MOTO: LE GENERAL BOLLE FAIT ROUVRIR LES COLS DES VOSGES!

 

Victoire! Quand le bon sens s’applique avant que les tribunaux administratifs s’en mêlent, quand un préfet ose sortir du strict principe de précaution,  quand un politicien, qui comme tous les politiciens,  n’agit donc que pour lui-même, se rend compte que les motards sont aussi des électeurs, quand la FFM, Général Bolle en tête, attaque les prétentions du préfet et du conseil général du Haut-Rhin d’interdire les motos en week-end dans les cols vosgiens, quand enfin le préfet et le Conseil Général font marche arrière sur une mesure dégueulasse, oui, on peut crier victoire.

 

LE COMMUNIQUÉ DES TROIS INSTANCES LES PLUS IMPORTANTES DE LA MOTO EN FRANCE …

 

LE CONSEIL GÉNÉRAL DU HAUT-RHIN CONFIRME L’ANNULATION DU PROJET DE RESTRICTION DE CIRCULATION !

En janvier dernier, le Président du Conseil Général du Haut-Rhin et le Préfet du Haut-Rhin envisageaient d’interdire la circulation des motos le week-end dans la majorité des cols vosgiens.

La Fédération Française de Motocyclisme (FFM), la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) et le Collectif de Défense des Loisirs Verts (CODEVER) avaient vivement réagi face à cette menace en rappelant, notamment, que la liberté d’aller et de venir est un droit fondamental de valeur constitutionnelle.

Le Préfet du Haut-Rhin de l’époque était alors revenu en arrière, en annonçant que cette mesure ne constituait qu’une réflexion et qu’aucune décision ne serait prise sans concertation avec toutes les parties prenantes.

Le Président du Conseil Général du Haut-Rhin, Charles Buttner, vient d’écrire au Président de la Fédération Française de Motocyclisme, Jacques Bolle, pour lui confirmer que cette interdiction de circuler n’est pas à l’ordre du jour.

La FFM, la FFMC et le CODEVER se félicitent du retour du bon sens en Alsace et rappellent qu’ils n’hésiteront pas à monter au créneau chaque fois qu’il le faut pour défendre la pratique du motocyclisme dans toutes ses dimensions.

 

 CE QU’EN DIT LA REDACTION… 

logo autonewsinfo

 

D’abord bravo!

Le côté Bonaparte (le jeune, le sauveur…) de Jacques Bolle, ci-devant président de la FFM, a des résultats plus que probants.

Jacques Bolle nous l’a toujours dit à titre privé, il le répète dans ses interventions publiques, chaque fois qu’un préfet ou une autorité sortira des rails pour emmerder les tarmos, la FFM, ses juristes et ses avocats seront tout de suite envoyés à l’assaut.

Il était évident que sur ce cas flagrant de discrimination, la FFM allait bouger.

Mais, il n’y a jamais de victoire acquise au départ, les pilotes moto savent cela comme les autres.

Bref, ce coup-là avait beau être une dégueulasserie sans nom, ce n’était pas gagné d’avance.

Il reste un truc grave…

On sent qu’il y a eu une tentative,  ratée, totalement ratée, mais tentative.

Bref, mes chers camarades, comme le disait Saint Ex de ses amis pilotes, vigilance!

Et un conseil…

Sachant que la maison Lardu est toujours susceptible de dépassement de soi et surtout de la loi, aux motards qui vont aller faire de jolies grimpettes dans les Vosges dès les routes revenues au noir, autrement dit après la fonte des neiges, il va y avoir pléthore de pandores dans les virages!

Vigilance là aussi et comme on disait quand il y avait une vraie solidarité chez les tarmos, quand tu vois les bleus, « Appel d’H4 », bref, tu le signales aux potes en face…

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS TOURISME VOSGIEN

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis