la dernière demi-heure en direct. Dès cette année, nous aurons un nombre de caméras en hausse et placées différemment. »

Des forfaits aux 24 Heures du Mans ?

« Il reste encore un peu de temps aux équipes (Status notamment) en panne de budget  pour parvenir à le boucler. Nous sommes en contact permanent avec ces équipes et tout le monde a bien conscience que la situation économique n’est pas florissante. Il faut laisser du temps aux équipes pour boucler les budgets. Nous serons fixés dans les prochains jours. »

 

 WEC-2013-PIERRE-FILLON-Conf-WEC-Circuit-PAUL-RICARD-29-mars-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo


WEC-2013-PIERRE-FILLON-Conf-WEC-Circuit-PAUL-RICARD-29-mars-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Et qu’en est-t-il de la Green GT H2, visiblement en retard dans son programme et dont aucun membre n’était présent dans le Var cette semaine ?

Pierre  Fillon, prend la parole :

« Le projet avance normalement. Green GT souhaite présenter une auto qui fonctionne. Une étape du développement a pris plus de temps. Il n’y a aucune raison d’avoir un doute sur sa présence en Sarthe en juin. Il faudra cependant valider un certain nombre de choses avant la Journée Test. Nous espérons bien voir l’auto au plus tard début mai et en conditions réelles. Contrairement à ce que l’on peut penser, l’hydrogène n’est pas dangereux. Ce sera la première fois que l’on verra une auto qui ne recrache que de l’eau. En 2015, ce 56ème Stand sera pour Nissan avec une toute nouvelle technologie qui sera validée dans le cadre de ce 56ème Stand avant un retour de Nissan en LMP en 2015. Pour ce 56ème Garage 2014, il y avait d’autres projets, mais celui proposé par Nissan était le, plus abouti. »

Rappelons qu’à l’origine, il y a un an, trois dossiers avaient té déposés : DELTAWING, GREEN GT et COURAGE.

Les deux premiers ont été retenus pour les éditions 2012 et 2013. Par conséquent, NISSAN n’(ayant pas de concurrent, sa demande a été prise en considération

Concernant la collaboration avec l’ALMS et le Grand-Am, réunis l’an prochain sous l’appellation United SportsCar United, elle se poursuit. L’ACO proposera des invitations d’office pour les 24 Heures du Mans 2015.

Pierre Fillon, nous confie :

« Les deux parties travaillent conjointement avec un groupe de travail technique et un stratégique. Nous avons des discussions chaque semaine. Cette année, quatre invitations seront décernées à l’issue du Petit Le Mans. Il y aura ensuite une invitation en prototype et une en GT pour les 24 Heures du Mans 2015. Si le Champion du Championnat United SportsCar Racing est un DP (Daytona Prototype), il pourra bénéficier de l’invitation mais à la condition de  s’engager au Mans avec une auto éligible, que ce soit en LMP ou GT. »

Pourquoi Petit Le Mans, ne figure pas au calendrier du WEC :

Gérard Neveu, précise :

«Impossible de réunir sur la piste de Braselton à Atlanta les deux grilles des concurrents de l’ALMS et du WEC. C’est dommage mais que faire. Il est vraiment inenvisageable de réunir les deux plateaux, les stands ne le permettent pas »

Et qu’en est-t-il de l’Asian Le Mans Series dont la manche d’ouverture est prévue en mai ? :

« Nous attendons des informations précises assez vite. On sait bien que ce sera difficile sachant que la Chine est la cible principale. On espère néanmoins débuter avec une douzaine d’autos. »

Voilà, tous les sujets ‘chauds’ ont été évoqués.

Une chose est évidente. Les différents Championnats d’endurance tiennent parfaitement leurs rangs.

Et comparé à la sacro-sainte F1 qui propose elle aujourd’hui, des grilles de 22 monoplaces contre une bonne trentaine il y a une quinzaine d’années, quand ce ne fut pas plus, on eut doit à une certaine époque à des séances de pré-qualifs avec… 40 bolides, le monde de l’endurance, n’a absolument pas à rougir…

Rendez-vous dans dix jours dans le Northamptonshire à Silverstone , le temple du sport automobile en Angleterre, pour les deux manches inaugurales des deux Championnats ELMS et WEC

Pour suivre une très belle saison et ce eu égard à la qualité des équipes inscrites et de leurs pilotes

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Gilles VITRY – autonewsinfo

 

ELMS Sport WEC Championnat du monde

About Author

gilles