WTCC. HONDA A PRIS SES REPERES A MONZA !!!

WTCC 2013 MONZA HONDA CIVIC GABRIELE TARQUINI 3eme course 2

 

En WTCC, le week-end dernier, la nouvelle équipe Honda a pris ses repères à Monza

 « Ce rôle de de challenger nous va bien ! »

Tel était le sentiment dimanche dernier de William de Braekeleer, le manager de Honda Motorsport Europe, peu de temps après la deuxième course de la manche italienne inaugurale.

Au terme de cette journée de dimanche, sur l’ultra rapide tracé milanais copieusement arrosé, Gabriele Tarquini venait d’offrir à la marque japonaise une troisième place synonyme de premier podium 2013. En présence d’une bonne délégation de responsables japonais, ce premier résultat de la Honda Civic WTCC, était des plus encourageant.

Désormais, le fraîchement nommé Castrol Honda World Touring Car Team, confronté pour la première fois de la saison à la concurrence, peut situer son niveau de départ et travailler les points prioritaires pour réduire l’écart sur les références de la discipline que sont les Chevrolet, toutes engagées désormais par des Teams privés.

 

WTCC 2013 MONZA CHEVROLET CRIUZE YVAN MULLER 1ere course 1 et 2

 

L’on attendait évidemment en haut des classements les deux Cruze alignées par RML, pour Yvan Muller et Tom Chilton auteur d’un doublé imparable dès la première course. Mais on a pu tout autant constater la compétitivité de celles du Bamboo-engineering, avec surtout le Britannique Alex MacDowall, 3e en course 1, et celle du Team Suédois Nika Racing, avec laquelle le Danois Michel Nykjaer a résisté à Tarquini pour s’octroyer la seconde  place en course 2.

 

La Cruze, développée pendant trois ans par RML, reste sans surprise la voiture à battre…

Pour y parvenir, la structure technique formée par les italiens de JAS Motorsport et les ingénieurs japonais détachés par Honda ou Mugen, a fixé les points à améliorer.

 

FIA WTCC Monza, Italy 23-24 March 2013

 

Le samedi, la piste sèche a permis de jauger les performances actuelles de la Civic version 2013. Il faut savoir que la première version de la voiture ayant disputé les trois dernières manches asiatiques, avec un   premier podium à Macao aux mains de Tiago Monteiro, bénéficiait d’une exemption de lest, du fait de son inscription en cours de Championnat.

Cette fois, elle est au même poids initial que les BMW, Seat et Lada, alors que les Chevrolet ont été lestées de 40 kg en arrivant à Monza.

Pendant la première séance libre de samedi, Monteiro a signé un beau 2éme chrono, battu seulement par Muller. Mais quelques problèmes de jeunesse se déclaraient sur les Civic.

La Hongroise du Team Zengö, pilotée par Michelisz, subissait des problèmes de freins. Dans la seconde séance, un bris de barre stabilisatrice ralentissait Monteiro.

 

En qualification, le Portugais était piégé par le trafic et échouait au 15e rang de la Q1, dont seuls les 12 premiers ont le droit de continuer.

Tarquini s’en sortait bien mieux et signait finalement le 5e temps en Q2. Il n’allait pas profiter de sa place en 3e ligne, une pénalité de 5 places lui étant adressé, pour avoir tamponné la Seat de Münnich, trouvé sur sa trajectoire dans la Parabolica !

 

FIA WTCC Monza, Italy 23-24 March 2013

 

Dimanche, les deux pilotes officiels Honda allaient réussir des courses sans faute malgré les conditions de pluie dantesques. La course 1, où  il remontait jusqu’au 5e rang, s’avérait plus réussie que la seconde pour Monteiro, quand même à nouveau dans les points à la 8e place.

D’abord excellent 4e à une poignée de secondes de la Cruze de MacDowall, Tarquini fusait en tête dès le premier tour de la course 2, dont la grille est constituée par l’inversion des 10 premiers des essais.

 

FIA WTCC Monza, Italy 23-24 March 2013

 

Gabriele usait de tout son savoir faire pour rester devant, mais la vitesse en ligne droite supérieure des Cruze faisait la différence. Il devait s’incliner devant Muller et Nykjaer. Malgré la menace de la Seat Leon de Basseng jusqu’à l’arrivée, la Honda Civic n°3 conservait sa 3e place.

S’il a réussi deux remarquables courses sous la pluie, la tâche de Tarquini a été compliquée par des problèmes de répartition de freins, présents depuis les essais.

 

FIA WTCC Monza, Italy 23-24 March 2013

 

Tarquini qui expliquait :

« Pendant la première course, j’ai eu constamment des blocages de l’arrière. C’était un petit peu mieux en deuxième manche, même si une petite modification de suspension avant n’a pas bien fonctionné. “Survivre“ sur l’eau est toujours un peu difficile, car il y a toujours plus de risques. J’étais vraiment content de terminer. Ce podium est le résultat que j’espérais »

Et il enchaînait :

« Mais c’est sûr que l’écart qui nous sépare des Chevrolet, et surtout de celle d’ Yvan Muller, est encore plus grand que je le croyais. Il nous faut améliorer cette vitesse de pointe, même pour les circuits moins rapides. Pour moi cela ne vient pas d’un simple manque de puissance moteur. C’est un ensemble et ça peut venir de l’admission d’air. On peut travailler ce point, car c’est libre. Il nous faut analyser toute les données. »

 

Dans l’atelier d’Arluno, base du Castrol Honda World Touring Car Team près de Milan,  Alessandro Mariani et ses collègues nippons savent maintenant à quoi s’en tenir pour faire progresser les Civic, dont les qualités de tenue de route sont pour l’instant le meilleur atout.

Se seront-ils rapprochés d’une première victoire ?

Réponse déjà des  la semaine prochaine à Marrakech.

 

Sam SALVADON

Photos : WTCC et Teams

 

FIA WTCC Monza, Italy 23-24 March 2013

WTCC

About Author

gilles