OU LE GOUVERNEMENT REPARLE DE LA PRIME A LA CASSE ET AUSSI… DE TAXER LE GAZOLE

STATION SERVICE vieille voiture polution photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

Va-ton vers un possible retour de la prime à la casse pour les vieux véhicules diesel ?

‘ Vas savoir Charles ‘ !!!

Le gouvernement y réfléchit sérieusement…

Si l’on en croit d’innombrables informations qui circulent de-ci de-là, il se murmure mais avec insistance que l’actuel gouvernement réfléchirait sérieusement à rétablir une prime dite ‘écologique’ et ce pour tenter d’éliminer les voitures diesel, jugées trop polluantes.

Et on évoque à demi-mots, l’éventualité que cette ‘prime à la casse’ pourrait fort bien, tout compte fait être financée par une hausse des taxes sur le gazole !

Là, on aimerait connaitre l’opinion des Français, sachant que le parc automobile dans l’hexagone est majoritairement composé de véhicules, roulant au gazole…

Et que ce sont bien souvent, les familles les plus modestes qui roulent avec ces automobiles et n’ont absolument pas les moyens  » prime à la casse ou pas  » et petite aide de l’état pour compenser, de s’offrir un véhicule neuf

Décidément, ce gouvernement fait bien une politique totalement différente de celle qu’il avait indiqué lors de la campagne électorale au printemps dernier.

En fait, Le Président de la République et son gouvernement après avoir fait bien des promesses restées dans les tiroirs se retrouve confronté à la dure réalité… et a vite été rattrapé par cette vérité de la conjoncture et de la dureté de la crise qu’évoquait l’ancien Président, Nicolas Sarkozy

Adieu les beaux rêves et l’utopie !

Et le gouvernement socialiste ne sait plus à quel saint se vouer face à la RÉALITÉ… pour financer ses projets et sa politique.

Alors, on ne sait qu’inventer pour trouver de l’argent et pomper nos portefeuilles malgré les belles paroles et les multiples promesses non tenues…

 

STATION SERVICE pompes Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

Mais en s’attaquant au diesel, il risque fort de se retrouver confronter à une révolte qui se traduira vite dans les urnes dès les prochaines échéances électorales.

Jusqu ‘alors, François Hollande et son ‘ artisan ‘ de Premier ministre, ont tenté de masquer la VÉRITÉ en nous endormant avec des sujets secondaires, comme le mariage pour tous et qui a bien occupé le devant de la semaine… Et de la scène !

Puis, aubaine, on est ensuite passé à la guerre au Mali !

Pendant ce temps-là, on ne parle pas des sujets qui fâchent !!!

Donc, revenons à la dernière idée géniale, celle concernant la taxation du gazole.

Plus débile, tu meurs…

Franchement, c’est à se demander si ces gens qui nous gouvernent ont une cervelle !

 

STATION SERVICE REMPLISSAGE vehicule diesel  Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

Le gouvernement envisagerait effectivement, répétons-le, de rétablir un dispositif de ‘prime à la casse’ et qui concernerait dit-ton dans les couloirs de la République, les voitures qualifiées de vieilles et polluantes

Delphine Batho, ministre de l’Écologie, s’est déclaré favorable à cette idée

Selon ce qui se murmure en coulisses gouvernementales, l’objectif serait – vieux serpent de mer –  d’éliminer progressivement les  ‘ vieilles bagnoles ‘ lesquelles représentent tout de même… 27% du parc automobile Français

Mais, ‘ l’idée ‘ serait aussi et surtout de reconvertir le parc automobile national jugé trop tourné- à 60% – vers le gazole !

Dans le quotidien ‘ Le Parisien –Aujourd’hui en France ‘ Delphine Batho, explique qu’il s’agit selon elle, ‘ d’un vrai problème de santé publique vis-à-vis du diesel’

Et d’évoquer pour faire passer l’idée ‘ une aide avant tout conçue pour tenter la relance du secteur automobile ‘

Qui la croira !!!

En 2012, les ventes de voitures neuves en France ont reculé de 14%, un record de chute des ventes jamais atteint depuis 1997 !

 

STATION SERVICE BP Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

Donc, en cherchant à nous faire passer ‘ la pilule’ le gouvernement socialiste pour financer’’ son ‘’ idée, nous imposerait une nouvelle taxation supplémentaire sur le diesel et l’essence, lesquels carburants sont actuellement taxés par 18 centimes d’écart, à 42 centimes d’€ par litre pour le gazole contre 60 pour l’essence.

Cette différence représente ACTUELLEMENT un manque à gagner de 7 milliards d’euros par an pour l’État.

Pour Delphine Batho, ‘les Français n’accepteront un alignement des taxes que s’ils s’y retrouvent et que cela s’accompagne soit par une baisse de la fiscalité sur l’essence soit par des dispositions d’accompagnement.’

Avant de prendre sa décision, le gouvernement  Ayraut attendra de voir les propositions que soumettra ces prochaines semaines, le comité pour la fiscalité écologique.

Précision d’importance : Le parc automobile diesel est passé de 4,8% en 1980 à … 60% en 2012 et représente aujourd’hui, 70% des nouvelles immatriculations !

Et 80% de la production du Groupe PSA !!!

Alors… de qui se moque-ton ?

 

 

STATION SERVICE Pompes

 

Toutefois, on notera que l’écart de consommation moyenne s’est réduit entre le diesel (4,8 l/100 km) et l’essence (5,6 l/100 km), comme l’a indiqué tout récemment, un rapport de la Cour des comptes.

 

STATION SERVICE BP les Pompes Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

Et comme l’explique  Le Figaro ‘ Dans un pays où 80% des voitures fonctionnent au diesel, la pilule risque de mal passer si le gouvernement imposait son idée’

Qui est loin de convaincre les Français, toutes tendances politiques confondues…

Et d’ailleurs pas seulement auprès des automobilistes. Mais également auprès des constructeurs déjà bien touchés par la crise économique…

Sans parler des innombrables utilisateurs du gazole, les agriculteurs, les pêcheurs et les routiers.

Autant de corporations qui bénéficient largement de la fiscalité allégée sur le diesel !!!

Ce que n’a pas manqué de souligner et rappeler dans son rapport, la Cour des comptes.

 

Arnaud-MONTEBOURG-interview-avec-Gilles-GAIGNAULT-au-Ministere

Arnaud-MONTEBOURG-interview-avec-Gilles-GAIGNAULT-au-Ministere

 

Invité à s’exprimer sur la question ce dimanche matin par la radio Europe 1, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, a donné son avis sur la surtaxe éventuelle du diesel et qui pourrait rapidement devenir un épineux dossier pour le gouvernement   .

« Pour moi, utiliser le diesel comme outil de financement de l’État n’est vraiment pas la bonne politique. Nous devons d’abord faire des économies sur les dépenses »

Des paroles pleines de BON SENS !

Montebourg, s’opposant ainsi et aux oreilles de tous, à l’idée de surtaxer le diesel pour instaurer une fiscalité égale avec l’essence dans le but de renflouer les comptes publics.

Ce qui, répétons-le sans rougir est une totale ineptie !!!

En tout cas, les paroles d’Arnaud Montebourg, sont elles pleines de BON SENS…  Yes.

Affaire à suivre…  et avec attention !!!

Mais, attendons nous à une énorme cacophonie avec les écologistes qui tiennent le gouvernement en otage en permanence ! Et, à un vif débat musclé

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Gilles VITRY – autonewsinfo 

 

Economie Législation

About Author

gilles