F1. JEAN ERIC VERGNE ‘JE SAIS QUE JE SUIS UN PRIVILEGIE ‘

F1 2013 JEAN ERIC VERGNE Cockpit TORO ROSSO

 

A quelques jours de s’envoler vers les antipodes où se disputera la semaine prochaine, le Grand Prix d’Australie, 1ére manche du Championnat du monde de Formule 1, millésime 2013, sur le tracé de l’Albert Park, à Melbourne, Jean-Eric Vergne, nous avait convié à Paris, à deux pas de la Tour Eiffel, en cette fin de semaine et ce pour un déjeuner d’amitié dans un lieu dénommé  » Le Violon d’Ingres  » en compagnie de quelques confrères, afin d’évoquer, sa seconde saison qui va donc débuter dans une huitaine.

L’occasion de papoter et de faire le point avec ce garçon attachant et qui sait parfaitement exprimer ses sentiments.

 

 F1-2013-VERGNE-et-Gilles-GAIGNAULT-dej-presse-PARIS-7-Mars-VIOLON-D-INGRES-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo


F1-2013-VERGNE-et-Gilles-GAIGNAULT-dej-presse-PARIS-7-Mars-VIOLON-D-INGRES-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Immédiatement, le pilote de la Scuderia Toro Rosso, précise :

«  C’est un job rare. On n’est que 22 cette année à appartenir à cette confrérie des pilotes de GP. »

Et de nous lâcher, avec un petit sourire amusé :

«  Sais-tu qu’il y a plus de cosmonautes et astronautes que de pilotes F1 ! »

 

F1-JEREZ-Presentation-TORO-ROSSO-photo-Bernard-ASSET

F1-JEREZ-Présentation-TORO-ROSSO-photo-Bernard-ASSET

 

Il poursuit :

« C’est également un milieu égoïste. On ne doit penser qu’à soi car ton 1er rival reste tout de même ton propre équipier au sein de l’équipe. On n’est jamais vraiment lié avec son partenaire. On a du respect réciproque mais chacun vit sa carrière à l’intérieur du Team. Et il existe vraiment une très grande rivalité une fois en piste. »

 

F1 2013 JE VERGNE dej presse PARIS 7 Mars VILON D INGRES Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

Au fait, à propos à l’attaque de sa seconde saison en Grand Prix, dans quel état d’esprit va-t-il se présenter à Melbourne dans dix jours ?

« Excellent. Je suis d’ailleurs pressé que la saison débute. Et je vais m’envoler pour la lointaine Australie avec beaucoup plus d’expérience qu’il y a un an. Maintenant je connais l’univers des GP. Et de ce fait énormément de choses ont bien changé dans ma tête. Je vais donc me présenter là-bas bien plus serein, plus confiant aussi. Et je dispose d’un nouvel ingénieur, Phil Charles (Ex Renault à l’époque où Fernando Alonso y roulait). Il revient en F1 après deux années d’absence passées à s’occuper de la piste de kart que possède son père en Angleterre. Je travaille donc avec lui depuis cet hiver. Il succède à mon ingé 2012, Andrea Lardi qui est parti et a quitté le Team. Avec Phil, je ressens plus de feeling. C’est perceptible. La différence est importante entre l’Anglais et l’Italien qui était là depuis l’époque où l’équipe se nommait Minardi. »

A propos, revenons à l’entente avec Daniel Ricciardo.

JEV, nous lâche :

«  On est tous les deux intelligents. On bosse bien ensembles. Dans l’intérêt de progresser et qui sert l’équipe. »

Mais Jean-Eric, enchaine avec honnêteté :

«  Mais je reconnais que nous n’avons pas vraiment d’atomes crochus. Chacun vit sa vie. Sur les circuits, meilleur ami ou pire ennemi, on se doit je le répète de penser d’abord à soi.»

Et il ajoute :

«  Le meilleur résultat pour un pilote reste avant tout d’être devant son co-équipier, de le battre. »

 

F1 2013 TORO ROSSO VERGNE Photo MAX MALKA pour autonewsinfo

F1 2013 TORO ROSSO VERGNE Photo MAX MALKA pour autonewsinfo

 

Concernant le futur, comment le vois-t-il ?

« Mon avenir en GP, je le vois assez bien. Et je vis bien ce qui m’arrive. Nous évoluons dans un monde impitoyable. Mentalement, il faut être fort. C’est un univers terrible. Mais, je m’y suis bien habitué depuis mes premières compétitions en karting. La course reste une jungle avec peu de volants. Le plus dur, c’est la pression permanente. Donc, tu dois avoir le mental. Tu dois constamment avoir à l’esprit de devenir le meilleur. Si tu fais bien ton boulot, tu progresses et un bon pilote parvient toujours à se placer. Après, l’objectif suivant, c’est de gagner. Mais j’en reviens à ce que je disais précédemment, le but est prioritairement de devancer ton équipier. »

 

F1 2013 JEAN ERIC VERGNE et sa TORO ROSSO  Test MONTMELO  2 Mars Photo MAX MALKA

F1 2013 JEAN ERIC VERGNE et sa TORO ROSSO Test MONTMELO 2 Mars Photo MAX MALKA

 

Venons-en maintenant aux essais d’inter-saison de Jerez et de Montmélo.

Vergne nous explique :

«  Tout va changer à Melbourne. Là on a fait trois sessions de quatre jours sur les circuits Espagnols qui ne veulent rien dire. D’abord, personne n’a roulé dans les mêmes configurations. Ensuite, les températures n’avaient rien à voir avec ce que nous allons vivre à Melbourne où il va faire 30°. »

 

F1-2013-VERGNE-dej-presse-PARIS-7-Mars-VIOLON-D-INGRES-avec-Julien-FEBREAU-Gilles-GAIGNAULT-et-Renaul-DERLOT-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

F1-2013-VERGNE-dej-presse-PARIS-7-Mars-VIOLON-D-INGRES-avec-Julien-FEBREAU de CANAL+-Gilles-GAIGNAULT du site autonewsinfo-et-Renaul-DERLOT-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

Et JEV, conclut :

« Tu vois la F1 correspond exactement à ce que j’imaginais lorsque je suis arrivé pour la 1ére fois dans le paddock de l’Albert Park, l’an passé. J’ai rejoint mon 1er GP sans préjugé, sans à priori. Et je me suis adapté à cette vie nouvelle. »

 

Renaud Derlot son confident, ami, manager, ancien brillant pilote en monoplace où il accumula les titres en France en Formule Renault et en F3 et qui veille sur JEV, le coach et l’entoure à merveille, lui prédit une belle seconde saison.

Justement si d’aventure, Helmut Marko, l’homme qui supervise la filière Red Bull et homme de confiance de Dietrich Mateschitz, l’homme d’affaire Autrichien à la tête de l’empire basé à Fuschl am See, village Autrichien, à vingt kilomètres de Salzbourg, ne lui renouvelait pas sa confiance en fin d’année, comme il le fit avec les deux précédents pilotes de la Scuderia Toro Rosso, le Suisse Sébastien Buemi et l’Espagnol Jaime Alguarsuari,  qui n’avaient pas franchement démérité mais furent néanmoins remerciés après deux années dans le baquet des monoplaces de Faenza, Jean-Eric pense-t-il à courir ailleurs ?

«  Forcément tu y penses. Mais sans plus. Si cela devait arriver un jour, je serais alors tenté par Le Mans et aussi l’Indycar. »

Voilà en un déjeuner Parisien, Jean-Eric qui passe dorénavant sa vie hivernale entre l’Angleterre et l’Italie, lui  que nous avons connu et côtoyé tout jeune alors qu’il débutait en karting, nous a parlé avec passion de sa vie de coureur automobile.

De pilote de Grand Prix. De pilote de F1 !

 

F1 2013 JEAN ERIC VERGNE stand TORO ROSSO Photo MAX MALKA

F1 2013 JEAN ERIC VERGNE stand TORO ROSSO Photo MAX MALKA

 

Il me revient en mémoire, un jour de course à Angerville, une discussion avec son père, Jean-Marie Vergne.

Un homme à l’époque en 2004, soucieux.

«  Jamais on arrivera à le faire monter en F1. T’imagines où je vais dénicher les finances ? »

Les années ont passé et le P’tit Vergne qui ne manquait pas de talent est parvenu à se faire remarquer et bien qu’il ne fasse pas partie d’une famille fortunée comme c’est le cas pour la quasi-totalité des jeunes pilotes qui naviguent en GP2 et World Séries Renault*,  véritables antichambres des GP, le mino de Boisserie l’Aillerie, près de Pontoise, a réussi à se faire sa place au soleil et à devenir UN pilote de Formule 1.

Chapeau. Bravo et RESPECT l’ami

Shakespeare disait :

‘’ Il est bon de suivre sa pente, pourvu que cela soit en… montant !»

Tu dois l’avoir lu souvent car les embuches n’ont pourtant pas manqué dans ton brillant parcours depuis tes débuts en monoplace.

* Une saison en World Séries Renault revient à 800.000 € et en GP2 à 1, 8 million d’€ ! Chiffres que nous a fourni notre ami, François Sicard, le Team-principal de l’écurie DAMS. Alors, la F1…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA et Gilles VITRY – autonewsinfo

 

 DÉDICACE POUR LES LECTEURS D’AUTONEWSINFO

F1-2013-VERGNE-dej-presse-PARIS-7-Mars-VIOLON-D-INGRES-dedicace-pour-les-lecteur-du-site-autonewsinfo-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

F1-2013-VERGNE-dej-presse-PARIS-7-Mars-VIOLON-D-INGRES-dedicace-pour-les-lecteurs-du-site-autonewsinfo-Photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

F1

About Author

gilles