MOTOGP A JEREZ: THE RAIN IN SPAIN…

JORGE LORENZO

JORGE LORENZO

 

« The rain in Spain falls mainly on the plains »… C’est la phrase qui permet à un vrai anglophone de savoir si vous en êtes ou pas et elle a été  très utilisée par le contre-espionnage anglais pendant la guerre pour démasquer les agents germains infiltrés… car chaque « ain » se prononce différemment. Et si vous n’êtes pas « pure english » de souche, impossible de ne pas se planter.

Pourquoi je vous raconte ça? Parce que ça au moins c’est intéressant, contrairement à ce qui se passe à Jerez dans le cadre des essais des MotoGP car (justement! quel talent!)  il pleut en Espagne et quand il pleut au sud du pays ça fait pas semblant.

RIDERS IN THE STORM… 

DANI PEDROSA

DANI PEDROSA

 

Ce titre là est emprunté à Jim Morrison et ses Doors, pour dire que  les pilotes sont sortis entre les trombes, avec des chronos certes mais qui ne signifient carrément rien, les réglages pluie n’ont pas pu être faits car les pilotes n’avaient parfois pas le temps de faire un tour avant d’être obligés de rentrer sous l’ouragan…

Lorenzo est le meilleur temps du jour, surtout parce qu’il a fait plus de tours que les autres.

On sait que la Ducati est excellente sur piste mouillée, la gestion électronique de la puissance est la meilleure, et Iannone est quatrième temps.

D’ailleurs, la marque italienne place trois pilotes dans les sept meilleurs temps.

Les pilotes Aspar, De Puniet et Espargaro n’ont même pas pris la piste.

 

MARC MARQUEZ

MARC MARQUEZ

 

A noter le roulage de Marquez, dans ces conditions totalement à la con.

Marquez, dont mon camarade Philippe Debarle dit avec beaucoup d’humour que ses mécanos n’ont pas dû lui monter un carénage neuf aujourd’hui, le (très bon) Marquez a déjà la mauvaise habitude de finir souvent à quatre pattes sur le sec, alors sur le mouillé…

Et bien Marquez est resté en selle, contrairement à Bradl qui, lui, a chu, et est à une seconde de Lorenzo, pas mal pour ses premiers tours sur le mouillé au guidon d’une usine 1000 cc bourrée de chevaux.

Opération souci un peu pour la Tech3  de Bradley Smith, mais encore une fois, rouler aujourd’hui c’était n’importe nawak.

Et demain la météo annonce encore qu’il va dracher, mais finalement je trouve ça pas mal parce qu’on va arriver au premier GP au Qatar sans vraiment savoir « who’s the best ».

Donc suspense!

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS MOTOGP

Les chronos de la première journée… 

 

1 LORENZO, Jorge Yamaha Factory Racing Team 1:47.423 .

2 PEDROSA, Dani Repsol Honda Team 1:48.474, + 1.051.

3 MARQUEZ, Marc Repsol Honda Team 1:48.524 + 1.101.

4 IANNONE, Andrea Energy T.I. Pramac Racing Team 1:48.984,+ 1.561

5 PIRRO, Michele Ducati Test Team 1:49.292 + 1.869

6 ROSSI, Valentino Yamaha Factory Racing Team 1:49.443 + 2.020.

7 HAYDEN, Nicky Ducati Team 1:49.643 +2.220

8 CRUTCHLOW, Cal Monster Yamaha Tech 3 1:49.692 + 2.269

9 BRADL, Stefan LCR Honda MotoGP 1:49.790+ 2.367

10 DOVIZIOSO, Andrea Ducati Team 1:50.266 + 2.843.

11 SPIES, Ben Ignite Pramac Racing Team 1:50.957 + 3.534

12 HERNANDEZ, Yonny Paul Bird Motorsport 1:51.269 + 3.846

13 BAUTISTA, Alvaro GO&FUN Honda Gresini 1:51.277 + 3.854

14 ABRAHAM, Karel Cardion AB Motoracing 1:51.333 + 3.910

15 CORTI, Claudio NGM Mobile Forward Racing 1:52.034

16 SMITH, Bradley Monster Yamaha Tech 3 1:52.047

17 PETRUCCI, Danilo Came IodaRacing Project 1:52.180

18 BARBERA, Hector Avintia Blusens 1:52.291

19 AOYAMA, Hiroshi Avintia Blusens 1:52.676

20 EDWARDS, Colin NGM Mobile Forward Racing 1:53.992 6.569 1.316 12 / 17 1:55.788

21 STARING, Bryan GO&FUN Honda Gresini 1:56.119

22 PESEK, Lukas Came IodaRacing Project 1:56.413

23 LAVERTY, Michael Paul Bird Motorsport 1:56.931

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis