F1.A MELBOURNE LES CHRONOS REPORTES A DIMANCHE POUR CAUSE DE PLUIE ET DE… NUIT QUI TOMBE !

 

Hallucinant !

Depuis une demi-heure, les pilotes sont assis dans les baquets, les autos au stand, et sur la piste, on balaie l’eau !

C’est qu’il pleut sur Melbourne, et l’on tente de dégager une piste gorgée d’eau, au grand étonnement des habitués, car en F1, on court sous l’eau, et à la grande fureur de Bernie Ecclestone, pour qui le respect des horaires est une religion, enfin la vraie religion c’est l’argent mais le respect des horaires, en est la liturgie…

 

 7H30 : C’EST PARTI…

F1 2013 BARCELONE Test 3 MARS Nico Rosberg, Mercedes, P Zero Pluie, Jour 2 Photo PIRELLI

 

On finit par y aller, avec une qualif qui ne sera pas le reflet de la course, prévue sur le sec…

Comme cette année, il n’y a que 22 pilotes en course, Q1, qui dure 20 minutes, va sélectionner peu de pilotes. Juste six à éliminer.

Les Mercedes sortent les premières dans un nuage de flotte pulvérisée, une horreur, Hamilton y va, ça commence mal… Aileron arrière out. Puis c’est Massa qui rentre sans aileron avant. C’est Rosberg et Vergne qui sont les plus à l’aise.

Puis, Vettel accroche le meilleur temps. Q1 aura été une affaire de quatre tours, juste pour voir… Mais c’est derrière que ça risque d’être chaud.

Quand on passe les intermédiaires, Button, qui a changé le premier, améliore le meilleur temps.

Alonso prend le meilleur temps, Charles Pic et Van Der Garde vont dans le mur (ils repartent sans aileron avant) sur les Caterham  et le drapeau jaune  est levé. C’est finalement Rosberg qui fait le meilleur temps.

Eliminés : Maldonado, Pic, Bianchi, Chilton, Van der Garde, Gutierrez, ce dernier sur accident.

Premier éliminé, le Mexicain, dépité lâche :

«Je pense que nous sommes retournés deux ans en arrière. Nous devront travailler très dur pour résoudre les problèmes. La voiture est inconduisible pour le moment. Sur le mouillé on était lent et sur le sec aussi. On verra. Le rythme devrait être meilleur demain mais celui qu’on avait en qualifications  était vraiment mauvais.»

Q2 : Il recommence à pleuvoir, et dru ! Comme quoi c’était une connerie de démarrer en retard. On reporte de 12 minutes le départ.

Puis nouveau report de 20 minutes !

 

CHARLIE WHITING portrait

 

18h30 heure locale, Charlie Whiting pense que ça ne va peut-être pas repartir à l’heure prévue. Jacques Villeneuve pense avec nostalgie aux pneus pluie d’antan qui permettaient de rouler sous un ouragan…

Avec le vent, il ya des débris végétaux partout sur la piste. Nouveau report de 20 minutes… On est en début d’automne à Melbourne, il commence à faire carrément sombre…

Il fera officiellement nuit à 19h30. A 9h30 ce matin en France… Il reste donc trois quarts d’huer et Q2 n’est toujours pas partie…

La FIA décide de repartir le lendemain à 11 heures locales, il sera une heure du matin en France.

Le point actuel

Seule la Q1 a pu se disputer normalement. Depuis, on a assisté à une succession de reports de la Q2 ! Laquelle est maintenant programmée pour demain dimanche !!!

C’est Nico Rosberg qui est pour le moment le plus rapide en 1’43 »380 avec sa Mercedes devant la Ferrari de Fernando Alonso à 0 »470 et la Lotus-Renault de Romain Grosjean , à 0 »904. La McLaren-Mercedes du Mexicain Sergio Perez suit à 0 »904. Ensuite, on pointe la Red Bull-Renault de l’Australien Mark Webber à 1 »092, puis la Ferrari du Brésilien Félipe Massa à 1 »255 et la Red Bull-Renault du triple Champion du monde, l’Allemand Sebastian Vettel, à 1 »277. La McLaren-Mercedes du Britannique Jenson Button est à 1 »308, la Torro Rosso-Ferrari du Français Jean-Eric Vergne pointe à 1 »491. Et c’est pour l’instant Lewis Hamilton qui compléte ce TOP 10, à 2 »076. Kimi Raikkonen figure au 11éme rang, à 2 »165. Les éliminés de la Q1: Sutil, Maldonado, Guttierez, Bianchi, Chilton, van der Garde et Charles Pic !

Tard dans la soirée à Melbourne, Romain Grosjean, confiait :

« Je serais plus heureux si nous pouvions conserver le résultat de Q1 et prendre le départ comme cela… 3éme deux années d’affilée, ce ne serait pas mal du tout ! Mais franchement, je pense que c’était la bonne décision. Les conditions de piste étaient très mauvaises et les radars indiquaient que la pluie allait redoubler d’intensité. Je suis désolé pour le public qui a été fantastique toute la semaine et qui est resté sur le circuit malgré le mauvais temps. Dans la voiture, au stand, j’avais tellement froid que j’ai mis une couverture chauffante de pneu sur moi. Alors, que les gens soient restés dehors ou dans les tribunes montre le niveau de leur passion ! La journée de demain s’annonce chargée et elle devrait rester sèche. Aussi j’espère que nous pourrons réaliser une belle prestation pour eux»

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

Photo : FIA

 

F1 Sport

About Author

jeanlouis