LES FEMMES ET LA MOTO PAR LE PHOTOGRAPHE ALAIN ELORZA

LES FEMMES MOTARDES VUES PAR L’OEIL D’ALAIN ELORZA

MOTO  Les femmes et la  moto Alain

MOTO-Les-femmes-et-la-moto-SANDRINE

 

FACETTES

La femme, leur moto, leur travail. 

Le projet du photographe Alain Elorza consiste en un diptyque

La première photographie: sur fond de bâche blanche, la femme motarde et sa moto.

Sans une volonté de pouvoir identifier la marque du constructeur moto, un détail, une partie de cette dernière sera mise en scène avec sa propriétaire.

L’approche en noir et blanc de cette première photo du diptyque a pour dessein d’accentuer le coté intemporel de la motarde, son émotion et d’avoir une lecture épurée du rapport femme-moto.

FACETTES - dec 2012 - fev 2013

 

la deuxième photographie:

La même personne dans le cadre de sa profession, dress code lié à son métier.

Cette seconde photographie en couleur, implique une réalité présente en rapport direct avec le métier de la femme, ses outils, son ambiance.

Elle contraste directement avec cet univers décalé qu’elle affirme.

Aurélie- Femmes Urbaines - 12 jan 2013 Toutes en Moto

 

Le fondement de ce regard croisé entre la femme motarde et la femme active a pour but que chacune d’entre-vous – femmes – puissiez vous identifier, vous reconnaître au delà de vos désirs, de vos rêves, tout est possible.

Bien que le culte de la moto ait été réservé à l’homme,l’évolution, l’appropriation à ce qui a été établie par la gente masculine est remis en question parce que rien n’est figé.

Que tout est en mouvement.

Ce qui caractérise l’homme dans sa masculinité a été acquis par les femmes et confirme la femme dans sa féminité….

L’artiste qui nous confie :

«  Ce qui m’a inspiré ? En octobre dernier, j’ai participé avec  les Pompiers de Paris à un stage sur les gestes de secouristes et un ami et moi, nous  étions les seuls motards sur l’ensemble des participants. Sinon le reste était représenté que de la gente féminine à savoir  une vingtaine de femmes. »

Alain Elorza poursuit :

« Et là, fort de ce constat, a germé l’idée que le monde de la moto évoluait et que les femmes motardes étaient d’avantage soucieuses au comportement routier et aux risques conscient qu’est de rouler en moto. »

Et il nous précise alors :

« Ce souci de l’autre m’a ému… »

Et, concernant cette magnifique série de clichés, il conclut :

« J’aime montrer ce qui se fait de mieux dans notre société et dénoncer aussi les imperfections de notre évolution et des gens qui y sont mis à l’écart. »

 

L’exposition est superbe. Vraiment de magnifiques clichés de femmes motardes.

Elle se tient jusqu’à fin mars, 70 Boulevard Beaumarchais, à côté de la Bastoche à Paris

A propos de l’artiste

 

Alain Elorza est né à Paris en 1966.

Il est issu d’une famille d’artistes dont le grand-père était peintre et photographe de mode en Espagne. Son père était tireur noir et blanc professionnel en chambre noire.

En 1993, il crée son propre laboratoire noir et blanc et couleur du côté des Epinettes à Paris, collaborant avec des photographes d’horizons multiples ainsi que plusieurs maisons d’édition.

Il cesse son activité de laborantin suite à un accident de moto.

En 2005, il décide d’aborder la photographie dans le domaine de la presse et de l’entreprise.

Sa spécificité devient très vite le portrait, privilégiant la réciprocité du cœur.

Au-delà des apparences, son regard est dépourvu de pollutions mentales, il saisit l’autre dans sa beauté naturelle. Il applique cet état d’esprit dans ses reportages dont :

– Un séjour dans le désert au nord de Tombouctou, où il réalise une série de portraits de femmes Touaregs.

– Après plusieurs années à fréquenter une maison de retraite pour prêtres à Paris, il résulte de ces rencontres une série de portraits, un regard frontal avec ces hommes d’église au crépuscule de leurs vies.

 

-ETHNOLOGIA:

Est un projet de trois tomes qui recensent les mots-maux de notre condition humaine à travers  les écrits de chaque personne accompagnés de leur portrait photographique,

Tome I: le monde religieux,

Tome II:  la diversité ethnique,

Tome III: les enfants.

 

Attraction évidente de la multiplicité et de la complexité humaine, tant culturelle que sociale, ces reportages sont des miroirs sur nos dissemblances, nos doutes et nos peurs face à la vie.

Il se consacre avec passion à la photographie depuis plus de 20 ans.

Elle est devenue essentielle.

Fort de ces expériences, il est aujourd’hui photographe portraitiste, collaborant pour la presse et élaborant des visuels de communication pour les entreprises et les institutions.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Alain ELORZA

 

www.alainelorza.com

 Quelques une des splendides photos.

 

Sarah Merlino- Femmes Urbaines - 12 jan 2013 Toutes en Moto

Aurélie- Femmes Urbaines - 12 jan 2013 Toutes en Moto

Annie Yahi - Femmes Urbaines - dec 2012 Toutes en Moto

Femmes Urbaines -Elise -  15dec 2012

Aurélie- Femmes Urbaines - 12 jan 2013 Toutes en Moto

Aurélie- Femmes Urbaines - 12 jan 2013 Toutes en Moto

Aurélie- Femmes Urbaines - 12 jan 2013 Toutes en Moto

Mélusine- Femmes Urbaines - dec 2012 Toutes en Moto

Aurélie- Femmes Urbaines - 12 jan 2013 Toutes en Moto

Sarah Merlino- Femmes Urbaines - 12 jan 2013 Toutes en Moto

Sylvia- Femmes Urbaines - 12 jan 2013 Toutes en Moto

Aurélie- Femmes Urbaines - 12 jan 2013 Toutes en Moto

Annie Yahi - Femmes Urbaines - dec 2012 Toutes en Moto

Sport

About Author

gilles