FORMULE 1: LES CHIFFRES DE CANAL PLUS EN BAISSE DE DEUX TIERS PAR RAPPORT A TF1

 

LOGO-CANAL-+

 

Canal Plus a démontré son savoir faire et la qualité de son casting de journalistes à l’occasion du premier GP de F1 à Melbourne.

Mais cela reste une chaîne payante et l’on sait que bien sûr, le nombre de téléspectateurs baisse de façon plus ou moins considérable.

L’arrivée de la chaîne sur la F1, a été rapide et les téléspectateurs qui l’ont décidé n’ont pas tous eu le temps de s’abonner. … Cela dit, de toute façon, le nombre de téléspectateurs va baisser, ce qui est mauvais pour ceux qui investissent dans le sport auto, la moto étant d’ailleurs soumise au même diktat de l’argent avec le passage du MotoGP de NT1 à Eurosport.

Bon, les chiffres…

 

DEUX TIERS DE MOINS QUE TF1…

LES JOURNALISTES ET CONSULTANTS DU DIRECT

 

 

Le site « En pleine Lucarne », considéré comme un truc sérieux, indique que le GP d’Australie a été suivi par 420.000 spectateurs,enfin abonnés dès la prise d’antenne à 7 heures du matin, ce qui est évidemment reconnait d’ailleurs le site en question de loin, la plus grosse audience, toutes chaînes comprises, à cette heure matinale du dimanche !

Heureusement!

D’autres évoquent le chiffre de 500.000.

Donc beau succès d’audience, c’est incontestable et encore une fois, Canal Plus le mérite, ses journalistes ont été à la hauteur.

Ces chiffres sont confirmés par Mathieu Besson de la chaîne Canal Plus.

Mais cet audimat, dans l’absolu, est  moins bon, beaucoup moins bon que sur TF1.

L’an dernier, le même GP, aux mêmes horaires, sur TF1, avait attiré 1.500 000 téléspectateurs.

Hors, il est évident que ce qui permet au sport de survivre, cette discipline là comme les autres, c’est d’une part le sponsoring et d’autre part la recherche technologique de beaucoup de boîtes, qui espèrent se voir mises en évidence dans les medias.

Pour ceux-là, le passage à la chaîne cryptée est donc une baisse de visibilité des deux tiers.

Bien sûr, c’est le premier GP, c’est à sept heures du mat, et la chaîne a annoncé sa reprise de la F1 très tard, les spectateurs aficionados, répétons-le, n’ont pas eu tous le temps de s’abonner.

 

L’émission du dimanche après-midi, Formula One, diffusée en clair à 18 heures, a réuni, selon les mêmes sources, 538.000 spectateurs.

Donc affaire à suivre.

 

LA MOTO PAYANTE AUSSI… 

POUR VOIR PEDROSA ET LORENZO SE BATTRE A COUTEAUX TIRES,IL FAUDRA PAYER

POUR VOIR PEDROSA ET LORENZO SE BATTRE A COUTEAUX TIRES,IL FAUDRA PAYER

 

Inquiétude légitime, on l’a déjà écrit ici, sur l’intérêt que va recevoir le MotoGP sur Eurosport.

Sur NT1, les scores étaient assez bons, avec plus de 500.000 téléspectateurs, sur le MotoGP uniquement, la chaîne ne diffusant que cette cylindrée.

Eurosport, nous a répondu par les réseaux sociaux que le coût était faible, dont acte, mais il reste que c’est payant, que c’est une démarche encore peu habituelle.

Hervé Poncharal, patron de l’écurie Française Tech3, qui court en MotoGP et en Moto2,  a affirmé que le passage aux TV à péage, ne gênait pas le concurrent  qu’il est !

Mais il est un Team très protégé, satellite de l’équipe usine de la maison-mère, Yamaha.

Bref, ceux qui investissent dans les sports mécaniques ‘haut de gamme’ vont peut-être réfléchir et pourtant, ce n’est pas le moment!

Cela dit, comme ne cesse de le clamer notre boss ici à autonewsinfo, j’ai nommé Gilles Gaignault, « Vaut mieux 500.000 fanas que le triple qui allume systématiquement le poste TV, regarde TOUT, sans rien voir et passe son dimanche à table à papoter de la pluie et du beau temps ! »

Ce qu’il nomme les téléspectateurs beaufs et blaireaux…

CQFD

JEAN LOUIS BERNARDELLI

Photos : CANAL+ – MOTOGP et PIRELLI, 

 

 

 

F1 Sport

About Author

jeanlouis