F1. VICTOIRE DE VETTEL AU GRAND PRIX DE MALAISIE A SEPANG

A SEPANG VICTOIRE DE VETTEL !

F1 2013 SEPANG VETTEL

 

Le triple CHAMPION du monde, l’Allemand Sebastian Vettel a remporté ce dimanche le Grand Prix de Malaisie, seconde manche du Championnat du monde de Formule 1, millésime 2013, la 27éme victoire de sa carriére.

Laquelle, lui permet d’égaler au palmarès le score de Sir Jacky Stewart, vingt-sept fois victorieux et comme Vettel, triple Champion du monde de Formule 1 (1969-1971-1973) avec la défunte écurie de Ken Tyrrell.

Au volant de sa Red Bull-Renault, Vettel triomphe en devançant son équipier l’Australien Mark Webber, second qui offre le doublé à l’équipe Autrichienne et la Mercedes du Britannique Lewis Hamilton, troisième et qui complète le podium.

 

F1 2013 SEPANG  HAMILTON stoppe chez MCLAREN au lieu de rejoindre MERCEDES

 

Lewis qui nous a offert un … GAG !!!

Depuis le début de sa carrière  Hamilton n’a roulé que pour qu’avec l’équipe McLaren. Aussi lors de son 1er arrêt à son stand pour changer ses pneumatiques, l’ancien Champion du monde s’est tout bonnement arrêté dans le stand…. McLaren !!!

Le temps de s’en rendre compte…

Derrière Vettel, Webber et Hamilton, suivent dans l’ordre, la seconde Mercedes de l’Allemand Nico Rosberg et la la Ferrari de Félipe Massa qui complète le TOP 5.

Ensuite, on pointe la Lotus-Renault du Français Romain Grosjean, la seconde Lotus-Renault de Kimi Raikkonen, la Sauber-Ferrari de Nico Hulkenberg, la deuxième McLaren-Mercedes du Mexicain Sergio Perez et la Toro Rosso-Ferrari du Français Jean-Eric Vergne, dixième.

Côté Français, à retenir encore la belle 13éme place de Jules Bianchi avec sa Marussia. Et, la 14éme de Charles Pic au volant de sa Caterham-Renault.

 

F1 2013 SEPANG PODIUM VETTEL 1er

 

Mais revenons à la course.

Victorieux, Vettel faisait grise mine pour ne pas dire la gueule sur le podium…

Sébastian Vettel, n’aurait pas respecté les consignes d’équipe et données par les radios… Visiblement , cela s’est vu sur le podium !

Questionné, le vainqueur s’est contenté de déclarer laconiquement :

J’ai réalisé après l’arrivée, quand j’ai enlevé mon casque et quand Mark [Webber] m’a parlé. J’ai pris ça en pleine figure. On va en parler en interne. Ce n’est pas une situation facile pour moi, je lui présente mes excuses et c’est difficile de tout expliquer. Quand je l’ai dépassé, il n’y avait pas beaucoup de place pour nous deux, c’était très serré, et j’étais pressé de passer, à cause de mes pneus neufs, qui me permettaient d’être plus rapide, alors que j’avais été un peu ralenti par le trafic. La différence de rythme entre nous deux était faussée parce qu’il essayait de préserver ses pneus, et j’ai pris de gros risques en le dépassant. Je n’ai pas voulu ignorer les consignes de course, ce n’était pas délibéré. J’ai juste fait une erreur, tout simplement. Je me suis raté et je vais essayer de me rattraper. »

 

 F1-2013-SEPANG-Podium-la-soupe-a-la-grimace-dans-lez-clan-Red-Bull-entre-VETTEL-et-WEBBER


F1-2013-SEPANG-Podium-la-soupe-a-la-grimace-dans-lez-clan-Red-Bull-entre-VETTEL-et-WEBBER

 

Quant au grand Mark Webber, lui il lâchait :

« La première partie du grand prix s’est très bien passée pour nous. C’était très piégeux pour nous tous de démarrer dans ces conditions en ‘intermédiaire’. Au bout du compte, nous avons choisi la bonne stratégie. Nous contrôlions la course, en ayant tout en place encore vers la fin. Après mon dernier pit stop au 44éme tour, l’équipe m’a dit par radio que la course était finie, j’ai donc réduit les régimes moteur et commencé à assurer pour gérer mes pneus, étant donné que la bagarre était terminée. J’étais prêt à me battre jusqu’à la fin, mais l’équipe avait pris une décision, ce dont nous convenons toujours avant le départ et qui consiste essentiellement à prendre grand soin de nos pneus et surtout de ramener la voiture à l’arrivée. Mais Seb a pris sa propre décision et sera protégé comme d’habitude, c’est comme ça. »

 

F1 2013 SEPANG VETTEL ARRIVEE drapeau a damiers

 

Qu’ajouter ?

Que Vettel s’est visiblement conduit comme un malpropre… et que le jeune homme ne doit pas connaitre le sens du mot morale… vis-à-vis de son équipier.

De plus il n’a pas respecté les consignes ce qui est la encore plus grave !!!

Polémique aussi dans le clan Mercedes, Nico Rosberg, accusant Hamilton d’être favorisé !

Explications

Revenant comme un boulet sur la McLaren de Lewis, Nico lâchait à la radio, relayé par les télés lors du 50éme des 56 tours :

« Je peux rouler bien plus vite, Laissez-moi passer. »

Réponse de Ross Brawn, lui-même !!! :

« Négatif, Nico. Lewis tourne et roule à la vitesse qu’on lui a demandé »

Et Nico de poursuire :

« Dites-lui d’accélérer, il est bien trop lent ! »

Et Ross d’enchainer à son tour :

« Ralentis, laisses un écart. Tu es trop proche. Il n’y a rien à gagner devant. Prend soin de la voiture. »

La messe était dite et Hamilton filait vers son tout 1er podium avec sa nouvelle équipe, au grand dam de Rosberg fort mécontent et qui ne s’en cachait pas à l’arrivée, exprimant ouvertement sa colére …

 

 

F1 Testing Barcelona 2 - Day 1

 

Côté tricolore, les quatre pilotes Français ont tous rallié l’arrivée.

Romain Grosjean 6éme et meilleur d’entre eux, expliquait :

«Je pense qu’on peut être plutôt heureux du résultat d’aujourd’hui. C’était une course dure, qui a commencé sur le mouillé et qui s’est terminée sur le sec, mais on s’attend toujours à ce genre de conditions en Malaisie. J’ai passé beaucoup de temps coincé derrière Felipe Massa, en milieu de course, et je suis sûr que si j’avais réussi à le dépasser plus tôt, je serais resté devant lui, mais en fin de course mes pneus était détruits donc il valait mieux le laisser passer. Ce n’est pas le résultat que l’on aurait souhaité en début de week-end, mais si on regarde bien ce sont encore des points pour l’équipe et on essayera de revenir plus forts à Shanghai.»

 

F1 2013 BARCELONE Essai du 28 fevrier au 3 mars VERGNE TORO ROSSO Photo MAX MALKA

 

De son coté, Jean-Eric Vergne,confiait :

 « C’est satisfaisant de terminer dans les points mais c’est dommage car on aurait pu faire bien mieux aujourd’hui sans notre erreur. Je ne suis pas là pour terminer 10éme. C’est frustrant»

De plus,  le pilote de la Scuderia Toro Rosso  a aussi perdu du temps à la suite d’une collision avec Charles Pic dans les stands ! En effet alors que la Caterham-Renault rejoignait son stand, les hommes de Toro Rosso relançaient Jean-Eric en piste… L’erreur leur est imputable à 100% !!!

 

F1 2013 SEPANG BIANCHI

 

Belle performance aussi de Jules Bianchi, le ‘’ Rookie ‘’ du Team Marussia qui finit à une excellente 13éme place avec sa monoplace bien modeste comparé aux autres.

Il raconte :

« Je suis ravi de décrocher cette 13ème place aujourd’hui, après avoir déjà terminé 15ème de ma première course en Formule 1, le week-end dernier à Melbourne. J’espère que nous allons pouvoir continuer sur notre lancée. Cette course ne fut pas une journée facile aujourd’hui. Je n’ai pas pris un bon départ, ce qui ne m’a pas rendu la vie facile durant la première partie de la course. J’étais rapide à la fin du premier relais, mais j’étais coincé derrière la Caterham et je ne pouvais pas faire grand-chose. Néanmoins, je suis content d’avoir été en mesure de maintenir la Williams de Maldonado derrière moi. Cela montre que nous avons une voiture avec laquelle nous pourrons lutter avec eux à l’avenir. Nous avons déjà réalisé des progrès depuis Melbourne et nous ne devons pas nous relâcher. »

 

Sam HORNETT

Photos : Max MALKARED BULL et PIRELLI

 

 

F1 Sport

About Author

gilles